Comment gérer l’homosexualité de notre enfant ?

8 août 2018
L'homosexualité est une condition qui apparaît chez l'individu à un âge précoce. Elle exige de l'amour et de l'acceptation de soi-même, mais aussi de la famille. Apprenez comment faire face à l'homosexualité de votre enfant.

L’homosexualité est définie comme une attirance sexuelle envers des personnes du même sexe. Depuis les années 1970, l’homosexualité a été éliminée en tant que trouble mental. Cependant, faire face à ce type d’orientation sexuelle dans un foyer traditionnel et conservateur peut être dévastateur pour de nombreux parents qui ne savent pas comment gérer l’homosexualité des enfants.

La première réaction dans ces cas peut être difficile à contrôler. Mais le pire, c’est quand on peut accepter le fait parce qu’il ce correspond pas avec avec les valeurs familiales. Admettre que votre enfant est homosexuel peut être une grande perturbation.

Par conséquent, il est impératif que vous vous efforciez de tout comprendre au sujet de l’état de votre enfant. L’objectif est de le rendre la situation aussi aussi peu traumatique que possible, et surtout que votre enfant ne souffre pas d’intolérance familiale.

L’intolérance sévit encore aujourd’hui, bien que la société ait fait de grands pas vers la reconnaissance et la défense des droits des homosexuels. Sur les conseils de spécialistes et de psychologues, voici quelques recommandations pour gérer l’homosexualité chez les enfants.

Comment faire pour gérer l’homosexualité de votre enfant.

1. Éviter la colère

gerer-homosexualite-des-enfants-eviter-colere

Ayez à l’esprit que votre enfant n’a pas pris une « décision », mais que c’est simplement sa nature, qu’il est tout simplement différent. Comprenez qu’en tant qu’être humain, il ne va pas changer et que sa relation filiale avec vous restera la même, au-delà de sa condition sexuelle. Beaucoup de parents, malgré le fait qu’ils ont des amis gays, sont encore pleins de préjugés.

Voir aussi: “En un battement de cœur”, le merveilleux court métrage sur l’amour entre deux enfants du même sexe

2. Documentez-vous

Demandez conseil à des parents qui ont vécu une situation similaire. Cela vous aidera probablement à apprendre comment ils ont fait face et ce qu’ils ont fait pour maintenir une relation harmonieuse avec leur enfant. Le manque de connaissances sur l’homosexualité peut conduire à des idées fausses et à des malentendus.

Si vous sentez que vous ne pouvez pas faire face à la situation, vous pouvez demander l’aide d’un professionnel. Par l’intermédiaire d’un spécialiste, vous obtiendrez des outils pour réduire le niveau de stress que la nouvelle vous a causé.

3. Fournir un soutien émotionnel

gerer-homosexualite-des-enfants-appui-emtionnel

Il est essentiel de fournir un soutien inconditionnel, car le fait de s’assumer homosexuel a un très grand impact sur la personnalité. Il y a de fortes chances qu’il soit en souffrance depuis longtemps, tout en restant silencieux. Ne le laissez pas continuer à être submergé par la peur du rejet de la famille, car il y en a suffisamment dans l’environnement extérieur.

Le soutenir, cela signifie l’accepter tel qu’il est. N’essayez pas de la faire changer d’avis ou de changer son comportement sexuel. Tout d’abord, cela sera inutile parce qu’il ne changera pas, c’est une chose impossible. Votre enfant est comme il est, il est né ainsi. En outre, ce serait un manque de respect pour sa situation.

4. Ne cherchez pas de coupables.

Penser qu’il y a quelqu’un à blâmer à l’intérieur ou à l’extérieur de la famille est aussi irrespectueux qu’absurde. Encore une fois, l’homosexualité n’est pas une maladie. Ce n’est pas quelque chose qui se transmet ou se propage. Et il n’y a pas non plus de causes ou de facteurs qui le déclenchent comme conséquence de quelque chose ou de quelqu’un.

Acceptez, reconnaissez, respectez et aimez votre enfant homosexuel. Nous savons que vous êtes dans une situation difficile, mais prenez du recul et du temps. L’amour pour votre enfant finira par transcender vos préjugés.

5. Mettez de coté le « qu’en dira-t-on ».

comment-gerer-homosexualite-des-enfants-qu-en-dira-t-on

Vous n’avez pas à vous soucier de ce que disent les autres, même s’ils vivent avec vous et font partie de votre propre famille. L’orientation sexuelle de votre enfant ne peut être un sujet de honte ou de pression sociale. Nous vivons dans un monde diversifié dans lequel chaque jour les idées qui relient l’orientation sexuelle aux aspects négatifs diminuent.

Si d’autres membres de la famille ou amis n’arrivent pas à accepter, laissez leur du temps. Chacun a le droit de vivre son processus individuellement et à son propre rythme.

Nous vous recommandons de lire aussi : Nourrissez les enfants d’amour et leurs peurs mourront de faim

Considérations finales

Choisissez d’aimer inconditionnellement cet être à qui vous avez donné la vie, ce sera votre meilleur choix. Ne vous demandez pas si vous avez fait quelque chose de mal ou pourquoi c’est arrivé. Une personne ayant une condition sexuelle différente a les mêmes capacités, qualités et défauts qu’une autre personne ayant une condition sexuelle traditionnelle.

Les personnes homosexuelles ont les mêmes droits que les autres citoyens. Par-dessus tout, ils ont droit à une vie digne. Lorsque les jeunes reçoivent un soutien de la part des parents, ils peuvent mener une vie plus harmonieuse en réduisant le risque de dépression ou d’addictions.

L’homosexualité est une variante sexuelle normale. Les réactions soudaines à l’inclination sexuelle de votre enfant entraînent souvent des conflits familiaux et avec le conjoint. Une communication ouverte aidera toujours à guérir les blessures qui peuvent découler du fait de ne pas savoir comment faire face à la situation.

Vivre chaque phase progressivement, sans s’y installer, est une alternative efficace pour développer une relation harmonieuse avec votre enfant. Il est dans le meilleur intérêt de la famille de lui faire savoir que vous acceptez son état sexuel.

Se taire ou prétendre qu’il ne se passe rien pendant que vous digérez la nouvelle lui causera beaucoup de souffrance. Faites-lui savoir que vous l’aimerez toujours inconditionnellement, parce que c’est comme qu’est le véritable amour, et surtout l’amour d’une mère ou d’un père.

A découvrir aussi