Comment nettoyer la moisissure sur un matelas ?

L'espace où vous dormez est généralement exposé à l'humidité et au contact de différentes sécrétions humaines. Si vous observez des taches de moisissure, vous devez les éliminer pour préserver votre santé.
Comment nettoyer la moisissure sur un matelas ?

Dernière mise à jour : 29 mai, 2022

Le lit est l’un des éléments de la maison les plus exposés aux différents types de taches. Certains dérivent du contact humain, d’autres de l’humidité et d’autres de l’utilisation elle-même. Le matelas doit être maintenu propre, car il est constamment en contact avec la peau. Et éliminer la moisissure sur un matelas est primordial.

Ce type de taches peut apparaître en raison d’un taux d’humidité élevé et soutenu dans l’environnement. Mais elles peuvent aussi être dues à la transpiration, au contact avec le sang et à d’autres sécrétions humaines. Éliminer la moisissure sur un matelas est important pour votre santé, car vous y passez de nombreuses heures.

Pourquoi la moisissure apparaît-elle sur le matelas ?

Le matelas présente l’inconvénient de ne pas pouvoir être mis dans une machine à laver. Par conséquent, les méthodes d’hygiène doivent être basées sur la prévention. Cependant, si l’accumulation d’humidité a provoqué l’apparition de moisissures ou d’autres taches, il existe différentes techniques pour les éliminer.

Le vinaigre blanc, le bicarbonate de soude et le savon sont des éléments efficaces à cette fin. Mais chacun d’eux est appliqué de manière différente.

La moisissure est un champignon que l’on trouve dans les espaces sombres et humides, mais aussi à l’extérieur. Il existe de nombreux types ; certains avec des caractéristiques plus nocives pour l’homme que d’autres.

Par exemple, les allergènes et les agents pathogènes sont plus faciles à éliminer avec des produits faits maison. Les agents plus toxiques représentent une plus grande menace et doivent être traités par un spécialiste.

4 méthodes pour nettoyer la moisissure sur un matelas

Si la présence de moisissure n’a pu être évitée, en raison d’une négligence ou d’un excès d’humidité, il est possible de nettoyer et de désinfecter le matelas avec les techniques suivantes.

1. Savon et eau

Une fois ces taches détectées, la solution la plus simple pour les éliminer est de leur passer du savon naturel et de l’eau. Ces composants empêchent les tissus de se détériorer et sont généralement efficaces contre les saletés basiques, telles que celles provenant des aliments ou des cosmétiques.

Cependant, pour les taches plus complexes, il est préférable d’appliquer d’autres méthodes. De plus, en cas de trempage du matelas avec de l’eau, il est important de s’assurer l’humidité ne s’accumule pas, car cela accentuera le problème.

L'enfant tache le matelas.
Les taches provenant de l’humidité corporelle peuvent entraîner l’apparition de moisissures à moyen terme.

2. Vinaigre blanc et bicarbonate de soude

L’un des principaux avantages de l’application de vinaigre est qu’en plus de lutter contre les taches de moisissure, il réduit l’odeur qu’elles dégagent. C’est un autre problème dérivé de l’humidité. Le bicarbonate de soude aidera, lui, à neutraliser le parfum tout en désinfectant la surface.

3. Traitement de l’humidité

Avoir un matelas exposé en permanence à un environnement humide favorise l’apparition de moisissures, d’acariens et de micro-organismes. Le contact de la peau avec ces taches représente un risque grave pour la santé, notamment au niveau respiratoire.

Aérer le matelas et l’exposer au soleil pendant un certain temps est une option efficace pour éviter l’accumulation d’humidité. Avant de le remettre, il est important de le nettoyer avec un aspirateur pour enlever le pollen et les restes de moisissures.

4. Alcool isopropylique

L’une des méthodes les plus courantes et les plus efficaces pour nettoyer un matelas taché de moisissures consiste à tremper un chiffon dans une solution d’eau et d’alcool à friction à parts égales.

Passez le chiffon sur le secteur affecté du matelas, en effectuant des mouvements circulaires. Lorsque vous avez terminé, passez un chiffon uniquement humidifié avec de l’eau.

Quelques considérations

Si vous détectez la présence de moisissures dans votre matelas, il est important de prendre les mesures nécessaires pour les éliminer immédiatement.

Si la literie a été en contact avec le champignon, elle doit être lavée dans la machine à laver. Il est nécessaire d’appliquer un programme de lavage à l’eau chaude et d’ajouter un peu d’eau de Javel ou de désinfectant à base d’huile de pin.



Comment prévenir l’apparition de moisissure sur le matelas ?

L’un des meilleurs moyens de lutter contre les taches de moisissure sur votre matelas est de prévenir leur apparition. Pour cela, différents aspects doivent être pris en compte. Le plus important est l’accumulation de poussière.

Le dépoussiérage du matelas est possible avec un aspirateur. Cet appareil peut absorber le plus grand nombre de particules de la surface.

D’autre part, la réduction de l’humidité dans l’environnement aide à prévenir les taches de moisissure. Les déshumidificateurs sont efficaces pour éliminer jusqu’à 1 litre d’eau présente dans l’air.

De plus, placer des protège-matelas lorsqu’ils ne sont pas utilisés génère une autre couche de protection contre les agents extérieurs. Vous pouvez également retourner le matelas de temps à autre.

Aspirez la poussière du matelas pour qu'il n'y ait pas de moisissure.
Un dépoussiérage régulier de la pièce aide à prévenir la moisissure.

Les produits à éviter lors du nettoyage

Certains produits commerciaux sont nocifs pour les tissus des matelas. Il est important de ne pas utiliser les produits suivants :

  • Eau de Javel : ce produit peut gravement endommager le matelas, le décolorer et provoquer des taches irréversibles.
  • Excès d’eau : l’utilisation de l’eau doit être délicate. Appliquer des méthodes de séchage immédiat, car l’humidité favorise l’apparition de moisissures.
  • Peroxyde d’hydrogène : il est possible qu’il affecte les tissus et génère des taches.



Attention à la moisissure sur le matelas !

Les mesures d’hygiène doivent être accompagnées d’un changement des draps et de toute la literie avec une fréquence maximale de 2 semaines. Bien que cela puisse paraître sans conséquence, secouer l’espace qui vient d’être soulevé, y compris les couettes et les oreillers, est important pour éviter l’accumulation de saleté.

Une autre stratégie nécessaire consiste à vérifier le support ou la plate-forme où le matelas est soutenu. Parfois, les bases en bois peuvent être affectées par la moisissure qui se propagera ensuite vers les tissus. Si vous envisagez de ranger un matelas que vous n’utilisez pas, essayez de le conserver dans un endroit peu humide.

Cela pourrait vous intéresser ...
9 erreurs qui favorisent l’apparition de la moisissure dans votre maison
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
9 erreurs qui favorisent l’apparition de la moisissure dans votre maison

La moisissure dans la maison est un risque pour la santé, et vous pouvez commettre des erreurs qui favorisent son apparition. Découvrez-les ici.



  • Encalada Paredes, María Estela,  Detección de hongos en la cama avícola, causantes de micosis en los pollos de ceba. REDVET. Revista Electrónica de Veterinaria [Internet]. 2011;12(6):1-21. Recuperado de: https://www.redalyc.org/articulo.oa?id=63622160003
  • Arias, Luis Alejandro, Tautiva, Luz Andrea, Piedrahíta, Wilson, Chaves, Bernardo,  Evaluación de tres métodos de control del Moho blanco (Sclerotinia sclerotiorum (Lib.) de Bary) en lechuga (Lactuca sativa L.). Agronomía Colombiana [Internet]. 2007;25(1):131-141. Recuperado de: https://www.redalyc.org/articulo.oa?id=180316240015
  • Robledo, Gerardo, Urcelay, Carlos, Heredia, Federico, Morera, Guillermo, Cagnolo, Luciano,  Interacciones entre hongos de la madera (Agaricomycete) y árboles nativos y exóticos de un ecosistema urbano (Córdoba, Argentina). Bosque [Internet]. 2014;35(3):391-398. Recuperado de: https://www.redalyc.org/articulo.oa?id=173133052013
  • Marmolejo, José G., Méndez Cortes, Heriberto,  Diversidad de hongos causantes de pudrición de la madera en cinco especies de pinos en Nuevo León, México. Revista Mexicana de Micología [Internet]. 2007; (25):51-57. Recuperado de: https://www.redalyc.org/articulo.oa?id=88302510