Préparez des frites plus saines et plus légères

· 7 octobre 2014
Pour que nos pommes de terre soient plus saines, nous pouvons les préparer nous-mêmes en les combinant à des aliments sains, comme les légumes et les protéines. Nous devons éviter de les consommer en même temps que des farines pour ne pas rendre la digestion plus difficile.

Qui n’aime pas les frites ? Et pourtant, en fonction de comment elles ont été cuisinées, elles peuvent être néfastes pour notre santé.

Malheureusement, elles sont souvent préparées avec des huiles de mauvaise qualité qui sont réutilisées à plusieurs reprises, et toujours à de très hautes températures.

Cependant, nous avons bien du mal à renoncer à ce petit plaisir.

Dans cet article, nous vous expliquerons comment vous pouvez préparer des frites maison de trois façons différentes.

Suivez ces recettes saines qui vous permettront de manger des frites de temps en temps.

Nous vous détaillerons également les effets néfastes que ces pommes de terre ont sur notre corps lorsqu’elles ne sont pas cuisinées sainement.

Les frites que l’on nous vend

Pour que des frites soient plus saines, la première étape est de les préparer à la maison, car c’est la seule manière de garantir leur qualité.

Ainsi, vous pourrez en consommer régulièrement pour accompagner vos plats, alors que si vous les achetiez toutes prêtes, vous devriez les éviter le plus possible.

Les frites que l’on nous sert dans n’importe quel endroit sont dangereuses pour la santé pour les raisons suivantes :

Les huiles

Elles sont préparées avec des huiles de mauvaise qualité. Ce sont des huiles dites comestibles élaborées à base soja transgénique et d’autres huiles d’origine végétale.

Ces huiles se transforment en gras trans une fois cuisinées à fortes températures, ce qui apporte des toxines à notre organisme. De plus, ces huiles sont réutilisées plusieurs fois.

Sachez également qu’elles ont une teneur en graisse extrêmement élevée, car elles sont frites dans beaucoup d’huile.

Les ingrédients ajoutés et leurs effets

La pomme de terre utilisée est en réalité un mélange de purée de pommes de terre et d’autres ingrédients peu recommandés pour la santé. De plus, elles contiennent énormément de sel raffiné.

La consommation des frites du commerce a donc les effets suivants :

  • Augmentation du taux de cholestérol et de triglycérides.
  • Gain de poids, voire surpoids et apparition de cellulite.
  • Surcharge du foie et des reins.
  • Augmentation de l’hypertension artérielle et de la rétention de liquides.
  • Augmentation de l’acidité, qui est à l’origine de certaines maladies.
Les ingrédients ajoutés des frites et leurs effets.

Lisez aussi : Des exercices simples pour éliminer la cellulite

Étapes fondamentales pour préparer de bonnes frites

Pour cuisiner des frites saines et délicieuses, vous devez respecter certaines étapes préalables :

  • Achetez des pommes de terre de qualité, issues de l’agriculture biologique, et qui ne possèdent pas de germe.
  • Utilisez de l’huile d’olive de première pression à froid.
  • Assaisonnez de sel marin sans en abuser.
  • Utilisez des récipients sans téflon comme la céramique, le cristal, l’acier inoxydable, la fonte, etc.

1. Des frites moins acides

Voici une astuce culinaire qui nous vient tout droit de l’orient pour ôter l’acidité des aliments frits.

Pendant que les pommes de terre sont en train de frire, ajoutez à l’huile deux prunes umeboshi. L’umeboshi provient de la prune macérée et dotée de propriétés exceptionnelles.

Ces prunes absorbent la toxicité sans pour autant changer le goût. Il ne faut pas manger les prunes que vous avez fait frire, mais vous pouvez en manger une après le repas pour annuler les effets néfastes.

Vos frites seront moins acides grâce à l'umeboshi.

Vous allez également aimer lire : Conseils pour dépurer et soigner les reins

2. Pommes de terre frites, mais au four

Coupez les pommes de terre en bâtonnets, comme si vous alliez les frire, puis disposez-les dans un plat qui passe au four.

Avant de les faire cuire, badigeonnez-les bien d’huile d’olive pour qu’elles soient croustillantes.

De cette façon, vous obtiendrez des frites au four quasi identiques à celles frites, mais avec beaucoup moins d’huile.

3. Pommes de terre cuites et frites

Une autre recette pour éviter que les pommes de terre n’absorbent pas autant d’huile.

Pour cela, plongez-les préalablement dans de l’eau bouillante pendant une dizaine de minutes, coupées en bâtonnets, pour qu’elles ne soient plus aussi dures.

Ensuite, égouttez-les bien pour qu’elles absorbent l’huile, puis faites-les frire jusqu’à ce qu’elles deviennent croustillantes.

Suggestions nutritionnelles

La pomme de terre est un féculent. C’est pourquoi nous vous recommandons, pour une meilleure digestion, de toujours les consommer avec des végétaux (légume, salade, fruit) et des protéines (viande, poisson, œuf, légume sec).

De plus, si vous mangez vos frites avec ces aliments, leurs effets seront beaucoup plus bénéfiques pour votre organisme.

En revanche, vous devez éviter de manger des frites avec d’autres féculents ou des farines, comme :

  • Des sandwichs
  • De la pizza
  • Des pâtes
  • Du pain, etc.

En effet, cela ralentirait votre digestion, et surchargerait votre organisme, ce qui contribuerait à créer des dépôts de gras non désirés.

Attention à ce que vous associez à vos frites.

Vous connaissez la pomme frite ?

Pour finir, voici un petit conseil encore plus sain qui surprendra toute votre famille :

  • Coupez une pomme en bâtonnets, comme vous le feriez avec une pomme de terre
  • Ensuite, faites-les frire de la même façon ; puis ajoutez un peu de sel.

Leur saveur sucrée et leur texture rafraîchissante feront de cette recette un apéritif des plus original.

Images avec l’aimable autorisation de avlxyz, stevebott, mismisimos y Leszek.keszcysnki