Comment préparer un pain sans gluten ?

· 6 octobre 2018
Préparer soi-même un pain sans gluten est plus simple que l’on pourrait l'imaginer. En fait, cela vaut vraiment la peine d’essayer car le résultat est extrêmement sain et délicieux.

Depuis que la première recette de pain sans gluten est devenue si populaire, beaucoup de personnes ont été curieuses de réaliser leurs propres préparations maison. Et pourquoi pas !

Après tout, le pain sans gluten est très simple à préparer et tout le monde peut essayer de le faire soi-même à la maison. Par ailleurs, vous n’avez pas besoin d’utiliser une grande liste d’ingrédients ni un four spécial.

Le secret de la recette que nous allons vous expliquer aujourd’hui dans cet article réside principalement dans le temps de repos de la pâte et de sa cuisson. Le reste des étapes pour compléter la fabrication de ce pain sans gluten est très simple à suivre.

Le pain au blé traditionnel renferme du gluten, une protéine pas toujours très digeste pour certaines personnes sujettes à de nombreuses maladies auto-immunes. Le gluten provoque des troubles digestifs graves et l’inflammation de l’intestin chez les personnes qui y sont intolérantes. Très nutritif et digestif, le pain sans gluten se prépare avec des farines alternatives comme le sarrasin, le maïs, le riz ou la châtaigne.

A la différence de la farine de blé, toutes les farines sans gluten ne sont pas panifiables car elles ne contiennent pas le gluten qui donne l’élasticité de la pâte et facilite la fermentation. C’est pourquoi, on utilise le plus souvent ces farines non panifiables en les associant entre elles pour la confection de pain sans gluten.

Quand vous achetez ces types de farine, vérifiez toutefois que le sigle « sans gluten » figure bien sur l’emballage du paquet, ou bien demandez conseil à votre boulanger ou votre commerçant. En effet, ces types de céréales peuvent être contaminées par du froment durant leur production ou leur transformation. C’est souvent le cas pour l’avoine ou le sarrasin.

Il convient de noter que l’on peut aussi ajouter d’autres ingrédients pour enrichir ce délicieux pain sans gluten. Pour cela, on utilise généralement différentes graines et des noix, bien que l’on puisse également aussi utiliser de la cannelle.

Découvrez dans cet article tous nos conseils pour réaliser votre propre pain sans gluten !

Préparez votre propre pain sans gluten ni pétrissage en moins de 10 étapes

recette de pain sans gluten ni pétrissage

Choisissez la farine que vous préférez et qui ne contienne pas de gluten. La farine sans gluten doit aussi se mélanger de préférence avec un autre type de farine également sans gluten. De cette manière, les propriétés des deux farines se combineront parfaitement et la pâte montera parfaitement lors de la cuisson. 

La farine de châtaigne,  forte en goût, se combine en règle générale avec une farine de riz, très neutre. D’autres farines comme le sarrasin, le millet, le sorgho, le quinoa ou le pois chiche sont également connues pour leurs saveurs fortes. Il ne reste donc plus qu’à choisir votre farine et le goût que vous voudrez donner à votre pain sans gluten. 

La levure permet aux pâtes de « monter » et de donner une mie aérée et souple. Pour cela, vérifiez aussi que votre levure est bien exempte de gluten. Le mieux est de choisir une poudre à lever sans gluten. Prudence avec la levure de boulanger, pour les allergiques et intolérants au gluten car il y a toujours un risque de contamination croisée.

Pour réaliser cette recette, vous aurez besoin des ingrédients suivants que vous pourrez aussi compléter avec d’autres graines et épices de votre choix.

Ingrédients

  • 3 tasses de farine sans gluten (380 g)
  • 1 cuillère à café de sel (5 g)
  • 1 ¾ verre d’eau (350 ml)
  • ½ cuillère à café de levure fraîche (2,5 g)

Première étape de la préparation du pain sans gluten

  • Tout d’abord, il est nécessaire de bien dissoudre la levure dans l’eau. Une fois que cette étape est prête, réservez le mélange.
  • À part, versez la farine sans gluten dans un bol avec le sel et mélangez à l’aide d’une cuillère en bois pour bien incorporer les deux ingrédients. Puis versez la levure dissoute sur le dessus.
  • Par la suite, vous devrez bien mélanger tous les ingrédients avec des mouvements circulaires et lents jusqu’à l’obtention d’une masse homogène. Cette étape devrait avoir une durée approximative d’au moins une minute et demie. Ensuite, couvrez la pâte avec un morceau de film transparent et laissez-la reposer pendant une nuit entière (environ 10 ou 12 heures).

Diverses questions techniques vont entrer en ligne de compte dans la réussite du pain. Par exemple, le temps de fermentation, ainsi que la température ambiante de la pièce où fermente le pain doit atteindre environ 25°.

Deuxième étape de la recette de pain sans gluten ni pétrissage

  • Le lendemain matin, saupoudrez la farine sur une surface lisse et propre et déposez la pâte dessus. Pour la manipuler, il faudra aussi avoir un peu de farine dans les mains, car de cette façon, nous éviterons qu’elle ne colle.
  • Puis, une fois la pâte prête, vous devrez préchauffer le four à 200 ºC.
  • Saupoudrez de la farine sur la pâte (à peine une pincée), et prenez la pâte dans vos mains pour former une sorte de boule ou plusieurs petites boules. Placez le pain en boule sur la surface lisse et aplatissez-le légèrement avec votre main.
  • Ensuite, prenez un couteau et tranchez au centre une forme en croix, pour obtenir 4 plis. Grâce à cette ouverture le pain pourra « respirer » et il cuire à la perfection.
  • Ensuite, vous procéderez a replier les plis de l’extérieur vers l’intérieur. Par ailleurs, si vous le souhaitez, vous pourrez ajouter quelques graines ou l’ingrédient que nous avons sélectionné pour enrichir votre pain sans gluten.
  • Pour terminer, introduisez la pâte dans un plat non graissé mais couvert qui soit adapté pour une cuisson au four, sans rien ajouter d’autre.
  • Puis, placez ce plat au four pendant environ 40 à 45 minutes à une température de 250 ° C. Au bout des 20 premières minutes, vous pourrez retirer le couvercle du plat. Puis, replacez-le dans le four pour que la pâte termine de « monter » correctement. De cette façon, le pain pourra parfaitement terminer de cuire et la pâte de dorer.

Découvrez également ces recettes sans gluten : Recettes sans gluten et riches en glucides idéales pour les personnes cœliaques

Considérations finales

Une fois le temps de cuisson écoulé, vous devrez vérifier que le pain est bien cuit avant de le sortir du four. Et, si vous notez qu’il manque un peu de cuisson, vous pourrez continuer à le cuire pendant 10 minutes supplémentaires.

Pendant ce temps, surveillez attentivement le pain pour éviter que la croute ne brûle trop. Une fois que vous avez éteint le four, retirez le plat et laissez-le refroidir à température ambiante pendant un moment. Par la suite, renverser le pain sur un torchon ou un linge propre et sec afin de ne pas le manipuler.

Le pain sans gluten apporte une texture très lisse et, en général, une consistance légère. De plus, son aspect est très beau. À l’extérieur, sa croûte d’épaisseur moyenne est dorée et à l’intérieur, la mie de pain forme des grandes alvéoles. C’est-à-dire que la mie de ce pain présente des trous de taille moyenne à grande. Cette texture est due au type de mélange d’ingrédients et au processus de cuisson en tant que tel.

La farine sans gluten

préparer un pain sans gluten ni pétrissage au four

Dans les recettes sans gluten, il est rare d’utiliser une seule farine sans gluten pour remplacer la farine de blé. En effet, les farines sans gluten ont des textures et des saveurs plutôt marquées. Il convient donc d’associer plusieurs farines sans gluten pour combiner toutes leurs propriétés.

De cette manière, vous obtiendrez un résultat équilibré et homogènePour cette raison, si vous désirez préparer du pain sans gluten, il est nécessaire de mélanger plusieurs types de farines sans gluten. Ainsi, la pâte « montera »correctement lors de la cuisson.

Pour remplacer la farine sans gluten, vous pouvez utiliser de la Gomme xanthane. Celle-ci est l’ingrédient que l’on utilise fréquemment dans les mélanges pour fabriquer des pains faits maison sans gluten. En effet, la Gomme xanthane est parfaite pour apporter élasticité et structure à la pâte.

Mais savez-vous ce qu’est la gomme xanthane ? Il s’agit d’un produit biopolymère. C’’est-à-dire un polysaccharide résultant de l’action d’une bactérie dans le processus de fermentation des sucres. Elle est soluble à froid et est utilisée comme additif alimentaire. On l’utilise en particulier pour ses propriétés épaississantes et gélifiantes afin de modifier la consistance des aliments.

D’autre part, la farine d’amarante peut également remplacer la farine sans gluten. L’amarante est une plante venant d’Amérique du Sud. Elle donne de minuscules graines naturellement sans gluten similaires à des céréales.

La farine obtenue en broyant les graines est de couleur blanc nacré avec un goût de noix légèrement épicé. En fait, la farine d’amarante est celle qui est le plus souvent utilisée dans la préparation de plats sans gluten. Les personnes atteintes de la maladie cœliaque le connaissent bien.

Vous aimerez aussi découvrir cette recette de pain : Apprenez à faire du pain italien d’une manière facile et délicieuse

L’Italie est la mère de nombreuses recettes célèbres. De ses sauces fantastiques à sa variété inégalée de pâtes. Or, connaissez-vous son pain ? Aujourd’hui il est temps d’apprendre à faire du pain italien. Qui aurait imaginé que les Italiens avaient également la réputation d’être d’excellents boulangers ? Ils sont excellents dans la gastronomie, c’était donc à prévoir.

Dans cet article, vous pourrez apprendre à réaliser le célèbre pain italien d’une manière très simple et rapide. Il est en fait connu sous le nom de pain ciabatta. Cepenant, au fil des années, on a fini par l’appeler « le pain italien ».