Comment prévenir les otites en été ?

19 décembre 2019
La meilleure manière de prévenir les infections des oreilles pendant l'été est de faire un nettoyage correct après la douche ou réaliser des activités dans la piscine, dans la mer ou dans tout environnement aquatique.

Ce n’est un secret pour personne, les otites sont plus fréquentes en été. Mais ce n’est pas la saison elle-même qui génère ce problème. C’est la combinaison des températures élevées et des activités dans l’eau qui finit par entraîner ce type de complications dans l’oreille.

Le climat chaud et l’humidité présente dans l’atmosphère représentent le terrain propice pour les virus, les bactéries et les champignons. Si à cela, nous ajoutons les baignades à la plage ou à la piscine, ainsi qu’un manque de soins d’hygiène, il est fort probable de développer des infections des oreilles.

D’autre part, les individus les plus touchés par les otites sont généralement les enfants. Après tout, ils sont trop jeunes pour mettre en place des actions de prévention. C’est pourquoi, il est très important de les surveiller et d’éviter qu’ils finissent par tomber malades.

Les otites en été

Comment combattre les otites en été ?

A l’intérieur de l’oreille, il y a une quantité importante de micro-organismes qui sont présents naturellement sans causer de problème de santé particulier. Ils cohabitent au sein du conduit auditif, pour ainsi dire, en parfaite harmonie. Néanmoins, si l’humidité est plus forte, et les températures plus élevées, l’équilibre se rompt.

En effet, lorsque l’humidité reste importante, sur un laps de temps plus ou moins long, le pH de l’oreille change. Cela entraîne une augmentation des champignons et des bactéries. En fin de compte, c’est précisément ce facteur qui influence les infections de l’oreille.

De plus, avec les éléments chimiques présents dans les piscinesle risque est encore plus grand. L’eau salée de la mer, ainsi que d’autres composants qui peuvent s’y trouver, augmentent également le risque. En outre, dans les lacs et les rivières, il y a parfois des bactéries qui ajoutent un facteur de risque supplémentaire.

Lisez également : 9 conseils pour se nettoyer les oreilles

Les symptômes de l’infection

Le symptôme le plus caractéristique des otites est le suintement. Un liquide d’aspect séreux, presque jaunâtre, en sort. S’il y a de nombreuses bactéries, le liquide devient verdâtre, parfois très intense.

Par ailleurs, d’autres symptômes habituels sont la douleur et les inconforts dans les oreilles. Il y a de la chaleur, un gonflement et des rougeurs dans l’oreille ou derrière. Parfois, la douleur n’est pas permanente. Pour cela, le mieux est d’essayer d’appuyer sur la partie de l’oreille qui recouvre l’orifice. Si cela fait mal, c’est le signe d’une infection.

Lorsque l’infection est d’origine bactérienne, la douleur est plus forte. D’autre part, si l’otite est la cause d’un type de champignon, on ressent une forte démangeaison au lieu de la douleur. Chez les enfants, surtout chez les plus petits, l’un des signaux fréquents est qu’ils se touchent les oreilles très souvent, comme s’ils sentaient une gêne.

Découvrez aussi : Comment soulager les maux de tête en été ?

Comment prévenir les otites ?

Bien se nettoyer les oreilles en cas d'otite

Les principales mesures à mettre en place pour prévenir les infections à l’oreille en été sont les suivantes :

  • Utiliser des bouchons sous l’eau : les bouchons sont particulièrement recommandés pour ceux qui ont déjà eu des otites dans le passé. Cependant, aucun bouchon n’élimine complètement le risque d’infection
  • Bien sécher les oreilles : l’usage des cotons-tiges n’est pas conseillé, et encore moins s’ils sont introduits avec force. Il est préférable d’utiliser une serviette sèche et propre, et de la passer doucement dans la cavité de l’oreille. Ceci est également recommandé après la douche
  • Eviter les plongeons brusques : entrer dans l’eau avec un saut d’une hauteur considérable implique de soumettre l’oreille à un changement de pression soudain. Cela peut donc finir par causer des lésions et favoriser l’apparition d’une infection
  • Ne pas gratter ou essayer par tous les moyens de retirer l’eau : il est commun qu’en sortant d’une piscine ou de la mer, on ressente une gêne à cause de l’eau qui reste dans les oreilles. Les enfants, plus particulièrement, se grattent souvent ou manipulent leurs oreilles pour en extraire le liquide. C’est une chose à éviter car cela provoque facilement des lésions
  • Utiliser la chaleur pour terminer le nettoyage : lorsque vous nettoyez l’oreille avec une serviette, vous ne devez jamais effectuer de manipulations pour pénétrer dans le trou. Si la sensation d’avoir de l’eau est toujours présente, le plus judicieux est d’utiliser un sèche-cheveux, dirigé vers l’oreille à une distance prudente

Pour terminer…

Si vous avez mal aux oreilles, une bonne option consiste à chauffer une serviette au micro-ondes et de la placer sur l’oreille. Il est déconseillé de s’automédicamenter, même avec des gouttes qui ont déjà été utilisées avant. En cas de suspicion d’otite, la seule chose à faire est d’aller rapidement chez le médecin.

 

  • Iglesias, A. M. L., Alemán, R. M. G., Baña, F. C., & Gattorno, J. L. A. (2012). Afecciones agudas del oído durante el verano. 2003 Hospital Universitario Camilo Cienfuegos de Sancti Spíritus. Gaceta Médica Espirituana, 7(1), 6.
  • Wade TJ, Sams EA, Beach MJ, Collier SA, Dufour AP. The incidence and health burden of earaches attributable to recreational swimming in natural waters: a prospective cohort study. Environ Health. 2013;12:67. Published 2013 Aug 21. doi:10.1186/1476-069X-12-67
  • Wang, M. C., Liu, C. Y., Shiao, A. S., & Wang, T. (2005). Ear problems in swimmers. Journal of the Chinese Medical Association. https://doi.org/10.1016/S1726-4901(09)70174-1
  • Stroman, D. M., Roland, P. S., Dohar, J., & Burt, W. (2001). Microbiology of normal external auditory canal. Laryngoscope. https://doi.org/10.1097/00005537-200111000-00035