Comment surmonter la dépendance à la nourriture pour commencer un régime

2 septembre 2018
L'une des plus grandes difficultés à laquelle nous pouvons avoir à faire face lorsque nous commençons un régime est d'abandonner certains aliments.

Rester fidèle à un régime est particulièrement compliqué au début. Pour cette raison, nous souhaitions vous présenter dans cet article quelques méthodes à suivre afin de réussir à surmonter la dépendance à la nourriture lorsque vous commencez à suivre un régime.

Ne suivez pas les « régimes miracles »

oubliez les régimes miracles

Ce type de régime promet des résultats spectaculaires sur de courtes périodes de temps et sans trop d’effort. Ces régimes sont généralement mis en pratique au début de l’été, avec la fameuse « opération bikini ».

Bien sûr, la plupart des conseils de ces régimes sont faux et, souvent, nocifs pour la santé.

En voici quelques exemples :

  • Régime dissocié à base de foin : il a commencé à se répandre dans les années 1920, et conseillait de ne pas consommer des protéines et des hydrates de carbone dans le même repas. C’est un exemple de désinformation, bien que les conséquences soient inoffensives.
  • Régime Atkins : ce régime consiste à réduire au maximum la consommation de glucides provenant d’aliments tels que les céréales, le lait, les légumineuses, les produits sucrés. Bien qu’une alimentation saine recommande de ne pas consommer trop de glucides, il s’agit d’un type de nutriments essentiels que nous ne devrions pas supprimer.
  • Régime Dukan : ce type de régime se base sur la consommation de protéines provenant d’aliments tels que la viande, le poisson et les œufs. Le principal problème est qu’il est très déséquilibré, donc il peut être particulièrement nocif pour la santé.

En général, les « régimes miracles » amèneront le corps à faire de la rétention des graisses en grande quantité dès que l’on changera de régime, et cela produira un « effet rebond ». Ainsi, notre corps va essayer de compenser le déficit alimentaire vécu pendant le régime, et nous perdrons tous les résultats obtenus.

Ne sautez pas le petit-déjeuner

prenez votre petit-déjeuner tous les matins

Sauter le petit-déjeuner est une erreur très courante dans la nutrition quotidienne de beaucoup de gens. Si vous voulez perdre du poids et contrôler correctement votre alimentation, il sera essentiel de ne pas sauter cette première collation de la journée.

Dans le cas contraire, tout ce que vous obtiendrez, c’est d’arriver à l’heure des repas avec un niveau élevé de faim et d’anxiété, et vous ne contrôlerez pas bien l’apport alimentaire à ce moment-là.

  • Par conséquent, au lieu de supprimer et même de réduire le petit-déjeuner, il est préférable de remplacer les graisses saturées telles que le beurre et les pâtisseries par d’autres aliments tels que les fruits ou les céréales.
  • Cela nous aidera à maintenir une alimentation plus équilibrée et une meilleure contribution nutritionnelle.

Cet article vous intéressera sûrement : Apprenez à réaliser de délicieux beurres de fruits secs

Prenez cinq repas par jour

 

La dépendance à certains aliments sera particulièrement difficile à surmonter lorsque nous aurons faim. Par conséquent, nous vous conseillons de prendre plus de repas tout au long de la journée,  sur la base de trois repas bien complets et également de deux repas plus doux.

Cela nous permettra de consommer des aliments mieux distribués au cours de la journée, en réduisant le sentiment de faim et l’envie de « grignoter entre les repas ». Pour appliquer ce conseil, il vaudra mieux ajuster nos horaires afin que nous puissions intégrer ces cinq repas.

Ne vous interdisez la consommation d’aucun aliment

La seule chose que nous atteindrons en nous interdisant de consommer certains aliments sera de développer une obsession pour eux. À moins de suivre un régime végétarien ou végétalien, ou de ne pas manger certains aliments pour toute autre conviction morale, il est préférable de ne pas établir d’interdictions avec quoi que ce soit.

Compte tenu de cela, ce que nous devrions faire est simplement de réduire les produits moins sains, tels que les sucreries, le chocolat, la crème glacée, les bonbons, etc.

Lisez également : Les propriétés anticancérigènes du chocolat

Un bon moyen de maintenir la consommation de tous les aliments que nous aimons, mais de contrôler leurs quantités sera, par exemple, de limiter leur consommation à un certain jour par semaine. De cette façon, nous pouvons également nous récompenser d’avoir fait d’autres efforts tout au long de la semaine.

Manger à table, dans une assiette et lentement

Manger assis à table et servir de la nourriture dans des assiettes nous aidera à prendre conscience des quantités que nous consommons. Servir de la nourriture dans des assiettes nous permettra aussi de mieux calculer les quantités.

D’un autre côté, manger assis et lentement nous aidera à atteindre un sentiment de plénitude plus rapidement. Manger trop vite finira également par nous faire augmenter les quantités.

Si vous êtes une de ces personnes qui au moment de manger présentent beaucoup de faim et d’anxiété, suivre cette étape sera particulièrement important pour contrôler votre régime alimentaire.

A découvrir aussi