Comment traiter la phlébite avec 5 solutions naturelles

La phlébite peut être dangereuse si elle n'est pas traitée à temps. Nous devons donc prendre des mesures pour éviter les complications qui peuvent mettre notre santé en danger.
Comment traiter la phlébite avec 5 solutions naturelles

Dernière mise à jour : 23 mars, 2021

La phlébite superficielle est une maladie très courante qui, heureusement, peut se traiter. De sorte que les personnes qui reçoivent le diagnostic peuvent mener une vie normale et profiter du bien-être.

Bien sûr, tout en suivant le traitement, elles doivent maintenir de bonnes habitudes de vie. Cela signifie qu’elles doivent manger sainement, éviter les excès (même les boissons gazeuses) et faire de l’exercice quotidiennement.

Maintenant, vous vous demandez peut-être : existe-t-il des solutions naturelles qui peuvent contribuer au soulagement ? Oui, et nous en présenterons tous les détail ci-dessous. Ne le manquez pas!

Qu’est-ce que la phlébite ?

La phlébite est une inflammation veineuse qui s’accompagne de caillots sanguins adhérant à la paroi de la veine affectée. Il est fréquent qu’elle apparaisse chez les personnes du troisième âge, bien que qu’elle puisse chez les personnes d’autres âges.

traiter la phlébite

Les experts du Texas Heart Institute précisent qu’il existe deux types de phlébite. La plus courante est la phlébite superficielle , c’est-à-dire celle qui implique le gonflement d’une veine proche de la surface de la peau de la jambe.

Pour mieux comprendre cela:

  • Phlébite superficielle: elle est la plus fréquente et implique le gonflement d’une veine proche de la surface de la peau, généralement dans la jambe.
  • Phlébite profonde: c’est le gonflement des veines qui se trouvent à l’intérieur de la jambe. Elle est moins fréquente mais plus grave.

Il faut mentionner la thrombophlébite, qui consiste en une inflammation veineuse s’accompagnant de la formation d’un thrombus (caillot attaché à la paroi). Elles ne sont généralement pas graves lorsqu’elle affectent des veines superficielles.

L’affection du système veineux profond, une thrombophlébite, est compliqué, car il existe un risque que les caillots se déplacent vers le reste du corps et obstruent les artères d’autres territoires avec les dommages consécutifs que cela implique. Cela entraînerait le blocage du flux sanguin, la mort des tissus et pourrait même mettre fin à la vie de la personne.

Quelles sont les causes de la phlébite ?

La phlébite est causée par des caillots sanguins qui enflamment les veines. Ceci, à son tour, cause un inconfort tel que des douleurs, un engourdissement, des brûlures, des rougeurs de la peau et de la fièvre. Lorsque ces symptômes apparaissent, il est urgent d’aller chez le médecin pour commencer un traitement correspondant à la complication.

L’origine de la phlébite peut varier. Dans de nombreux cas, les facteurs génétiques jouent un rôle très important.

La sédentarité est une autre cause, car les gens qui travaillent de longues heures assis ont tendance à souffrir de cette condition. Ceci est dû au manque de circulation sanguine dans les veines.

Le sang épais provenant de toxines stockées est également une cause de phlébite. Les bosses, les infections ou le surpoids contribuent également au blocage des veines.

Comment éviter la phlébite?

  • Maintenir un poids santé. 
  • Boire beaucoup d’eau au quotidien, en fonction de la soif.
  • Adopter une alimentation équilibrée et en fonction des besoins de l’organisme. Le plat de Harvard et le régime méditerranéen peuvent être de bonnes références.
  • Consommer régulièrement des aliments riches en fibres et en antioxydants.
  • Minimiser la consommation de malbouffe, d’épicerie et de boissons industrielles. 
  • Outre les fameux gras trans , les boissons alcoolisées et les cigarettes sont nocives. Il est donc conseillé de les éliminer complètement.
  • Faire de l’exercice tous les jours, au moins 30 à 40 minutes par jourCela favorise grandement la circulation sanguine et contribue au bien-être général.

5 solutions naturelles pour traiter la phlébite

Pour toute maladie, une solution peut être trouvée dans la nature et la phlébite ne fait pas exception. Parmi de nombreuses autres options, nous présentons 5 des solutions les plus efficaces :

1. Compresses chaudes ou froides

traiter la phlébite

Selon le Dr James D. Douketis : «La thrombose veineuse superficielle disparaît généralement d’elle-même. L’application de compresses chaudes et l’administration d’analgésiques, tels que l’aspirine (acide acétylsalicylique) ou un autre anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) soulagent généralement la douleur. “

Si vous avez des compresses à la maison pour soulager les maux de tête ou les douleurs musculaires, elles peuvent également être utilisées pour lutter contre la phlébite. De plus, un bain chaud aide à soulager les symptômes.

  • Tout d’abord, placez des compresse de gaze ou des chiffons de coton dans de l’eau chaude ou froide et appliquez sur la zone pour soulager l’inflammation.
  • Intercalez-les pendant au moins 10 minutes.

2. Arnica

L’arnica est une plante florale aux propriétés analgésiques et anti-inflammatoires. Par conséquent, elle contribue au soulagement de l’inconfort. On obtient d’elle une huile qui, pense-t-on, peut être très utile dans le traitement adjuvant de la phlébite.

Remarque importante : évitez de l’appliquer si la peau présente des plaies ouvertes.

3. Infusion de ginkgo biloba

La haute teneur en flavonoïdes et en antioxydants du ginkgo biloba en fait une solution parfaite pour améliorer la circulation sanguine. Il empêche également la formation de caillots.

  • Placez les feuilles ou les sachets de ginkgo biloba dans une tasse d’eau chaude et laissez infuser pendant environ 5 minutes.
  • A consommer en milieu d’après-midi.
  • Évitez de boire plus de deux tasses par jour.

4. L’infusion de prêle pour traiter la phlébite

L’infusion de prêle est bien connue pour son effet diurétique, idéal pour éliminer les fluides retenus et obtenir un soulagement en cas de gonflement et d’autres inconforts dans les jambes.

Comme elle aide également à réduire l’inflammation, on la considère comme une boisson qui complète le traitement de la phlébite et d’autres troubles de la circulation sanguine.

  • Il convient de boire deux tasses par jour, au maximum (ou la quantité recommandée par le médecin).
  • Vous pouvez également prendre un bain relaxant avec l’infusion de prêle.

5. La consommation d’ananas

traiter la phlébite

L’ananas contient une enzyme, la bromélaïne, qui peut décomposer les protéines. De plus, parmi ses nombreux bienfaits, il s’avère être un anti-inflammatoire naturel très utile. Il s’utilisa même dans les traitements postopératoires car en plus de prévenir le gonflement, il réduit la douleur.

  • Prenez la pelure du fruit et coupez-le en petits morceaux.
  • Placez-la dans un récipient rempli d’eau bouillante et laissez infuser pendant une demi-heure.
  • A consommer avec modération tout au long de la journée.
  • Vous pouvez également manger les fruits pour vos collations.

Maintenez toujours un mode de vie sain

Pour faire face à la phlébite, il est essentiel que vous suiviez avant tout les instructions de votre médecin traitant et que vous vous appuyiez sur de bonnes habitudes de vie.

N’oubliez pas qu’il n’est pas recommandé de baser votre bien-être uniquement sur la consommation d’une boisson, d’un médicament ou d’un aliment, car cela ne vous procurera pas d’avantages significatifs à court ou à long terme.

Cela pourrait vous intéresser ...
Symptômes d’une thrombose veineuse dans les jambes
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Symptômes d’une thrombose veineuse dans les jambes

Les femmes qui souffrent chaque jour à cause de varices dans les jambes sont nombreuses. Vous devez éviter que cela se transforme en thrombose vein...



  • Dziwenka, M., & Coppock, R. W. (2016). Ginkgo biloba. In Nutraceuticals: Efficacy, Safety and Toxicity. https://doi.org/10.1016/B978-0-12-802147-7.00049-8
  • Alves, R. S., Leite, N. S., & Fernandes, R. P. M. (2009). Estudos bioquímicos da enzima bromelina do Ananas comosus ( abacaxi ). Scientia Plena.
  • Wright, C. I., Van-Buren, L., Kroner, C. I., & Koning, M. M. G. (2007). Herbal medicines as diuretics: A review of the scientific evidence. Journal of Ethnopharmacology. https://doi.org/10.1016/j.jep.2007.07.023