Comment vivre avec une personne bipolaire ?

25 novembre 2019
Avez-vous déjà imaginé ce que signifie vivre avec une personne bipolaire ? Ceux pour qui c'est le cas assurent que ce n'est pas une situation des plus simples à gérer. Découvrez-en davantage à ce sujet !

La plupart des individus qui se demandent comment vivre avec une personne bipolaire imaginent assez bien ce que représente ce genre de situations et comprennent qu’il s’agit d’un défi à part entière.

Par ailleurs, ceux qui cohabitent avec une personne souffrant de troubles bipolaires définissent cela comme l’ascension d’une montagne, étant donné que les émotions sont changeantes. Autrement dit, alors que parfois il est faisable d’être en haut, à d’autres moments les chutes peuvent être accablantes.

Déjà, les relations que nous établissons avec le reste des individus sont complexes. Maintenant, imaginez si c’est avec une personne dont l’humeur change constamment.

De nombreux facteurs peuvent influencer sur les changements d’humeur d’une personne bipolaire. Néanmoins, il est certain que l’entourage peut être d’une grande aide.

Qu’est-ce que le trouble bipolaire ?

Une personne bipolaire change souvent d'humeur

Le trouble bipolaire se caractérise par des sautes d’humeur qui se manifestent par des manies, suivies d’épisodes dépressifs ou mixtes. 

Les personnes bipolaires ont des changements d’humeur soudains. Bien qu’il existe plusieurs sous-types, cela peut osciller entre épisodes maniaques ou dépressifs.

Ces changements peuvent se produire annuellement entre deux et trois cycles. Dans d’autres cas, il peut arriver qu’un épisode soit suivi d’un autre, sur plusieurs jours.

Lisez également : Trouble de la personnalité narcissique

A quoi faut-il s’attendre lors des épisodes maniaques ?

Lorsque la personne traverse des épisodes maniaques, elle peut :

  • Ressentir beaucoup de joie, d’optimisme, de force et d’encouragement
  • Se sentir anxieuse, nerveuse et bouleversée
  • Parler rapidement et passer d’un sujet à l’autre, sans faire de pause
  • Se sentir capable d’accomplir beaucoup de tâches
  • Etre envahie par la créativité et une énergie phénoménale
  • Moins dormir et se reposer
  • Avoir l’impression que ses besoins ne sont pas satisfaits ou qu’elle n’obtient pas ce qu’elle désire, et ainsi manifester une certaine irritabilité
  • Se risquer à certains projets, ou adopter des comportements peu fréquents. Par exemple, faire des achats excessifs ou dépenser inutilement de l’argent
  • Ressentir un intérêt sexuel beaucoup plus grand

A quoi faut-il s’attendre lors des épisodes dépressifs ?

  • Tristesse
  • Préoccupation excessive et sensation d’abandon
  • Perte d’intérêt pour les activités auparavant plaisantes
  • Difficulté à se concentrer
  • Fatigue, apathie

Comme nous l’avons mentionné, les personnes bipolaires peuvent passer du sentiment d’être « au maximum » à celui d’être « complètement abandonné ». Cela se produit à cause du passage d’épisodes maniaques à dépressifs.

Découvrez également : Comment éviter les obsessions mentales ?

Comment vivre avec une personne bipolaire ?

Une personne bipolaire et déprimée

Vivre avec une personne bipolaire n’est pas simple, comme le signalent ces études récentes. Dans de nombreux cas, les personnes de l’entourage peuvent se sentir offensés ou envahis.

De même, la sensibilité des proches peut également être blessée, surtout par les exigences sexuelles. Or, les recherches soulignent que le soutien est fondamental.

Un détail important à garder à l’esprit pour tous ceux qui vivent avec une personne bipolaire est que le fait de s’efforcer à modifier son comportement ne changera pas les choses.

Certaines personnes, en particulier les partenaires, surveillent généralement leurs habitudes, leurs regards ou inhibent certains comportements afin d’empêcher que leur conjoint se mette en colère ou déprime. Cependant, cela n’empêchera pas les réactions.

Conseils pour vivre avec une personne souffrant de trouble bipolaire

  • Chercher une aide professionnelle : aussi bien pour la personne bipolaire que pour le partenaire ou les proches
  • Si la personne avec qui vous partagez votre quotidien n’a pas de diagnostic, il est important de lui signaler la nécessité de se faire aider pour que, suite au traitement, les choses aillent mieux
  • Faire preuve d’amour et de compréhension : pour apporter un soutien, au lieu de juger, ou « réprimander ». Le meilleur conseil est de faire comprendre à la personne que nous nous préoccupons pour elle et que nous désirons uniquement son bien-être
  • Éliminer la stigmatisation au sujet des troubles mentaux : faire comprendre qu’il est sain d’aller voir un psychologue ou un psychiatre. Car ces professionnels peuvent aider à changer afin de connaître une vie meilleure
  • Encourager l’activité physique : surtout quand la personne se sent déprimée. Cela l’aidera à se sentir mieux et accompagnée. Nous devons toujours transmettre la quiétude et la tranquillité
  • Ne pas mettre la personne en position de victime : ne vous sentez pas coupable ce qui se passe. Si vous souhaitez, vous pouvez participer à une psychothérapie afin que la personne se sente soutenue

Que pouvons-nous faire de plus ?

  • Tout d’abord, nous devons également prendre soin de notre santé mentale pour ne pas nous sentir épuisé
  • Prendre soin de soi physiquement, faire de l’exercice, s’alimenter sainement et faire des activités gratifiantes

En suivant ces conseils, nous pourrons nous sentir mieux. Non seulement avec nous-mêmes, mais également avec ces personnes qui passent un mauvais moment à cause de leur trouble bipolaire.

Finalement, les personnes souffrant de trouble bipolaire peuvent parfois nous faire du mal. Mais ce n’est généralement pas parce qu’elles le veulent. Par conséquent, il est très important de chercher une aide professionnelle afin de gérer ces épisodes.

 

  • Gutiérrez-Rojas, L., Martínez-Ortega, J. M., & Rodríguez-Martín, F. D. (2013). La sobrecarga del cuidador en el trastorno bipolar. Anales de Psicologia. https://doi.org/10.6018/analesps.29.2.124061
  • Herrero Villanueva, J. A., & Serrano Parra, M. D. (2006). Planes de cuidados al paciente con depresión y trastorno bipolar. Oferta Terapéutica En Enfermería de Salud Mental.
  • María, D., Lic, P., Perinot, L., & Gagliesi, P. (2015). Trastorno Bipolar Guía para pacientes, Familiares y allegados. Fundación Foro.
  • Suárez, M. Z., Montes, M. G., Jarabo, D. S., & Forteza, G. L. (2015). Trastorno bipolar. Medicine (Spain). https://doi.org/10.1016/j.med.2015.08.003