7 conseils à suivre pour tomber enceinte

La capacité de tomber enceinte varie d'une femme à une autre en fonction de sa fertilité. Mais certaines recommandations peuvent favoriser ce processus.
7 conseils à suivre pour tomber enceinte
Nelton Abdon Ramos Rojas

Relu et approuvé par le médecin Nelton Abdon Ramos Rojas.

Dernière mise à jour : 15 novembre, 2022

Nombreuses sont les femmes qui veulent tomber enceinte à un moment donné de leur vie. Peu importe leur âge ou leur condition, c’est un sentiment naturel qui s’accompagne parfois de doutes et de difficultés.

Alors que certaines ont la possibilité de concevoir dès qu’elles le souhaitent, d’autres doivent entamer un processus qui implique certaines habitudes et certains efforts. S’agissant d’une période de grands changements, il est conseillé de consulter un médecin.

Vous essayez de tomber enceinte, vous avez déjà essayé plusieurs fois et rien ne se passe ? Poursuivez donc votre lecture pour découvrir quelques conseils à ce sujet.

Que faut-il éviter pour pouvoir tomber enceinte ?

Fumer une cigarette, boire de l’alcool ou consommer des drogues illicites interfère avec la fertilité et la qualité du sperme. De plus, en cas de grossesse, ces activités ont des effets dangereux sur le fœtus.

Les taux d’infertilité chez les femmes et les hommes qui fument sont environ le double de ceux des non-fumeurs. Le risque de problèmes d’infertilité augmente avec le nombre de cigarettes qu’une personne fume par jour. En d’autres termes, les toxines présentes dans les cigarettes sont les ennemis d’une grossesse : les femmes qui fument sont plus susceptibles d’avoir des problèmes d’infertilité.

Ainsi, si vous souhaitez tomber enceinte, il est essentiel d’abandonner cette habitude dès que possible. Évitez également la consommation d’alcool et d’autres drogues, car elles n’apportent rien de positif en matière de santé et de bien-être.

En résumé, si vous envisagez de tomber enceinte, gardez à l’esprit ce qui suit :

  • Ne fumez pas.
  • Ne buvez pas d’alcool.
  • Ne vous droguez pa.
  • Contrôlez votre consommation de caféine.
  • Évitez les exercices intenses.
  • Évitez les situations stressantes.

Comment tomber enceinte ?

En plus des situations que vous devriez éviter, il y a d’autres habitudes que vous pouvez adopter pour tomber enceinte plus facilement. Prenez note des conseils ci-dessous.

1. Faites des examens

Les études de préconception qui sont menées dans de nombreux centres médicaux sont d’une grande aide pour tomber enceinte en toute sécurité. Ces bilans comprennent une série de tests cliniques et gynécologiques pour déterminer si le corps est prêt à procréer.

Ces bilans sont recommandés dans tous les cas, même en l’absence de problèmes de fertilité. Et ce, car il est possible de vérifier s’il existe des risques pour le fœtus ou s’il peut y avoir des complications pendant et après la grossesse.

2. Prenez de l’acide folique

L’acide folique est l’un des nutriments les plus importants pour une grossesse saine. Par conséquent, quelques mois avant d’essayer de tomber enceinte, il est suggéré d’augmenter la consommation de ce nutriment. Généralement, la dose recommandée est de 1 milligramme par jour jusqu’à ce que le test soit positif. Par la suite, le médecin évaluera s’il est opportun d’augmenter la dose.

Vous pouvez trouver de l’acide folique dans de nombreux aliments, tels que le foie, les légumes à feuilles vertes, la levure, les légumineuses, les fruits, les céréales et certaines noix. Votre médecin vous dira tout ce que vous devez savoir sur la supplémentation en acide folique.



3. Maintenez un poids santé

Selon les recherches menées à cet égard, les preuves indiquent que, chez les femmes en surpoids, il existe une incidence plus élevée de troubles de l’ovulation, ce qui à son tour affecte les chances de tomber enceinte, réduisant même le succès des traitements pour augmenter la fertilité.

Par conséquent, si vous souhaitez tomber enceinte, vous devez tout faire pour rester à un poids adapté à votre taille. Alors soignez votre alimentation, contrôlez votre consommation de sucreries et faites de l’exercice avec modération.

4. Pour tomber enceinte, assurez-vous d’avoir des rapports sexuels pendant vos jours fertiles

L’une des méthodes les plus efficaces pour tomber enceinte est d’avoir des rapports sexuels pendant l’ovulation. Par conséquent, il est nécessaire de savoir quand vous ovulez.

L’ovulation dure 6 jours et c’est la période où une femme est la plus fertile. Ce processus se produit vers le 14e jour du cycle menstruel, lorsque les menstruations ont lieu tous les 28 jours. L’ovocyte survit environ 24 heures et les spermatozoïdes restent vivants pendant 5 jours environ. Par conséquent, il y a une chance de grossesse 3 ou 4 jours avant l’ovulation et 2 jours après celle-ci.

Il existe aujourd’hui des outils technologiques qui facilitent le calcul des jours d’ovulation. Entrez simplement les mots “calculateur d’ovulation” dans votre navigateur pour accéder à de nombreuses options utiles.

Par ailleurs, certains changements corporels servent également de signaux pour identifier les jours fertiles. Par exemple, les pertes vaginales sont plus épaisses, la température basale augmente et des douleurs apparaissent parfois dans la région des ovaires, d’un côté ou des deux côtés.

5. Prenez soin de votre santé et de celle de votre partenaire

Apporter des changements généraux au mode de vie est une recommandation qui peut sembler répétitive. Mais compte tenu de son incidence sur la grossesse, il est préférable d’en faire une mention spéciale.  

Ainsi, avant de concevoir, il convient que vous et votre partenaire mangiez bien, que vous vous reposiez suffisamment et que vous fassiez de l’exercice. Vous devez également bien vous hydrater, rester à l’écart du stress et faire attention à tout signe de maladie.

6. Pour tomber enceinte, ayez recours à différentes positions sexuelles

Certaines positions sexuelles augmentent les chances de tomber enceinte et d’autres les réduisent. Lorsque la femme est debout ou lorsqu’elle est au-dessus de son partenaire, les chances de grossesse sont moins importantes. Dans les deux cas, l’effet de la gravité fait que les spermatozoïdes sortent plus rapidement du vagin.

Parmi les positions qui favorisent la grossesse, figure la position missionnaire classique. La raison en est que cette position permet une pénétration profonde, le sperme est donc déposé au plus près du col de l’utérus.

7. Envisagez des remèdes naturels après en avoir discuté avec votre médecin

Il existe un large catalogue de remèdes naturels qui semblent augmenter la fertilité. Bien que la littérature scientifique indique qu’ils ne sont pas efficaces à 100 %, ils semblent apporter certains bienfaits. Voici quelques options parmi les plus connues :

  • Trèfle rouge
  • Racine de maca
  • Pissenlit
  • Infusion de calendula
  • Huile de lin et graines
  • L’huile de germe de blé

Consultez votre médecin avant d’essayer tout remède naturel, afin d’éviter les effets indésirables et les interactions avec les médicaments que vous prenez ou même avec les aliments que vous mangez régulièrement.



Pour tomber enceinte, il faut maintenir une bonne hygiène de vie

En somme, pour tomber enceinte, il faut maintenir une hygiène de vie saine (manger sainement, se reposer suffisamment, se vider l’esprit, faire de l’exercice, avoir des rapports sexuels sains), suivre les instructions de son médecin et, surtout, ne pas succomber à la pression et aux exigences que vous pouvez vous imposer. Après tout, vous devez apprécier le processus, n’est-ce pas ?

Envisagez-vous de tomber enceinte ? N’hésitez pas à suivre ces conseils pour vous rapprocher de votre objectif.

Cela pourrait vous intéresser ...
Faites un test de grossesse si vous présentez ces 7 symptômes
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Faites un test de grossesse si vous présentez ces 7 symptômes

Un test de grossesse corrobore les changements dans les corps indiquant une grossesse. Si vous présentez ces 7 symptômes, faites un test !



  • Agarwal A, Deepinder F, Cocuzza M, Short RA, Evenson DP. Effect of vaginal lubricants on sperm motility and chromatin integrity: a prospective comparative study. Fertil Steril. 2008 Feb;89(2):375-9. doi: 10.1016/j.fertnstert.2007.02.050. Epub 2007 May 16. PMID: 17509584.
  • Annadurai K, Mani G, Danasekaran R. Preconception care: A pragmatic approach for planned pregnancy. J Res Med Sci. 2017 Feb 16;22:26. doi: 10.4103/1735-1995.200268. PMID: 28413423; PMCID: PMC5377963.
  • Gaskins AJ, Chavarro JE. Diet and fertility: a review. Am J Obstet Gynecol. 2018 Apr;218(4):379-389. doi: 10.1016/j.ajog.2017.08.010. Epub 2017 Aug 24. PMID: 28844822; PMCID: PMC5826784.
  • Gude D. Alcohol and fertility. J Hum Reprod Sci. 2012 May;5(2):226-8. doi: 10.4103/0974-1208.101030. PMID: 23162368; PMCID: PMC3493844.
  • Greenberg JA, Bell SJ, Guan Y, Yu YH. Folic Acid supplementation and pregnancy: more than just neural tube defect prevention. Rev Obstet Gynecol. 2011 Summer;4(2):52-9. PMID: 22102928; PMCID: PMC3218540.
  • Hakimi, O., & Cameron, L. C. (2017). Effect of exercise on ovulation: a systematic review. Sports Medicine47(8), 1555-1567.
  • Kovac JR, Khanna A, Lipshultz LI. The effects of cigarette smoking on male fertility. Postgrad Med. 2015 Apr;127(3):338-41. doi: 10.1080/00325481.2015.1015928. Epub 2015 Feb 19. PMID: 25697426; PMCID: PMC4639396.
  • McQuillan, J., Greil, A. L., & Shreffler, K. M. (2011). Pregnancy intentions among women who do not try: Focusing on women who are okay either way. Maternal and Child Health Journal. https://doi.org/10.1007/s10995-010-0604-9
  • Oboni JB, Marques-Vidal P, Bastardot F, Vollenweider P, Waeber G. Impact of smoking on fertility and age of menopause: a population-based assessment. BMJ Open. 2016 Nov 18;6(11):e012015. doi: 10.1136/bmjopen-2016-012015. PMID: 27864244; PMCID: PMC5128850.
  • Qian J, Chen Q, Ward SM, Duan E, Zhang Y. Impacts of Caffeine during Pregnancy. Trends Endocrinol Metab. 2020 Mar;31(3):218-227. doi: 10.1016/j.tem.2019.11.004. Epub 2019 Dec 6. PMID: 31818639; PMCID: PMC7035149.
  • Rooney KL, Domar AD. The relationship between stress and infertility. Dialogues Clin Neurosci. 2018 Mar;20(1):41-47. doi: 10.31887/DCNS.2018.20.1/klrooney. PMID: 29946210; PMCID: PMC6016043.
  • Sharma R, Biedenharn KR, Fedor JM, Agarwal A. Lifestyle factors and reproductive health: taking control of your fertility. Reprod Biol Endocrinol. 2013 Jul 16;11:66. doi: 10.1186/1477-7827-11-66. PMID: 23870423; PMCID: PMC3717046.
  • Toledo, E., Lopez-Del Burgo, C., Ruiz-Zambrana, A., Donazar, M., Navarro-Blasco, Í., Martínez-González, M. A., & De Irala, J. (2011). Dietary patterns and difficulty conceiving: A nested case-control study. Fertility and Sterility. https://doi.org/10.1016/j.fertnstert.2011.08.034
  • Van Heertum K, Rossi B. Alcohol and fertility: how much is too much? Fertil Res Pract. 2017 Jul 10;3:10. doi: 10.1186/s40738-017-0037-x. PMID: 28702207; PMCID: PMC5504800.
  • Kraft, J. M., Harvey, S. M., Hatfield-Timajchy, K., Beckman, L., Farr, S. L., Jamieson, D. J., & Thorburn, S. (2010). Pregnancy motivations and contraceptive use: Hers, His, or Theirs? Women’s Health Issues. https://doi.org/10.1016/j.whi.2010.03.008
  • Marlowe, F. W. (2004). Is human ovulation concealed? Evidence from conception beliefs in a hunter-gatherer society. Archives of Sexual Behavior. https://doi.org/10.1023/B:ASEB.0000037423.84026.1f
  • Sachiko Baba, Hiroyuki Noda, Masahiro Nakayama, Masako Waguri, Nobuaki Mitsuda, Hiroyasu Iso (2011). Risk factors of early spontaneous abortions among Japanese: a matched case–control study, Human Reproduction, 26(2), 466–472. https://doi.org/10.1093/humrep
  • Veiga, M., Puccio, M., Tamburelli, V. (2013) ¿Qué relación existe entre estrés, ansiedad e infertilidad? Reproducción, 28:79-89.