5 conseils pour s’habituer à vivre seul

· 20 avril 2019
Commencer à vivre seul est une expérience où on doit quitter sa zone de confort et commencer à faire face à de nombreux défis. C'est une expérience enrichissante, mais pas si facile au début.

Affronter pour la première fois le fait de vivre seul ne peut que nous donner ce frisson qui se manifeste entre l’émotion et la peur de ce qui est nouveau et inconnu. Cependant, cette expérience est très enrichissante et nous pouvons en tirer beaucoup d’enseignements.

Cependant, lorsque nous vivons déjà seul, certains doutes peuvent nous envahir et faire naître chez nous un sentiment d’insécurité : que dois-je faire si je ne sais pas comment résoudre ce problème ? Nous allons ici découvrir 5 conseils pour mieux vivre seul.

5 conseils pour s’habituer à vivre seul

1. Maintenant, seules vos propres décisions comptent

Pour faire face à la vie seul de la meilleure façon possible, vous devez être conscient que les seules décisions qui compteront seront celles que vous prendrez. Vous n’avez plus besoin de demander la permission à qui que ce soit. C’est vous qui déciderez de votre vie et de comment vous occuper de votre maison.

Cela peut être excitant, mais cela peut aussi faire remonter vos insécurités à la surface.

Jusqu’à présent, vous aviez un soutien. Mais maintenant, seul, vous êtes la seule personne sur qui vous pouvez compter. Bien que ce soit libérateur, cela peut aussi vous donner l’impression d’être sur une corde raide chaque fois que vous devez prendre une décision.

vivre seul et prendre ses propres décisions

Notre conseil est qu’il s’agit d’une excellente occasion d’accroître votre confiance en vous et votre estime de vous-mêmes. Donnez un coup de pied à ces insécurités et osez, prenez un risque… N’ayez pas peur de prendre une mauvaise décision, de ne pas être sûr de vous. Vous en apprendrez ainsi beaucoup.

Lire aussi : Disputes de couple : les 3 raisons les plus fréquentes

2. Apprendre à profiter de la vie

Lorsque vous vivez seul, l’un des problèmes que vous pouvez rencontrer est que personne ne vous attendra à la maison. Vous mangerez et dînerez souvent seul, vous regarderez la télé seul, vous vous réveillerez seul... Cela ne doit pas engendrer de tristesse d’aucune sorte.

Vivre seul est une occasion fantastique pour apprendre à profiter de la vie, à être avec soi-même et  à commencer à prendre conscience qu’on n’a besoin de personne pour se sentir bien et être heureux.

Les gens qui ne savent pas comment être avec eux-mêmes, sont condamnés au malheur. S’ils ne supportent pas d’être seuls avec eux-mêmes, c’est qu’il y a une chose à laquelle ils essaient d’échapper…

3. Vivre seul, c’est tout faire…tout seul

Cela peut être vraiment pénible. La vaisselle, le ménage, les courses… Vous devrez vous occuper de tout ça par vous-même. Et vous réaliserez donc que c’est quelque chose de très ennuyeux. Cependant, cela a aussi ses bons côtés et il faudra apprendre à les percevoir.

Tout faire seul vous permettra d’être plus responsable. Mais surtout vous obligera à mieux vous organiser. Il n’y aura plus uniquement votre travail ou vos relations sociales – votre maison sera aussi importante !

4. Quitter notre zone de confort

Avec tout ce que nous avons souligné jusqu’à présent, le fait de vivre seul vous oblige, irrémédiablement, à quitter votre zone de confort de bien des façons. Même si vous n’avez pas envie de faire les courses, il le faudra bien, sinon vous n’aurez rien à manger.

vivre seul et sortir de sa zone de confort

Si vous n’avez pas envie de faire le ménage, lorsque la poussière s’accumulera et que votre allergie commencera à refaire surface, vous n’aurez d’autre choix que de le faire pour éviter de vous sentir mal.

Bref, il y a beaucoup de choses que vous n’allez pas vous aimer. Ce « moi » qui avant ne vivait pas seul, avait une vie très confortable. Aujourd’hui, cependant, les choses ont changé.

Même si cela ne semble pas être le cas au premier abord, cette situation est très positive. Sortir de notre zone de confort nous active, nous garde en alerte, nous permet d’apprendre de nouvelles choses et nous aide à faire face à nos insécurités.

Lisez aussi : L’estime de soi, la clé du bonheur

5. Apprendre des choses nouvelles

Lorsqu’on vit seul, l’idée de faire livrer ses repas à la maison pour ne pas avoir à cuisiner peut être une facilité. Cependant, pour vos finances et votre santé, vous allez devoir envisager de cuisiner, même si vous n’avez jamais aimé le faire.

On ne cuisine pas toujours juste pour le plaisir : parfois, on cuisine par obligation. Vous réaliserez à quel point il est bon de faire cuire des œufs sans les casser ou des pommes de terre sans les brûler. Petit à petit, vous apprendrez de nouvelles recettes et vous ne trouverez pas la cuisine si désagréable.

Maintenant que vous êtes dans cette situation, vous réalisez à quel point le fait de vivre seul peut être positif.

Et vous, qu’avez-vous appris en vivant seul ?