Conseils pour combattre un foie trop gras

Pour édulcorer nos desserts, nous pouvons utiliser de la stévia. Nous devons également éviter de consommer des fruits quotidiennement, et faire abstraction du saccharose et du fructose en raison de leur forte teneur en sucre.

Avoir un foie trop gras est une infection très courante chez les populations des sociétés modernes. Ce problème se dénomme stéatose hépatique. Cette maladie hépatique est d’ailleurs considéreée comme la plus récurrente. Vivre avec elle est quelque chose de compliqué et douloureux. Un foie trop gras provoque de la fatigue et des ballonnements, ainsi qu’une sensation de lourdeur abdominale. Il est donc nécessaire d’apprendre à soigner cette maladie pour améliorer notre qualité de vie.

Pour cela, il faudra suivre une bonne alimentation et faire un peu d’exercice. C’est la base de tout traitement. Ainsi, nous arriverons à changer la situation dont souffre notre foie. En effet, ce dernier retrouvera enfin son état original et sain.

Les causes de la stéatose hépatique

Déterminer de manière précise et  concise la stéatose hépatique semble compliqué. En effet, il n’existe pas de facteurs particuliers responsables d’un fois trop gras. Cependant, les experts évoquent un large éventail de raisons. Parmi elles, nous pouvons citer :

  • Les problèmes métaboliques.
  • Le stress oxydatif.
  • L’obésité
  • Les problèmes nutritionnels.
  • Le diabète.
  • La consommation excessive de sucres ou de graisses.
  • La présence de toxines dans le corps.
  • L’association avec d’autres maladies, comme l’hépatite ou une inflammation intestinale.

La nutrition pour lutter contre un foie trop gras

Notre alimentation sera cruciale pour lutter contre la stéatose hépatique. Contrôler les calories devient nécessaire. De cette manière, nous pouvons prévenir les gonflements, les digestions lourdes ainsi que la fatigue chronique associée à cette maladie. En réalité, la question fondamentale est : que dois-je manger ?

  • Des fibres : Elles sont indispensables. Elles nous donnent la sensation d’être rassasié, ce qui nous permet de contrôler notre appétit. Nous consommerons alors moins de gras et moins de sucres.
  • Du pain, du riz et des pâtes.
  • Des flocons d’avoine ou de maïs naturel pour le petit déjeuner, sans sucres bien évidemment.
  • Des légumes trois fois par semaine. Il faut aussi ajoutez des légumes verts feuillus à notre alimentation.
  • Évitez le sucre. Pour sucrer et adoucir notre alimentation nous pouvons utiliser la stévia. C’est le seul édulcorant naturel recommandé, puisque ni le saccharose ni la fructose ne sont adaptés pour un foie trop gras. De même, nous devrons stopper notre consommation quotidienne de fruits. En effet, les fruits sont riches en sucres.
  • Évitez le lait de vache. Il est préférable de consommer des yaourts sans gras ou bien alors du kéfir.
  • Augmentez votre apport en vitamine A, C, E et en sélénium. Ajoutez ces éléments à votre alimentation, car ils évitent la dégénérescence des cellules. Nous vous conseillons les aliments suivants : les poissons gras, le jaune d’œuf, les tomates, le brocoli, les poivrons , les noix, les épinards et les avocats. Pour ce qui est du sélénium, nous pouvons le trouver dans les pistaches,les noix de cajou, les graines de citrouille, les champignons ou bien dans le son de blé. C’est un puissant antioxydant qui détoxifie le foie.
  • Il faudra certainement faire une croix sur l’alcool. Éliminez-le totalement de votre alimentation
  • Le citron est probablement un élément indispensable contre un foie trop gras. Il sera très bénéfique. Vous pouvez l’ajouter à vos salades, où même à l’eau que vous buvez. Nous vous recommandons particulièrement de l’associer à la carotte.

Les plantes alliées pour lutter contre un foie trop gras

Chardon-marie

  • Le chardon-marie : Cette plante est très efficace pour nettoyer et renforcer notre foie. Elle le reconstruit et agit comme antioxydant. Le chardon-marie stimule la croissance de nouvelles cellules et permet de digérer les graisses. Vous pouvez le trouver sous forme de gélules chez les herboristes.
  • Le jus de noni :  Les bienfaits sont multiples. Le jus de noni présente une concentration élevée en fibres, réduit le cholestérol et favorise la reconstitution du foie. Vous pouvez prendre deux gélules avant le petit-déjeuner. Vous le trouverez également en vente chez les herboristes.
  • La spiruline : Elle détoxifie et restaure le foie. La spiruline est riche en magnésium et en vitamine B6, ce qui idéal pour lutter contre un foie trop gras. En plus de cela, elle nous apporte des vitamines en grande quantité.

Autres conseils

  • Il est préférable de ne pas abuser des médicaments, notamment ceux qui sont anti-inflammatoires ou bien analgésiques.
  • Nous pouvons inclure une promenade quotidienne d’une heure dans nos habitudes. Qu’en pensez-vous ? Faire de l’exercice est essentiel pour perdre du poids et équilibrer notre corps. Vous pouvez essayez progressivement, en commençant par une demi-heure par jour. Vous pouvez ensuite intégrer pleinement la marche dans votre vie.

Les dernières recherches : les avantages du café

Pour finir, une information curieuse mais toutefois fort intéressante. Il s’agit de récentes études publiées dans la revue américaine Heptatology. Un groupe de chercheurs de l’Université Duke prétendent avoir découvert les propriétés bénéfiques du café et du thé pour prévenir un foie trop gras. La caféine aurait ainsi un rôle protecteur. Elle prévient certaines maladies telles que le diabète, mais aussi les symptômes de la maladie de Parkinson. Apparemment, les bienfaits  du café s’appliquent aussi à la stéatose hépatique. Ainsi, boire un café le midi et une tasse de thé dans l’après-midi ne serait pas de trop ! Notre santé appréciera sûrement ce geste.