9 conseils pour débarrasser l'esprit des mauvaises pensées

Reconnaître la façon dont nous interprétons la réalité est une première étape pour débarrasser l'esprit des mauvaises pensées. Nous pouvons ainsi remplacer ces dernières par d'autres.
9 conseils pour débarrasser l'esprit des mauvaises pensées

Dernière mise à jour : 23 août, 2022

Nous avons tous des pensées négatives. Selon notre situation, nous sommes plus ou moins préoccupés par certains problèmes. Mais se concentrer sur ces pensées a des conséquences sur la santé. C’est pourquoi nous vous proposons ici quelques conseils pour débarrasser l’esprit des mauvaises pensées.

La maladie d’un proche, des difficultés dans les études, une mauvaise relation au travail… Le spectre est varié. Avoir des pensées négatives dérivées de ces situations ne fait pas de nous des personnes meilleures ou pires, mais cela peut être un obstacle au bien-être.

Appliquez ces 9 conseils pour débarrasser votre esprit des mauvaises pensées et améliorer votre humeur. Poursuivez donc votre lecture !

1. Identifiez les pensées qui vous gênent

Nous ne pouvons pas travailler sur ce que nous ne savons pas, n’acceptons pas ou sur ce que nous minimisons. Après avoir pris conscience de cela, nous pouvons analyser les pensées et détecter si elles ont un trait ou un dénominateur commun.

Par exemple, pensez-vous en termes de oui/non, toujours/jamais ? Pensez-vous que les gens vous font des choses ? Avez-vous tendance à ne regarder que le côté négatif des situations ?

Lorsque nous commençons à analyser la base de nos pensées, nous pouvons découvrir que beaucoup d’entre elles sont biaisées et qu’elles ne font qu’un détourage d’une plus grande réalité. À partir de là, il est possible de les rendre plus flexibles et de développer de multiples déclinaisons possibles.

En psychothérapie, c’est ce qu’on appelle la technique de restructuration cognitive. Vous pouvez la démarrer vous-même ou compter sur l’aide d’un professionnel.

Les pensées négatives affectent le bien-être.
Les pensées négatives affectent le bien-être. Nous sommes de moins bonne humeur quand nous leur laissons beaucoup de place.

2. Effectuez une tâche de nettoyage sur vos pensées

Réfléchissez à la situation qui vous afflige. À quel point est-ce vrai ?

En fin de compte, peut-être la plupart des détails sont le produit de votre imagination et appartiennent au domaine de l’incertitude. Ce n’est pas quelque chose qui va réellement se produire.

De plus, souvent, lorsque la situation redoutée se produit, nous nous rendons compte que c’était moins grave qu’il n’y paraissait.

3. Apprenez à fixer vos propres limites

Peu importe le nombre de fois que vous pensez à un problème, peut-être qu’aujourd’hui vous n’avez pas la solution entre les mains. Mais si vous laissez votre esprit se calmer et que vous lui accordez une pause, vous constaterez que ue vous avez trouvé une autre façon d’aborder le problème.

Parfois, il s’agit d’accepter qu’il faut arrêter. Savoir céder et s’éloigner du problème est un moyen de trouver une solution.

4. Pour vous débarrasser des mauvaises pensées, pratiquez des techniques de relaxation

Vous pouvez tester des exercices de respiration. Les étirements et la relaxation musculaire progressive sont d’autres options possibles. Les promenades au grand air peuvent également être une option.

Tout cela aide à apaiser l’esprit, à se concentrer sur l’ici et maintenant, en évitant de se laisser happer par les problèmes du passé ou les problèmes du futur.



5. Focalisez-vous sur les choses agréables de votre journée

Il est important que vous vous attardiez chaque jour sur des moments agréables : un café chaud en début de journée, un morceau de chocolat, une promenade… Réserver du temps pour les loisirs réduit le stress et favorise la prodiction des hormones du plaisir et du bonheur.

6. Entourez-vous de personnes qui vous apportent quelque chose

Il nous est arrivé à tous, après avoir passé du temps avec quelqu’un, de nous sentir vidés. Nombreuses sont les personnes qui ont tendance à vivre de manière négative, s’éloignant du côté de la solution.

Il y a des raisons qui peuvent justifier cela, mais l’attitude fait une grande différence dans notre quotidien. C’est pourquoi il est important de passer du temps avec des personnes qui savent voir le bon côté de la vie.

7. Préparez une liste de cartes

Une autre façon de débarrasser votre esprit des mauvaises pensées consiste à utiliser des ressources visuelles, qui vous aident à mettre un terme au flot de pensées. Par exemple, après avoir identifié les pensées perturbatrices, vous pouvez en écrire des versions alternatives.

De cette façon, vous parvenez à distraire votre cerveau. Prenons un exemple. Quelqu’un qui craint d’être cambriolé en quittant la maison peut écrire “il y aura des personnes dehors qui pourront offrir de l’aide” ou “je sors tout le temps et je n’ai jamais été cambriolé”.



8. Renforcez vos pensées et expériences positives

Si vous avez peur de parler en public et que la semaine dernière vous avez réussi ce test, fêtez cette réussite. Pensez-u, pensez aux émotions que vous avez ressenties. Connectez-vous à cette expérience de dépassement.

Vous familiarisez ainsi vos connexions neuronales avec une expérience agréable. Là où avant il y avait la peur, l’inquiétude et la paralysie, maintenant il y a le courage et le bonheur.

9. Optez pour des souvenirs “wild card”

Lorsque vous remarquez que vous commencez à entrer dans une boucle négative, un bon souvenir peut vous aider à libérer votre esprit des mauvaises pensées. Par exemple, des vacances en famille à la plage, la première fois que vous avez vu votre animal de compagnie, entre autres.

Connectez-vous avec vos sens et avec toutes les émotions qui sont apparues. Vous réussirez ainsi à distraire votre cerveau.

Au fil du temps, il est important de changer ces souvenirs, afin qu’ils ne perdent pas leur puissance.

Des souvenirs pour effacer les pensées négatives.
Focalisez votre attention sur les bons souvenirs pour déplacer les pensées négatives et ne pas leur laisser de place.

Débarrasser l’esprit des mauvaises pensées, c’est prendre soin de sa santé

Une grande partie de notre inconfort et de nombreuses maladies proviennent d’une réflexion négative : anxiété, dépression, stress, entre autres.

Il ne s’agit pas non plus de promouvoir un faux optimisme, mais il ne s’agit pas non plus de trop ressasser les mauvaises choses. Il s’agit encore moins de fermer les yeux et de nier les pensées, de les laisser s’accumuler puis exploser.

Il faut se tenir devant nos pensées, discuter avec elles et accepter qu’elles ne sont que cela, des pensées. Nous ne sommes pas nos pensées, et elles ne sont pas la réalité.

Cela pourrait vous intéresser ...
Arrêt de la pensée : en quoi consiste-t-il ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Arrêt de la pensée : en quoi consiste-t-il ?

L'arrêt de la pensée est une technique cognitive qui cherche à interrompre le flux de pensées automatiques négatives.



  • MELIPILLÁN, R., Rincón, P., & SOLAR, F. C. (2007). Rumiación y presencia de sintomatología ansiosa y depresiva en adolescentes. Revista Mexicana de Psicología24(2), 175-183.
  • Cova, F., Rincón, P., & Melipillán, R. (2009). Reflexión, rumiación negativa y desarrollo de sintomatología depresiva en adolescentes de sexo femenino. Terapia psicológica27(2), 155-160.
  • Bados López, A., & García Grau, E. (2010). La Técnica de la reestructuración cognitiva.
  • Estévez, A. M., & Calvete, E. (2009). Mediación a través de pensamientos automáticos de la relación entre esquemas y síntomas de depresión. Anales de Psicología/Annals of Psychology25(1), 27-35.