Couronnes dentaires sans métal : types, avantages et inconvénients

Les couronnes dentaires sans métal sont une excellente alternative lorsqu'il s'agit de restaurer les dents. Découvrez ici quels sont leurs avantages et ses inconvénients.
Couronnes dentaires sans métal : types, avantages et inconvénients
Vanesa Evangelina Buffa

Rédigé et vérifié par la dentiste Vanesa Evangelina Buffa.

Dernière mise à jour : 02 janvier, 2023

Aujourd’hui, avec les nouvelles technologies et les améliorations des matériaux dentaires, il est possible d’afficher un sourire beau et fonctionnel. Les couronnes dentaires sans métal sont une excellente option lorsqu’il s’agit de réhabiliter les dents. Elles sont utilisées en dentisterie pour réparer les dommages au niveau des dents.

Jusqu’à il y a peu, les couronnes étaient en métal. Pour les secteurs les plus visibles, comme le devant de la bouche, elles étaient recouvertes d’une substance de manière qu’elles soient de la même couleur que les dents, mais il était tout de même possible de voir le métal.

Heureusement, de nouvelles conceptions sans métal ont été développées, donnant des résultats esthétiques plus agréables. Nous en parlons ci-dessous.

Que sont les couronnes ?

Les couronnes dentaires sont des prothèses fixes qui sont cimentées à la surface des dents ou des implants. Elles ont la forme des dents et cherchent à redonner à la bouche fonction et esthétique.

Elles sont fabriquées sur mesure pour chaque patient, à partir d’empreintes et de moules. Si une couronne est posée sur un implant, il sera nécessaire d’effectuer la chirurgie correspondante et d’attendre que le dispositif soit fixé à l’os. Les couronnes ne peuvent pas être retirés par le patient.

Plusieurs raisons peuvent amener une personne à avoir besoin d’une couronne. Parmi celles-ci, les plus importants sont les suivantes :

  • Réhabiliter une dent abîmée, cassée ou usée suite à une carie, une fracture ou au bruxisme
  • Couvrir un morceau de dent traité par endodontie
  • Pour améliorer l’apparence et afficher de belles dents blanches
  • Pour remplacer une dent manquante après la pose d’un implant

Les matériaux avec lesquels les couronnes dentaires sont fabriquées varient. Le patient dispose d’une grande variété d’options, en fonction de ses besoins et de ses possibilités.

Il existe différents métaux (utilisés notamment dans le secteur postérieur) et des métaux recouverts de résines, d’acryliques ou de porcelaine. Nous nous intéressons ici aux couronnes dentaires sans métal.

Que sont les couronnes ?
Les couronnes dentaires sont une option de traitement pour réparer des dents endomagées.



[/atomik -lu-aussi ]

Les différents types de couronnes dentaires sans métal

Les couronnes dentaires sans métal, comme leur nom l’indique, sont fabriquées à partir de matériaux alternatifs. Leur composition leur permet de mieux ressembler à une dent naturelle en couleur et en apparence.

Porcelaine

La porcelaine est l’un des matériaux les plus prisés lorsqu’on recherche l’esthétique en bouche. Pour cette raison, nous pouvons trouver des couronnes dentaires sans métal fabriquées à partir de cette matière première. Elles parviennent même à s’adapter aux différentes teintes de dents. Ainsi, lors de leur pose, elles passent généralement inaperçues au premier coup d’œil.

Lorsqu’il s’agit de recevoir des forces occlusales, elles n’ont pas la même résistance que les dents naturelles. En raison de leur grande résistance, elles peuvent endommager les structures internes de la bouche. C’est aussi un matériau qui peut subir des fissures au fil du temps. Compte tenu de leur moindre résistance, ce matériau est utilisé que dans le secteur antérieur.

Couronnes dentaires en zirconium

Leur utilisation en dentisterie est relativement récente. Mais compte tenu des avantages que ce matériau présente, il gagne de plus en plus en popularité.

Ces couronnes se caractérisent par une finition très naturelle, similaire au reste des dents. De plus, elles résistent très bien aux forces de craquement et de mastication, elles constituent donc une solution durable.

Leur utilisation est recommandée avant tout pour le secteur antérieur, pour réhabiliter les dents les plus visibles. En raison de leur translucidité, elles permettent le passage de la lumière et donnent un effet similaire à celui des dents naturelles.

Couronnes dentaires en porcelaine de zirconium

Ces couronnes dentaires sans métal combinent les propriétés des deux matériaux. La partie la plus interne est en zirconium et la partie externe est en porcelaine. Par conséquent, elles offrent une haute résistance et une excellente esthétique. De plus, elles sont légères, ne provoquent pas d’allergies et ont un aspect très naturel.

Couronnes dentaires en disilicate de lithium

Le disilicate de lithium est un matériau céramique à haute résistance qui permet également d’obtenir des résultats esthétiques optimaux. Les couronnes fabriquées avec cette substance sont généralement fabriquées à l’aide de systèmes assistés par ordinateur. Elles permettent des restaurations à la fois résistantes et esthétiques.

Cependant, leur utilisation est privilégiée dans le secteur antérieur. Bien qu’elles soient solides, les placer dans la région des molaires comporte un risque de fractures.

Avec résines composites ou céramiques

Ces couronnes dentaires sans métal sont fabriquées avec des résines similaires à celles utilisées pour les obturations. Cependant, il s’agit d’une restauration moins durable et moins naturelle. En revanche, cette restauration est moins chère.

Ainsi, ces couronnes constituent une alternative abordable et satisfaisante pour restaurer les dents endommagées à faible coût.

Comment les couronnes dentaires sans métal sont-elles placées ?

Tout d’abord, le dentiste effectue un examen oral complet et pose un diagnostic. S’il y a des caries, d’autres conditions dentaires ou des problèmes sous-jacents, ceux-ci doivent être corrigés. Ensuite, en fonction des conditions bucco-dentaires, du secteur de la bouche, des besoins, des aspirations et des possibilités de la personne, le type de rééducation est choisi.

En général, le processus de pose d’une couronne nécessite au moins deux visites. Lors de la première, le dentiste prépare la dent et effectue le meulage.  Le dentiste prend une empreinte de la zone qui recevra la couronne pour en faire un moule. La couronne temporaire est ensuite conçue, puis la couronne permanente.

De plus, des tests d’occlusion seront effectués et la couleur sera choisie de manière que la couronne passe inaperçue. Lors de ce premier rendez-vous, un capuchon provisoire est posé.

Lorsque la couronne finale est prête, le dentiste retire la prothèse temporaire et pose la prothèse définitive. Une fois bien en place, il la cimente. S’habituer à la présence de la couronne peut prendre quelques jours.

Dans le cas où la couronne est posée sur un implant, le dentiste devra effectuer la chirurgie correspondante pour placer ces dispositifs dans l’os. Ensuite, il faudra du temps pour que le pilier s’ostéointègre.

Plus de technologie

Aujourd’hui, plusieurs étapes de fabrication et de pose de couronnes dentaires sans métal sont simplifiées grâce à la technologie informatisée. Les scans CAD/CAM et les impressions 3D permettent d’obtenir une image détaillée de la bouche, de planifier, de concevoir, de tailler les dents avec précision puis d’imprimer les prothèses.

C’est donc un moyen très efficace, précis et rapide de mener à bien l’ensemble du processus de réhabilitation orale. Cependant, le dentiste doit posséder ce type de technologie de pointe et les connaissances appropriées pour l’utiliser. De plus, les coûts sont plus élevés.



[/atomik -lu-aussi ]

Les avantages des couronnes dentaires sans métal

Les couronnes dentaires sans métal sont une excellente option si vous cherchez à retrouver un sourire perdu. Nous vous disons les avantages de ce type de restaurations.

  • Aspect : comme nous l’avons déjà mentionné, le facteur esthétique est l’un des principaux avantages des couronnes dentaires sans métal. La plupart parviennent à ressembler beaucoup à une dent naturelle en ayant une translucidité similaire à la prothèse d’origine.
  • Santé : l’absence de métal prévient les allergies et la pigmentation. Elle empêche également d’autres réactions indésirables, telles que la sensibilité au froid, à la chaleur ou au contact avec d’autres métaux, associées à la conductivité. Les couronnes dentaires sans métal sont plus biocompatibles.
  • Ajustement : Parfois, les couronnes métalliques ne s’adaptent pas correctement dans la bouche. Ce léger désajustement n’est pas seulement inconfortable et disgracieux, il peut également entraîner l’accumulation de plaque bactérienne et d’autres conditions et inconforts. Les couronnes sans métal s’adaptent mieux aux structures buccales.
  • Résistance et durabilité : les couronnes dentaires sans métal actuelles offrent une résistance adéquate. Elles tolèrent la force la mastication : elles ne se cassent pas, ni s’écaillent. Cela signifie qu’avec des soins appropriés, leur durée de vie est longue. Cependant, les couronnes métalliques restent privilégiées pour le secteur postérieur, car elles résistent mieux aux efforts occlusaux.
  • Temps de placement : si la technologie informatisée est utilisée, les temps du processus de réhabilitation sont très rapides. Un seul rendez-vous peut suffire.
  • Conservation du tissu dentaire : lors de la taille de la dent pour la pose d’une couronne sans métal, l’usure est moindre que celle des couronnes métalliques. Autrement dit, une plus grande quantité de dent naturelle est préservée.
Avantages des couronnes dentaires sans métal
Les couronnes dentaires sans métal ont une finition plus esthétique. De plus, elles sont résistants et durables.

Les inconvénients des couronnes dentaires sans métal

En général, l’un des inconvénients des couronnes est la nécessité de tailler la dent naturelle pour la mise en place. Bien que dans les couronnes dentaires sans métal, l’élimination des tissus durs soit moindre que pour les couronnes métalliques, l’usure existe. À long terme, cela peut entraîner des problèmes de sensibilité ou la nécessité d’un canal radiculaire.

Aussi, bien que les couronnes sans métal aient atteint une résistance adéquate pour résister aux forces de mastication, elles ne sont généralement pas le premier choix pour le secteur postérieur. Dans la zone molaire,  il est préférable de placer des couronnes métalliques qui résistent mieux aux contraintes d’occlusion.

Un autre inconvénient de ces couronnes est leur coût. Les matériaux utilisés sont plus chers et la technologie est plus complexe. Le prix est donc plus élevé.

Prendre soin du sourire

La négligence de la cavité buccale, l’usure dentaire due au passage du temps ou à un accident de la bouche entraînent la nécessité d’utiliser des couronnes dentaires. Le choix du type de réhabilitation dépendra en grande partie de l’étude des conditions bucco-dentaires par le dentiste, des exigences esthétiques du patient et de leurs possibilités.

Si le problème se situe au fond de la bouche, les couronnes métalliques sont préférées, car elles résistent mieux aux forces de mastication.

Pour le secteur antérieur, où les dents sont visibles, les couronnes dentaires sans métal sont la meilleure option. Comme nous vous le disions, il existe plusieurs matériaux. La plupart accordent cette translucidité nécessaire pour que les couronnes passent inaperçues et ressemblent à des dents naturelles.

Leur biocompatibilité, leur durabilité et leur excellente adaptation sont d’autres raisons qui font des couronnes dentaires sans métal l’alternative idéale pour réhabiliter le sourire.

Une fois ce traitement effectué, certains soins seront nécessaires pour préserver santé et beauté. Un nettoyage adéquat, une alimentation saine et des examens dentaires réguliers maintiendront l’apparence et la résistance des couronnes pendant de nombreuses années, voire toute une vie.

Cela pourrait vous intéresser ...
Curetage dentaire : procédure, résultats et soins
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Curetage dentaire : procédure, résultats et soins

Nous vous parlons ici du curetage dentaire, une procédure dentaire utilisée pour traiter les problèmes parodontaux.



  • Sancho Baquerizo, N. (2016). Reforzamiento de dientes anteriores endodonciados mediante el uso de coronas de porcelana (Bachelor’s thesis, Universidad de Guayaquil. Facultad Piloto de Odontología).
  • Marcelo, J., Gallet-Alfaro, G. M., Fernández-Jacinto, L. M., & Hinostroza-Noreña, D. (2020). Ciencia y evolución del dióxido de zirconio, de la prioridad mecánica a la necesidad estética. Revista Estomatológica Herediana30(3), 224-236.
  • Toro Restrepo, G. J. (2011). Estudio comparativo de una cerámica inyectada y una cerámica estratificada sobre zirconio al ser sometidas a fuerzas de cizalla.
  • Argüello Ariopajas, L. A. (2021). Restauraciones indirectas de disilicato de litio en dientes posteriores comprometidos estructuralmente (Bachelor’s thesis, Universidad de Guayaquil. Facultad Piloto de Odontología).
  • Romero Ruiz, J. (2020). Supervivencia de las coronas monolíticas de disilicato de litio y circona. Revisión bibliográfica.
  • Burgos Zambrano, G. S. (2013). Coronas completas de resina en dientes anteriores como alternativa estética, funcional y económica (Bachelor’s thesis, Universidad de Guayaquil. Facultad Piloto de Odontología).
  • Martínez Rus, F., Pradíes Ramiro, G., Suárez García, M., & Rivera Gómez, B. (2007). Cerámicas dentales: clasificación y criterios de selección. Rcoe12(4), 253-263.
  • Torres Hernandez, G. E., Arias Goez, M. C., & Erazo Morales, M. A. (2020). La técnica CAD CAM en laboratorio dental (Doctoral dissertation, Facultad de Salud).
  • Jiménez Peñaloza, A. C. (2021). Protocolo de cementación para coronas de disilicato de litio vs zirconio. Revisión sistemática.
  • Quezada Rojas, T. B., & Rojas Gamboa, T. C. (2020). Reemplazo de coronas metal-cerámica por cerámicas libres de metal. Revisión sistemática de la literatura.

Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.