Crème à la progestérone : quand est-elle conseillée ?

Les crèmes à la progestérone ont gagné en popularité ces dernières années, mais quand est-il recommandé de les utiliser ? Poursuivez donc votre lecture pour le découvrir.
Crème à la progestérone : quand est-elle conseillée ?

Dernière mise à jour : 01 juillet, 2022

La progestérone est une hormone sexuelle féminine qui remplit diverses fonctions dans le corps. Son taux sanguin diminue après la ménopause, ce qui provoque l’apparition de différentes altérations. Heureusement, la crème à la progestérone aide à maintenir des niveaux d’hormones appropriés et à atténuer certains symptômes.

Les fonctions de la progestérone sont liées à la reproduction. La substance est chargée de préparer l’endomètre pour l’implantation et le maintien de la grossesse jusqu’à l’accouchement. Elle participe également à d’autres processus, tels que la résorption osseuse.

La crème à la progestérone utilise une substance naturelle appelée diosgénine, extraite de plantes telles que Dioscorea villosa. La diosgénine a la capacité de se lier aux récepteurs de la progestérone et de déclencher des effets similaires.

A quoi sert la crème à la progestérone ?

Les résultats sur l’utilisation de la crème à la progestérone sont contradictoires. Des recherches plus approfondies sont donc nécessaires. Cependant, de nombreuses femmes déclarent ressentir une sorte de soulagement lors de son utilisation, il vaut donc la peine de l’utiliser dans les cas suivants.

Réguler les niveaux d’hormones

L’une des principales utilisations de la crème à la progestérone est de réguler les niveaux d’hormones, afin de minimiser les symptômes de la ménopause. À la fin de l’âge de procréation chez les femmes, une diminution soudaine des hormones sexuelles se produit. Ce déséquilibre provoque les altérations caractéristiques de ce stade, comme les bouffées de chaleur.

Le traitement hormonal oral est une mesure utilisée depuis de nombreuses années. Cependant, il a été constaté qu’il augmente la probabilité de souffrir d’un cancer du sein et de l’ovaire. L’hormone topique est capable, elle, de réduire les manifestations dans de nombreux cas avec moins de risques.

Une étude publiée sur Annals of Pharmacotherapy a montré que la crème à la progestérone soulageait les symptômes vasomoteurs. Cependant, d’autres publications indiquent qu’elle n’est pas plus efficace que le placebo.

Bouffées de chaleur à la ménopause.
Les symptômes de la ménopause sont variés et répondent à une faible concentration hormonale.



Prévenir l’ostéoporose

La progestérone est également impliquée dans le processus de résorption et de remodelage osseux : elle augmente la densité osseuse. Par conséquent, la diminution de cette hormone à la ménopause augmente la probabilité de souffrir d’ostéoporose.

Toutefois, une étude publiée dans la revue Obstetrics and Gynecology a montré que l’utilisation de la crème pendant 1 an n’augmentait la densité osseuse que de 1,2 %.

Autres applications

En plus des utilisations déjà décrites, de nombreuses femmes ont exprimé que la crème à la progestérone est capable de soulager d’autres maux. Bien qu’il n’y ait aucune étude pour soutenir de tels effets, le médicament serait également efficace pour :

  • Soulager les douleurs mammaires
  • Apaiser le syndrome prémenstruel
  • Améliorer l’humeur
  • Traiter l’arthrose
  • Améliorer l’apparence de la peau
  • Augmenter la libido

Comment la crème à la progestérone est-elle administrée?

La crème de progestérone est disponible en différentes concentrations. L’une des plus courantes est celle de 10 mg par gramme de gel.

Le composé doit être appliqué sur la peau tous les jours, au maximum 2 fois par jour. Les femmes peuvent appliquer la crème sur leurs seins, leurs jambes, leur cou, leurs genoux ou leurs bras.

La zone d’application doit changer tous les jours pour éviter l’apparition d’effets indésirables locaux. De plus, il est important d’attendre que la crème sèche avant de s’habiller pour assurer l’absorption de l’hormone.

Enfin, son utilisation doit être alternée chez les femmes ménopausées : il est recommandé de l’utiliser 2 semaines de suite et d’attendre 2 semaines de plus avant la dose suivante. Les femmes préménopausées doivent appliquer la crème uniquement pendant les 2 dernières semaines du cycle menstruel.



Qui ne devrait pas l’utiliser ?

L’utilisation de crème à la progestérone est contre-indiquée chez les personnes allergiques au principe actif ou à l’un de ses composants. Par conséquent, il est toujours important de vérifier l’étiquette et d’identifier tous les ingrédients de la composition.

La crème ne doit être appliquée que sur une peau saine. Ainsi, si vous avez des problèmes de peau, elle doit être évitée. De plus, le composé ne doit pas être placé sur les muqueuses, car il peut provoquer des effets indésirables tels que sécheresse et irritation.

Heureusement, il n’a aucun effet sur la grossesse ou l’allaitement. De plus, il ne traverse pas la barrière hémato-encéphalique, il n’affecte donc pas la concentration de l’hormone dans le système nerveux. Cependant, il est toujours recommandé de consulter un spécialiste avant de commencer tout traitement de ce type.

Les effets secondaires de la crème à la progestérone

Tous les médicaments actuellement commercialisés ont la capacité de générer des effets indésirables chez les personnes. La crème à la progestérone est un médicament sûr qui ne provoque aucun effet indésirable notable.

La plupart des effets secondaires sont liés à la peau. Les principaux symptômes évoqués sont les irritations, les rougeurs et la peau sèche.

Certaines personnes peuvent présenter des symptômes systémiques dus à l’absorption de médicaments. Bien que leur incidence soit plus faible, il est possible d’enregistrer les effets secondaires suivants :

  • Gain de poids
  • Mal de tête
  • Rythme cardiaque altéré
  • Nausées sévères
  • Sensibilité des seins
  • Changements menstruels
  • Somnolence et fatigue

Enfin, il existe des études qui établissent que les taux sanguins de progestérone après 12 jours d’utilisation de la crème étaient similaires à ceux obtenus avec une prise orale. Une utilisation prolongée pourrait donc également favoriser l’apparition d’un cancer du sein.

Sensibilité des seins due à la crème à la progestérone.
La sensibilité des seins survient chez certaines femmes qui ont utilisé la crème pendant une longue période. Toutefois, ce n’est pas un effet courant.

Comment conserver et éliminer la crème à la progestérone ?

Les crèmes à la progestérone doivent être conservées en dessous de 25°C pour garantir la conservation de leurs propriétés. Il convient donc de les mettre au réfrigérateur pendant les mois les plus chauds de l’année.

Il est également conseillé de garder le contenant fermé après chaque application pour éviter qu’il ne se dessèche et n’altère sa consistance. De plus, il doit être hors de portée des enfants, afin d’éviter d’éventuels accidents.

Enfin, vous devez éviter de jeter le médicament dans les toilettes ou à la poubelle, car cela peut causer de graves dommages à l’environnement. L’idéal est de consulter un pharmacien sur la meilleure façon de se débarrasser de la crème.

Un composé aux multiples applications

L’utilisation d’une crème à la progestérone est recommandée dans de nombreuses affections de natures diverses. De plus, c’est un médicament très sûr avec peu d’effets secondaires. Cependant, la dose recommandée doit toujours être respectée et l’utilisation de la crème doit être interrompue en cas d’effets indésirables.

Cela pourrait vous intéresser ...
Pouvez-vous tomber enceinte avec un implant de progestérone ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Pouvez-vous tomber enceinte avec un implant de progestérone ?

Découvrez les points positifs ainsi que négatifs sur l'implant de progestérone et faites votre choix grâce à cet article.



  • Whelan AM, Jurgens TM, Trinacty M. Bioidentical progesterone cream for menopause-related vasomotor symptoms: is it effective? Ann Pharmacother. 2013 Jan;47(1):112-6.
  • Leonetti HB, Longo S, Anasti JN. Transdermal progesterone cream for vasomotor symptoms and postmenopausal bone loss. Obstet Gynecol. 1999 Aug;94(2):225-8.
  • Wardhana, Surachmanto EE, Datau EA, Ongkowijaya J, Karema-Kaparang AM. Transdermal bio-identical progesterone cream as hormonal treatment for osteoarthritis. Acta Med Indones. 2013 Jul;45(3):224-32.
  • Hermann AC, Nafziger AN, Victory J, Kulawy R et al. Over-the-counter progesterone cream produces significant drug exposure compared to a food and drug administration-approved oral progesterone product. J Clin Pharmacol. 2005 Jun;45(6):614-9.
  • Elshafie MA, Ewies AA. Transdermal natural progesterone cream for postmenopausal women: inconsistent data and complex pharmacokinetics. J Obstet Gynaecol. 2007 Oct;27(7):655-9.