Comment l'ostéoporose affecte-t-elle la santé dentaire ?

L'ostéoporose entraîne une diminution de la densité osseuse. De plus, elle compromet la santé bucco-dentaire. Quelles sont ses conséquences ? Découvrez-les ici !
Comment l'ostéoporose affecte-t-elle la santé dentaire ?

Dernière mise à jour : 05 juin, 2022

Lorsqu’on souffre d’une pathologie systémique, il y a des répercussions dans diverses parties du corps. Tel est le cas de l’ostéoporose qui affecte la santé dentaire.

Cette maladie osseuse peut influencer négativement les conditions bucco-dentaires. Dans certains cas, ce sont les manifestations orales qui aident même à diagnostiquer l’ostéoporose. Poursuivez donc votre lecture pour en savoir plus !

Qu’est-ce que l’ostéoporose ?

L’ostéoporose est une pathologie complexe qui entraîne une diminution de la densité osseuse. Elle est causée par un trouble métabolique qui détériore la structure des os, augmentant ainsi leur fragilité et le risque de fractures. Son incidence augmente généralement avec l’âge, en particulier pendant la postménopause.

Les autres facteurs de risque sont les suivants :

  • Sexe
  • Âge
  • Génétique
  • Ethnicité
  • Mode de vie sédentaire
  • Nutrition
  • Habitudes de consommation d’alcool, de cigarette ou de café

Les fractures dues à de petits traumatismes ou à leur absence sont la conséquence la plus reconnue de l’ostéoporose. Les vertèbres et la tête du fémur sont les endroits les plus fréquemment fracturés.



Quel est le lien entre l’ostéoporose et la santé dentaire ?

Comme nous l’avons mentionné, l’ostéoporose est une pathologie qui affecte les différents os du corps, y compris les mâchoires. Ainsi, ces structures de la bouche subissent la même perte de substance osseuse que le reste du squelette.

La réduction de la densité de la mandibule et de la mâchoire supérieure peut entraîner d’autres altérations de la bouche. Les maladies parodontales, la mobilité et la perte de dents, ainsi que les dysfonctionnements de l’articulation temporo-mandibulaire sont quelques-uns des problèmes associés.

La perte de hauteur des mâchoires et la diminution de la largeur des crêtes alvéolaires peuvent entraîner des déformations des arcades dentaires et du visage. Cela entraîne des difficultés lors de l’exécution de traitements dentaires, tels que la pose d’implants ou de prothèses dentaires.

Quel est le lien entre l'ostéoporose et la santé dentaire ?
L’ostéoporose affecte la santé bucco-dentaire. Dans les cas graves, elle entraîne la perte des dents.

Quelques signes avant-coureurs

En plus de la perte de densité osseuse dans les os maxillaires, il existe d’autres manifestations qui mettent en garde contre la détérioration de la santé bucco-dentaire due à l’ostéoporose. L’un des signes les plus caractéristiques est l’aggravation soudaine d’une maladie parodontale préexistante.

La perte prématurée des dents sans cause apparente est aussi un autre signal d’alarme. Enfin, la sécheresse buccale, les douleurs dentaires, une lourdeur de la mâchoire et des altérations du goût sont d’autres manifestations possibles.

Toutes les manifestations acquièrent une plus grande pertinence chez les femmes ménopausées, car ces dernières sont la population la plus à risque de souffrir de la maladie.

Les conséquences de l’ostéoporose sur la santé dentaire

La progression de l’ostéoporose dans les os maxillaires provoque différentes altérations de la santé dentaire. Nous mentionnons ci-dessous les plus pertinentes.

1. Réduction de la crête alvéolaire

L’ostéoporose est l’un des facteurs systémiques pouvant entraîner une perte de densité osseuse de l’os alvéolaire (zone des mâchoires où se logent les racines dentaires). La nutrition et le déséquilibre hormonal sont d’autres facteurs conditionnant cette situation.

Un apport insuffisant en calcium et en phosphore, ainsi qu’une faible production de vitamine D, entraînent généralement une résorption osseuse des crêtes alvéolaires. Le déséquilibre hormonal typique de la ménopause est une autre situation qui intensifie la perte osseuse chez les femmes.

2. Réduction de la densité osseuse dans les mâchoires

L’ostéoporose augmente la porosité et les espaces trabéculaires des os maxillaires. La partie corticale de la mandibule s’amincit, notamment au niveau de l’angle.

Cette perte de masse osseuse fragilise les structures de la mâchoire. Pour cette raison, la pose d’implants dentaires ou de prothèses est difficile chez ces patients, ce qui affecte négativement leur qualité de vie.

3. Perte de dents

Les patients atteints d’ostéoporose ont une plus grande prédisposition à perdre leurs dents. Cette association peut également être due à d’autres facteurs, tels que l’âge avancé, le tabagisme, une mauvaise hygiène dentaire ou des conditions bucco-dentaires typiques du vieillissement.

4. Problèmes parodontaux

Bien que l’ostéoporose ne soit pas la cause des maladies parodontales, les conséquences de cette pathologie sont plus graves chez les patients qui en souffrent. Dans ces cas, la pyorrhée a une plus grande progression.

Le développement de sacs parodontaux, la perte d’insertion osseuse et la mobilité ou protrusion des dents qui en résulte sont plus importants chez les personnes atteintes d’ostéoporose.



5. Ostéonécrose de la mâchoire

C’est une complication associée au traitement de l’ostéoporose. Certains médicaments inhibiteurs de la résorption du calcium, tels que le Fosamax, peuvent provoquer cette affection, même si heureusement son incidence est faible.

Bien que l’ostéonécrose puisse survenir spontanément, elle est plus fréquente après certains traitements dentaires invasifs, en raison de l’atteinte de l’os et des tissus environnants. La prise de ces médicaments n’est pas associée à la suspension des soins dentaires, il faut seulement redoubler de prudence à cet égard.

L’ostéonécrose mandibulaire peut se manifester par différents symptômes, parmi lesquels se distinguent les suivants :

  • Douleur, inflammation ou infection des gencives
  • Lésions gingivales non cicatrisantes
  • Dents lâches
  • Exposition de l’os mandibulaire
  • Sensation de lourdeur dans la bouche

Les méthodes complémentaires de diagnostic de l’ostéoporose

Comme nous l’avons déjà mentionné, ce sont souvent les symptômes dentaires qui font suspecter l’ostéoporose. Certaines méthodes complémentaires utilisées dans les consultations dentaires permettront d’aborder le diagnostic pour guider le patient dans sa recherche d’aide médicale.

De plus, l’identification de la maladie permet au dentiste de reconsidérer ou de remplacer certaines thérapies qui nécessitent des soins particuliers. Voici quelques études dentaires qui peuvent montrer la présence de lésions osseuses causées par l’ostéoporose :

  • La radiographie panoramique : aussi appelée « orthopantomographie », elle est fréquemment pratiquée au cabinet dentaire pour obtenir une image générale des structures osseuses et dentaires. L’aspect altéré de l’os cortical, une hauteur inférieure des crêtes alvéolaires et la faible qualité de la densité osseuse peuvent indiquer la présence d’ostéoporose.
  • Tomographie informatisée (CT) : actuellement, elle est réalisée numériquement avec une dose de rayonnement plus faible que les méthodes conventionnelles. Ce test permet de prendre des centaines d’images sous différents angles de la bouche pour une étude détaillée. Le professionnel pourrait détecter des changements qui lui font suspecter un début d’ostéoporose.

Dans le cas où des symptômes cliniques et des études complémentaires alertent sur la présence d’ostéoporose, le dentiste orientera le patient vers un spécialiste.

Les médecins réalisent des études spécifiques, comme une densitométrie. Des analyses de sang et d’urine pourraient également être prescrites pour aider à encadrer le diagnostic.

Selon les résultats, le traitement approprié au cas sera indiqué. En général, plusieurs professionnels prennent en charge un patient atteint d’ostéoporose : généralistes, cliniciens, gynécologues, endocrinologues et rhumatologues.

Quelques conseils pour atténuer les effets de l’ostéoporose sur la santé dentaire

La mise en pratique de certaines de ces recommandations peut aider à faire en sorte que les conséquences de l’ostéoporose sur la santé dentaire ne soient pas si graves.

  • Alimentation adéquate : avoir une alimentation variée, nutritive et riche en calcium peut aider à réduire les effets de l’ostéoporose dans la bouche. Les amandes, les produits laitiers et les suppléments aident à ingérer ces éléments.
  • Activité physique régulière.
  • Mettre fin aux habitudes nocives (tabac, alcool, excès de caféine).
  • Éviter l’exposition au soleil, car elle favorise la synthèse de vitamine D qui augmente l’absorption du calcium.
  • Maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire : brossez-vous soigneusement les dents trois fois par jour avec un dentifrice au fluor et complétez le brossage avec du fil dentaire et un bain de bouche.
  • Garder les prothèses dentaires propres et vérifiez-les tous les 6 mois.
  • Consulter périodiquement le dentiste, afin de détecter tout problème à temps. De plus, des nettoyages réguliers aident à garder les dents et les gencives en bonne santé.
  • Informer le dentiste en cas d’ostéoporose.
Conseils pour atténuer les effets de l'ostéoporose sur la santé dentaire.
Des consultations fréquentes chez le dentiste peuvent contribuer à la détection rapide des problèmes associés à l’ostéoporose.

Agir tôt pour prévenir la progression

Avec l’augmentation de l’espérance de vie de la population, l’ostéoporose devient un problème de santé de plus en plus fréquent. Compte tenu de la relation de cette condition avec l’âge, il y aura de plus en plus de personnes à risque d’en souffrir.

Cette maladie affecte la qualité des os et sa manifestation dans les mâchoires a un impact négatif sur la santé dentaire. La diminution de la masse osseuse et la perte d’os alvéolaire peuvent entraîner la perte des dents et l’impossibilité d’effectuer des traitements de rééducation.

Pour cette raison, il est essentiel d’être conscient de l’importance de prévenir la maladie ou de réduire ses effets grâce à un mode de vie sain. Des contrôles médicaux et dentaires réguliers permettent d’établir un diagnostic précoce et ainsi éviter que la pathologie n’évolue.

Cela pourrait vous intéresser ...
Ostéoporose : le rôle du calcium
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Ostéoporose : le rôle du calcium

L'apparition de l'ostéoporose suppose un plus grand risque de fractures et le calcium joue un rôle fondamental dans sa prévention.



  • Fernández-Ávila, D. G., Bernal-Macías, S., Parra, M. J., Rincón, D. N., Gutiérrez, J. M., & Rosselli, D. (2020). Prevalencia de osteoporosis en Colombia: datos del registro nacional de salud del 2012 al 2018. Reumatología Clínica.
  • Barrios-Moyano, A., & De la Peña-García, C. (2018). Prevalencia de osteoporosis y osteopenia en pacientes laboralmente activos. Acta ortopédica mexicana32(3), 131-133.
  • Espitia-De-La-Hoz, F. J. (2021). Osteoporosis en mujeres en climaterio, prevalencia y factores de riesgo asociados. Revista Colombiana de Ortopedia y Traumatología.
  • Claros, J. J. R. (2021). Osteoporosis en los maxilares y sus métodos de diagnóstico: Revisión de literatura. Odovtos-International Journal of Dental Sciences23(1), 53-63.
  • Farré Pagès, N. (2017). Estudio comparativo entre la densidad radiológica mediante tomografía computerizada de haz cónico y el metabolismo óseo de los maxilares en pacientes con y sin osteoporosis (Doctoral dissertation, Universitat Internacional de Catalunya).
  • Garrido Martínez, M. (2021). Relación entre enfermedad periodontal y osteoporosis.
  • Vizcaino Bautista, E. N. (2020). Enfermedad periodontal y osteoporosis (Bachelor’s thesis, Universidad de Guayaquil. Facultad Piloto de Odontología).
  • Archila Acero, D. Y. (2019). Padecimiento de osteoporosis en pacientes adultos relacionado a la perdida de órganos dentarios.
  • Gamboa Fernández, J. E., Otero Guaracao, M. A., Parada Ortega, G. P., & Parra Viviescas, M. M. Relación entre la periodontitis y la osteoporosis: un estudio bibliométrico.