Découvrez comment traiter une contracture cervicale

28 janvier 2020
Les contractures cervicales sont très fréquentes et sont généralement dues au stress, à une mauvaise posture ou à la faiblesse musculaire, entre autres. Souhaitez-vous savoir comment prévenir leur apparition ?

La contracture cervicale est définie comme une lourdeur qui survient lorsqu’il y a flexion, inclinaison et extension. Cou raide ? Le cou est une zone très délicate en raison des systèmes ligamentaires, musculaires et faciaux qui participent au mouvement et à la fermeté de la tête.

Les muscles vont de la tête et de la colonne vertébrale à la clavicule, au thorax et à d’autres structures, formant un total de 20 paires de muscles qui permettent le mouvement. Lorsqu’une contracture cervicale survient, les vaisseaux qui irriguent les muscles sont comprimés et l’entorse ou la contracture s’aggrave.

En général, les muscles les plus touchés sont le trapèze et l’élévateur scapulaire. Habituellement, la personne affectée a mal et a donc de la difficulté à tourner le cou sur le côté. En fait, cette condition est très fréquente. Parfois, il y a aussi un mal de tête, des épaules et même des bras.

Souffrir d’une contracture cervicale est assez commun. Néanmoins, la traiter est clé pour éviter un problème plus grave et le prolongement des désagréments.

Avec l’aide d’un physiothérapeute, une contracture cervicale peut être traitée de manière fiable et efficace.

Les symptômes de la contracture cervicale

comment traiter une contracture cervicale

Il n’est pas si facile de déterminer qu’il existe une contracture cervicale, car la douleur est continue dans la région. Dans certaines situations, elle se prolonge et dans d’autres, se produit sporadiquement. Ce sont les principaux symptômes :

  • Inflammation
  • Points intenses
  • Sensation de picotement
  • Présence de chaleur dans la région
  • Douleur musculaire

Dans la plupart des cas, la contracture cervicale ne cause pas de problèmes sérieux. Cependant, il est important de prendre soin de l’inconfort à temps pour éviter des effets secondaires encore plus douloureux. Le médecin peut suggérer certains examens s’il suspecte une lésion plus grave. Ces examens peuvent être :

  • radiographies
  • analyses de sang
  • électromyographie (EMG)
  • résonance magnétique (RM)
  • tomographie par ordinateur

Lire aussi : Quelle est la posture correcte ?

Causes

Il y a plusieurs causes. Toutes les tranches d’âge sont concernées.   Étant donné qu’il s’agit d’un traumatisme musculaire très commun, certains facteurs augmentent le risque de souffrir d’une contracture cervicale. Les plus fréquents sont les suivants :

  • Une surcharge de travail.
  • L’utilisation répétitive des muscles.
  • Des positions forcées où le cou est sollicité pendant de longues périodes.
  • L’exposition à des situations stressantes.
  • La faiblesse dans les muscles.

Comment la traiter ?

médicaments pour traiter une contracture cervicale

En général, le traitement indiqué est de prendre des anti-inflammatoires oraux et d’appliquer de la glace ou des compresses d’eau froide dans la zone touchée pendant de courtes périodes. Ceci afin de réduire le gonflement et la douleur.

Dans les cas les plus graves, la réadaptation par la physiothérapie est nécessaire. Si rien de ce qui précède ne fonctionne, l’application d’infections de corticostéroïdes dans la zone douloureuse est alors recommandée. La chirurgie est valide seulement dans les cas chroniques.

Seulement pour les cas légers

Si l’inconfort est faible, vous pouvez aussi suivre les exercices d’échauffement qui vous permettront de détendre les muscles. Il est fondamental de maintenir le dos bien droit et de respirer correctement.

Rappelez-vous que c’est seulement une suggestion et qu’il est préférable de consulter un médecin avant de les faire.

  • Arrêtez toute activité physique pendant 3 jours.
  • Faites des massages doux pour générer de la chaleur et accélérer le flux du sang.
  • Ayez un régime riche en nutriments pour guérir plus rapidement.

Lire aussi : Cervicales : renforcez-les grâce à ces exercices

Avec un bâton

Découvrez ensuite certains exercices qui servent d’auto-massage pour contrer les symptômes de la contracture cervicale, mais seulement momentanément.

De gauche à droite

  • La première chose à faire est de respirer profondément et d’expirer lentement. Levez-vous et mettez votre dos droit.
  • Prenez immédiatement le bâton puis placez-le juste derrière la nuque, et tenez-le délicatement avec la paume de vos mains.
  • Ensuite, effectuez lentement un mouvement de balancement avec le bâton sans faire beaucoup de pression.
  • Puis commencez à déplacer la tige autour du cou, même sur les côtés latéraux.
  • Vous pouvez également incliner votre tête vers l’avant et sur les côtés. Répétez le mouvement pendant 5 minutes.

Pivotez

  • Faites glisser et pivoter.
  • Gardez la position précédente, mais maintenant glissez la tige dans le cou.
  • Lorsque vous la faites glisser, la tige tourne pour détendre les muscles.
  • Faites ensuite la même chose avec la zone latérale.
  • Répétez pendant 5 minutes.

Comment les éviter ?

Femme en train de dormir

  • Evitez les postures où vous forcez l’extension du cou.
  • Changez de position constamment.
  • Augmentez l’activité physique.
  • Ne faites pas de mouvements brusques.
  • N’oubliez pas de faire des exercices pour se réchauffer avant toute activité.
  • Toutes les deux heures, étirez votre dos et votre cou.
  • Dormez avec la posture correcte.
  • Vérifiez que le matelas est en bon état et que l’oreiller maintient une position droite du cou.
  • Vous pouvez pratiquer des activités spéciales telles que le yoga ou le pilates.
  • Mettez en pratique les exercices de relaxation.

Un physiothérapeute est la personne idéale pour vous aider à résoudre ce problème sans risque. Prenez rendez-vous avec ce professionnel et suivez ses indications dès la première séance.

Nous vous recommandons également de vous masser relativement fréquemment si vous avez tendance à souffrir de contractures cervicales.

  • Haik, J., Prat, D., Kornhaber, R., & Tessone, A. (2016). Treatment of cervical contractures utilising a closed platysmotomy like approach: Case report and review of the literature. Burns. https://doi.org/10.1016/j.burns.2016.03.026
  • Binder AI. Neck pain. BMJ Clin Evid. 2008;2008:1103. Published 2008 Aug 4.
  • Cohen, S. P. (2015). Epidemiology, diagnosis, and treatment of neck pain. Mayo Clinic Proceedings. https://doi.org/10.1016/j.mayocp.2014.09.008
  • Bakar Y, Sertel M, Oztürk A, Yümin ET, Tatarli N, Ankarali H. Short term effects of classic massage compared to connective tissue massage on pressure pain threshold and muscle relaxation response in women with chronic neck pain: a preliminary study. J Manipulative Physiol Ther. 2014;37(6):415‐421. doi:10.1016/j.jmpt.2014.05.004