Découvrez les types de bouddhisme qui existent et en quoi ils diffèrent

On dit qu'il y a trois écoles principales du bouddhisme. Tous soutiennent la croyance dans les Quatre Nobles Vérités et l'Octuple Sentier, tels que prêchés par le Bouddha. Cependant, ils diffèrent sur la façon de suivre ce chemin.
Découvrez les types de bouddhisme qui existent et en quoi ils diffèrent
Maria Alejandra Morgado Cusati

Rédigé et vérifié par la philosophe et psychologue Maria Alejandra Morgado Cusati.

Dernière mise à jour : 13 octobre, 2022

Bien qu’il soit souvent perçu par les non-adeptes comme un système de croyance uniforme, la vérité est qu’il est aussi diversifié que n’importe quel autre. Ainsi, nous pouvons trouver différents types de bouddhisme. Bien qu’ils poursuivent les mêmes objectifs, ils diffèrent dans la manière de les atteindre.

Le bouddhisme est l’une des religions les plus importantes au monde. Il est né il y a 2 500 ans en Inde, avec Siddhartha Gautama (Bouddha), et s’est répandu au cours des millénaires suivants à travers l’Asie et le reste de la planète.

Cette doctrine comprend une variété de traditions, de croyances religieuses et de pratiques spirituelles attribuées au Bouddha. Cependant, cela a été une religion controversée. Après la mort de l’ascète, dans une tentative de perpétuer ses enseignements et d’honorer son exemple, divers types de bouddhisme sont apparus.

Nous présentons ci-dessous brièvement les enseignements de cette doctrine et les différents types de bouddhisme qui en sont issus.

Bouddha et bouddhisme

Siddhartha Gautama était un prince hindou du Ve siècle av. J.-C. qui, voyant des gens pauvres et mourants, s’est rendu compte que la vie humaine souffrait. De là, il a renoncé à sa richesse et s’est consacré à l’ascèse, atteignant l’illumination en reconnaissant la fugacité inhérente à tous les aspects de la vie et en comprenant comment elle peut être vécue sans souffrance.

Il a alors développé le concept des Quatre Nobles Vérités, selon lesquelles la souffrance dans la vie est causée par l’attachement aux choses. Il a également développé le concept de l’Octuple Sentier, qui fait référence à la discipline spirituelle qu’il faut suivre pour se libérer de l’attachement et de la douleur dus au désir et à la perte.

En ce sens, les bouddhistes croient que la vie humaine est un cycle de souffrance et de renaissance (les âmes naissent de nouveau dans des corps différents, selon la façon dont elles se sont comportées dans les vies précédentes). Cependant, si l’on atteint un état d’illumination (nirvana), il est possible d’échapper à ce cycle pour toujours.

Bouddha a prêché ses enseignements depuis le moment où il a atteint l’illumination jusqu’à sa mort à l’âge de 80 ans. Avant de s’éteindre, l’ascète a demandé à ses disciples de ne choisir aucun chef, mais que chacun suive son chemin et que sa dépouille repose dans un stupa, à un carrefour.

Cependant, aucune de ses demandes n’a été accordée. Ses disciples se sont rapidement organisés en groupes, dirigés par un chef, et ont partagé ses restes dans différents stūpas.

Par la suite, des différences doctrinales sont apparues parmi les disciples du Bouddha. Cela a conduit à de nouvelles divisions au sein de la communauté.

Temples de Bouddha.
Bien que le Bouddha ait demandé qu’il n’y ait pas de dirigeants parmi ses disciples, cela n’a pas été accompli et la doctrine a été modifiée à partir de divers groupes.

Les types de bouddhisme

D’une manière générale, on dit qu’il existe trois principaux types de bouddhisme :

  • Theravada
  • Mahayana
  • Vajrayana

Ils croient tous aux Quatre Nobles Vérités et à l’Octuple Sentier, tels que prêchés par le Bouddha. Cependant, ils diffèrent sur la façon de suivre ce chemin.



Bouddhisme Theravada

Theravada est la plus ancienne forme de bouddhisme qui existe et se traduit par la “voie des anciens”. Cette école est basée sur le canon Pali, qui fait référence à la collection des premiers enseignements et discours du Bouddha.

Theravada peut être considéré comme le type de bouddhisme le plus conservateur, car il suit les enseignements les plus anciens du Bouddha et n’ajoute pas de nouvelles écritures. Son objectif est de cultiver la libération et de devenir un arhat – quelqu’un qui a atteint le nirvana -, sans l’obligation d’enseigner aux autres le chemin de l’illumination.

Contrairement au bouddhisme Mahayana, le but n’est pas de devenir un guide spirituel, mais plutôt de se libérer du samsara,l’éternelle répétition de la réincarnation et de la mort). Le bouddhisme Theravada est divisé en un clergé de moines et une congrégation de laïcs, les moines étant compris comme considérés comme étant plus avancés spirituellement que les autres.

Parmi les traditions individuelles, les enseignants se concentrent sur différentes pratiques qui mènent à l’éveil. Certaines traditions encouragent la lecture répétée des suttas, tandis que d’autres se concentrent sur la méditation concentrée pour travailler à l’éveil.

Theravada est le plus populaire en Asie du Sud-Est, dans des pays comme la Thaïlande, la Birmanie (Myanmar), le Cambodge et le Laos.

Bouddhisme Mahayana

Mahayana, qui signifie “grand véhicule”, est la plus grande école de bouddhisme au monde. Ce type est populaire dans de nombreux pays d’Asie, notamment au Népal, au Tibet, au Japon, en Chine, à Taïwan, en Corée, au Vietnam et en Mongolie.

L’école Mahayana croit que tous les êtres humains possèdent une nature de bouddha et peuvent atteindre une conscience transcendante. Le but de la pratique n’est pas d’atteindre l’illumination pour soi-même, mais de cultiver la bouddhéité pour tous. Pour cette raison, de nombreux adeptes prononcent les vœux de bodhisattva, qui est la promesse de retourner dans ce monde jusqu’à ce que tous les êtres vivants soient libérés de la souffrance.

Contrairement au Theravada, de nombreuses traditions Mahayana contiennent des enseignements en dehors du canon pali. Au sein de cette école, de nombreux enseignants ont été vénérés et des sutras ont été inclus. Ceux-ci incluent des enseignements populaires, tels que le Sutra du Lotus ou le Sutra du Cœur.

La pratique de la méditation comprend également davantage de chants et de mantras. Notamment dans les traditions tibétaines.



Bouddhisme Vajrayana

Vajrayana, qui signifie “véhicule de diamant”, est ainsi nommé pour son association de l’illumination avec une substance indestructible. Certains considèrent cette école comme une variété du Mahayana, mais d’autres érudits soutiennent qu’il s’agit d’un type spécifique de bouddhisme.

Dans le bouddhisme Theravada et Mahayana, les Quatre Nobles Vérités et l’ Octuple sentier sont considérés comme étant légitimes, et on s’engage dans une discipline spirituelle qui mènera à l’illumination, en abandonnant les habitudes inutiles.

Cependant, dans le bouddhisme Vajrayana, il est supposé que nous avons tous une nature de bouddha. Le Mahayana l’affirme également, mais dans le Vajrayana, il suffit de réaliser cela pour s’éveiller pleinement.

Par conséquent, un adepte n’a pas à abandonner immédiatement ses mauvaises habitudes (comme boire de l’alcool ou fumer) pour commencer à travailler sur le chemin. Il suffit de s’engager à le suivre et le désir de comportements nocifs ou malsains se perdra progressivement.

En d’autres termes, au lieu de s’éloigner du désir, il faut le traverser en abandonnant l’attachement. Comme dans le bouddhisme Mahayana, l’école Vajrayana se concentre sur le fait de devenir un bodhisattva en vue de guider les autres.

Le Dalaï Lama, souvent considéré comme le chef spirituel de tous les bouddhistes, ne l’est techniquement que de l’école Vajrayana. Ses opinions sont en phase avec cette école bouddhiste.

Dalaï Lama.
Certaines images du bouddhisme, pour ceux qui ne connaissent pas le sujet, prêtent à confusion. Mais il faut savoir que tous les moines n’appartiennent pas à la même congrégation ou ne suivent pas les mêmes enseignements.

Les types de bouddhisme sont des interprétations ultérieures

À l’heure actuelle, il est impossible de déterminer lequel des types de bouddhisme est le plus fidèle à la vision du Bouddha. Le professeur n’a rien laissé d’écrit. Il a vécu selon ses croyances et a essayé d’aider les autres à surmonter leurs souffrances.

Les premiers textes bouddhistes ont été écrits par ses disciples, des siècles après sa mort. Quoi qu’il en soit, la vérité est que Siddhartha Gautama a fondé un système de croyances qui compte plus de 500 millions d’adeptes et qui, pendant des siècles, a offert aux gens un chemin vers la paix spirituelle.

Cela pourrait vous intéresser ...
Fucha Ryori : une cuisine végétarienne bouddhiste
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Fucha Ryori : une cuisine végétarienne bouddhiste

Le fucha ryori est une coutume culinaire japonaise qui a été adaptée à la nourriture végétarienne. Découvrez quels sont les ingrédients phare.




Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.