Dermatite atopique chez le bébé : soins de base

30 août 2019
La dermatite atopique chez le bébé est une affection qui préoccupe beaucoup les parents. Mais, avec les bonnes recommandations, elle peut s'améliorer rapidement.

La dermatite atopique chez le bébé est l’une des affections de la peau les plus fréquentes qui peut apparaître lors des premiers mois de sa vie. Comme il s’agit d’une maladie chronique, ses principaux soins seront la prévention et le soulagement de ses symptômes. 

Une détection précoce de cette maladie dermatologique favorisera les comportements des membres de la famille afin de réduire les symptômes et les inconforts qu’elle génère.

Qu’est-ce que la dermatite atopique chez le bébé ?

Parmi les différentes étapes que traversent les enfants, se trouve la période d’allaitement, l’enfance, l’école et l’adolescence. En médecine, lorsque l’on évoque le bébé, nous faisons référence au concept de l’allaitement afin de le différencier des autres phases.

La dermatite atopique chez le bébé commence généralement entre le troisième et cinquième mois de vie. A ce stade, les lésions cutanées sont plus fréquentes. Elles apparaissent souvent sous la forme de poussées d’environ 6 semaines, bien qu’elles puissent aussi être continues.

Il s’agit d’une maladie inflammatoire cutanée qui présente une sécheresse sur la peau comme l’un des signes les plus notables chez les bébés. Cette condition s’accompagne généralement de démangeaisons ou de prurit plus intense.

La dermatite atopique reste active jusqu’à l’âge de 2 ans. Date à laquelle soit elle perpétue dans le temps, soit elle disparaît. C’est une maladie propre à l’enfance qui a une certaine composante héréditaire. Pour cette raison, les antécédents familiaux sont un facteur à prendre en compte.

Un bébé avec une dermatite atopique sur les joues

Lisez également : Eruptions cutanées chez les bébés : comment les traiter ?

A quel moment consulter un pédiatre ?

La dermatite atopique chez le bébé n’a pas de caractéristiques spécifiques. Elle varie selon chaque individu. Par conséquent, il est très difficile de la différencier des autres dermatites. Seul le pédiatre pourra diagnostiquer la dermatite atopique après avoir évalué les signes et les symptômes du bébé.

Il est préférable de consulter le pédiatre si vous observez certaines de ces manifestations suivantes chez votre nourrisson :

  • Lésions cutanées non spécifiques, surtout dans la région du visage et dans les zones de flexion
  • Evolution des lésions lors des poussées ou maintenues dans le temps
  • Pleurs fréquents du bébé qui peuvent être associés à des démangeaisons dans les zones affectées

Comment se manifeste la dermatite atopique chez le bébé ?

La dermatite atopique chez le bébé peut se manifester de différentes façons. Les plus courantes sont celles que nous exposons dans cet article.

Les lésions ont tendance à survenir sur les joues, le front, les oreilles et le cuir chevelu. Depuis la région faciale, cela peut s’étendre au reste du corps. Il s’agit généralement d’eczéma qui présente des démangeaisons intenses et parfois, un certain degré de suintement.

La dermatite atopique chez le bébé peut être accompagnée d’une sensibilisation aux protéines du blanc d’œuf. Pour cette raison, les nourrissons diagnostiqués doivent subir des tests de sensibilisation à cet aliment.

Cela peut vous intéresser : Un traitement pour l’eczéma sur le cuir chevelu

Soins pour prévenir la dermatite atopique chez le bébé ?

Les soins de base de la peau du bébé en cas de dermatite atopique

Pour le soin de la dermatite atopique chez le bébé, une bonne éducation sanitaire est nécessaire pour les familles :

  • Lavez les vêtements du bébé avec des détergents doux et évitez les adoucissants
  • Évitez la chaleur, surtout l’air chaud. Pour cela, il faut éliminer les tissus en laine et synthétiques ainsi que certaines fibres qui favorisent l’apparition de la sueur et, avec elle, la présence de lésions. Il est plus judicieux d’avoir recours aux habits en coton
  • Placez des humidificateurs pour la sécheresse ambiante dans les endroits où les niveaux d’humidité sont faibles
  • Procédez à l’hygiène du bébé grâce à des bains plus courts ou des douches. Pas plus de 2-3 fois par semaine. L’excès d’eau et l’exposition au savon favorisent la survenue des lésions. A ce propos, il est conseillé d’utiliser un gel douche au pH acide ou un gel d’avoine
  • Appliquez des crèmes émollientes plusieurs fois par jour à travers un massage doux pour une pénétration correcte sous la peau

Le traitement pharmacologique

Il existe des situations où les signes et les symptômes que présente la dermatite atopique ont besoin de traitements pharmacologiques ainsi que d’une surveillance médicale afin d’éviter les complications :

  • En cas de poussée, il est important d’aller chez le médecin pour déterminer le schéma de traitement anti-inflammatoire topique. Par ailleurs, il faut éliminer les crèmes émollientes utilisées en forme de prévention
  • Eviter l’apparition d’infections cutanées. Ces dernières sont généralement causées par des égratignures après des démangeaisons. L’hygiène correcte est fondamentale. En cas de suspicion, le pédiatre peut recommander l’application d’antibiotiques topiques ou systémiques
  • L’un des médicaments les plus prescrits par les pédiatres lors de cette maladie sont les corticoïdes topiquesN’ayez pas peur à l’application de ce traitement car il est très bénéfique pour les bébés qui souffrent de cette affection

 

  • Sánchez Pérez, J., & García García, C. (2010). Dermatitis atópica. Medicine. https://doi.org/10.1016/S0304-5412(10)70015-9
  • Martorell, A., & Martorell, C. (2013). Actitud ante el niño afecto de dermatitis atópica. Sección de Dermatología Pediátrica.
  • Mateos, M. (2011). Guía de tratamiento de la Dermatitis Atópica en el niño. In Documento de consenso grupo de expertos.
  • Dammak, A., Guillet, G., & Guillet, S. (2015). Dermatitis atópica del niño. EMC – Tratado de Medicina. https://doi.org/10.1016/s1636-5410(15)72824-2