Don de lait maternel : tout ce que vous devez savoir

Selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le lait maternel sauve 800 000 vies par an. En faire don est un acte altruiste qui apporte beaucoup de bénéfices.
Don de lait maternel : tout ce que vous devez savoir

Dernière mise à jour : 25 mars, 2021

L’allaitement maternel n’est pas toujours un processus possible pour toutes les femmes. Mais ne vous inquiétez pas car, aujourd’hui, il existe de nombreuses alternatives viables pour nourrir votre bébé, comme les banques de don de lait maternel.

Ce dernier contient tous les nutriments dont les bébés ont besoin jusqu’à 6 mois, et c’est pour cela qu’on le recommande en tant qu’unique aliment pendant cette période de temps.

Il a été prouvé que le lait maternel prévient les infections et allergies et couvre tous les besoins nutritionnels pour favoriser le développement et la croissance des nouveau-nés. Si vous voulez avoir plus d’informations sur le don de lait maternel, appuyées par des experts et des études, n’hésitez pas à poursuivre votre lecture.

Pourquoi le don de lait maternel est-il important ?

Le don de lait maternel est important parce qu’il sauve des vies. Comme nous le mentionnions auparavant, il existe différentes situations où les femmes ne sont pas capables de couvrir les besoins du bébé.

Actuellement, le 19 mai est reconnu comme la Journée Mondiale du Don de Lait humain. Cette désignation a pour but de sensibiliser la population sur l’importance de ce don. En effet, il sert quotidiennement pour sauver la vie de bébés prématurés et améliorer l’objectif d’enfants soignés dans le monde.

Selon l’Organisation Panaméricaine de la Santé et l’Organisation Mondiale de la Santé (OPS et OMS), la consommation de cet aliment est considérée comme vitale pour la croissance et le développement des bébés.

La bonne nouvelle est qu’il existe plus de 500 banques de lait dans 37 pays au niveau mondial. Le don de lait maternel est un acte avec une fin altruiste. Le processus est simple et la tendance invite à construire plus de banques pour étendre cette pratique.

Une femme qui allaite un bébé.

L’allaitement maternel est un acte essentiel dans la croissance des enfants et des populations. Quand une mère ne peut pas allaiter, elle peut avoir recours à une banque de lait maternel.

Lisez aussi : Comment conserver le lait maternel ?

Que sont les banques de lait et comment fonctionnent-elles ?

Ces types d’organisations sont des centres spécialisés et responsables de la promotion de l’allaitement maternel, où le lait humain donné par des mères sélectionnées est reçu, traité, analysé, stocké et distribué.

Après une pause dans la création et l’utilisation de banques de lait humain dans les années 1980, celles-ci sont de nouveau en plein essor, permettant ainsi de sauver la vie de nombreux nouveau-nés. Même si on n’y pense pas, ces cas sont assez communs.

Comment fonctionnent les banques de lait humain ? Voici le processus habituel :

  1. Sélection : toutes les donneuses de lait maternel sont sélectionnées et doivent passer par un entretien avec les personnes qui travaillent dans l’organisation. Il est important de savoir si elles souffrent d’une maladie transmissible, si elles prennent certains médicaments ou ont des habitudes peu saines.
  2. Equipements de collecte : dans de nombreux cas, on fournit aux donneuses sélectionnées des équipements de collecte, des récipients et des étiquettes identificatrices . On leur explique aussi comment les choses vont se dérouler.
  3. Traitement : lors de cette étape, le stockage a également lieu. Il s’agit d’un environnement stérile où l’on réalise des tests microbiologiques pour s’assurer qu’il n’y ait pas de germes pathogènes. Le lait est conservé dans un congélateur jusqu’au moment indiqué pour sa remise.
  4. Distribution : il est important de mentionner que la seule façon de procéder à une distribution de lait maternel est la prescription médicale.

Que dois-je prendre en compte avant de procéder au don de lait maternel ?

L’une des questions les plus fréquentes avant de commencer à donner du lait maternel est la suivante : notre bébé va-t-il se retrouver sans lait ? Vous devez absolument savoir que cela n’arrivera pas.

Vous pouvez être sereine : votre petit continuera de recevoir la quantité de lait dont il a besoin pour son développement optimal. La bonne nouvelle est que le fait d’extraire du lait fera augmenter votre production. Vous pourrez ainsi couvrir au maximum les besoins typiques des six premiers mois.

Analyses de sang

En plus de l’entretien avec un membre spécifique de la banque de lait, vous ne pouvez pas donner si vous souffrez de maladies ou d’infections qui se transmettent par cette voie, comme le VIH, la syphilis, d’hépatite C ou d’hépatite B. C’est pour cela qu’on vous fera (éventuellement) une analyse de sang pour écarter l’existence de ces maladies.

Tâche altruiste

Une autre donnée intéressante est qu’il n’y a pas de récompense économique pour le don de lait maternel. Il s’agit d’un don altruiste, pour les mères qui ont envie d’aider d’autres bébés. Il peut aussi s’agir d’aider les femmes qui ne peuvent pas offrir cet aliment à leurs petits.

Néanmoins, la plus grande satisfaction est de pouvoir aider ces enfants qui en ont tellement besoin. N’importe quelle mère en bonne santé avec un bon mode de vie peut le faire !

Bonnes habitudes

Assurez-vous d’avoir un style de vie sain, de vous nourrir correctement, de ne pas être atteinte de maladies qui seraient risquées à cause de leur transmission et d’avoir envie de collaborer car, sans aucun doute, beaucoup de bébés ont besoin de lait maternel pour survivre.

Si vous avez un autre doute, contactez le service d’attention client de la banque de lait humain la plus proche.

Ce n’est pas douloureux

A moins d’avoir un problème aux tétons, le processus d’extraction de lait maternel n’est pas douloureux. Il y a par exemple des équipements d’extraction électriques avec une vitesse réglable : vous pourrez ainsi trouver celle qui vous convient le mieux.

Sur différents blogs de maternité, les femmes assurent qu’une bonne option consiste à utiliser de l’huile ou un lubrifiant spécial pour la zone, pour que votre peau ne devienne pas sensible.

Quel est le processus à suivre pour donner du lait maternel ?

Devenir donneuse de lait maternel est un processus relativement simple. L’entretien avec les personnes travaillant à la banque peut même se faire par contact téléphonique.

On vous posera des questions sur vos antécédents médicaux et on vous demandera si vous consommez des drogues ou non. En général, un médecin généraliste doit donner son aval après avoir demandé des examens et en faire un rapport positif.

Si vous connaissez une banque de lait maternel près de chez vous, vous pouvez la contacter par voie téléphonique et planifier un rendez-vous. Le processus d’extraction viendra ensuite ; la banque vous enverra les récipients et tout le nécessaire pour pouvoir le faire depuis chez vous. Ces produits disposent d’instructions détaillées.

Après avoir extrait le lait, vous devrez le verser dans les récipients portant une étiquette indiquant votre numéro unique de donneuse. Ils devront rester au congélateur pendant deux mois. Cette durée peut cependant varier selon ce que vous avez décidé avec la banque.

Après cela, le transport est un sujet dont la banque peut se charger, tout comme la maman. Le lait maternel doit se transporter dans un frigo ou une glacière ; c’est ce qu’on appelle la chaîne de froid.

Si le lait se décongèle, vous devez verser un peu de glaçons dans le récipient afin de le garder intact et ne pas l’endommager, du moins jusqu’à ce qu’il arrive au siège.

Comme vous pouvez le voir, devenir donneuse est un processus simple que vous pouvez réaliser depuis chez vous. Ne vous inquiétez pas : vous disposerez de toutes les informations et de tous les conseils nécessaires.

En cas de doute, vous pourrez en parler avec le personnel de la banque. Il sera toujours disposé à vous aider au cours de ce processus. Le mieux étant que vous contribuerez à sauver les vies de nombreux bébés !

Un bébé prématuré.

Les bébés prématurés avec moins de 1500 grammes peuvent avoir besoin de don de lait maternel pour survivre.

Qui recevra le lait de ces banques ?

Le lait des banques est destiné à des nouveau-nés avec un poids très faible, surtout ceux qui pèsent moins de 1500 grammes. Mais il est aussi requis pour des petits avec des risques de maladies digestives et infectieuses. Dans la majorité de ces cas, on cherche à diminuer les possibilités de mort néonatale.

Il convient de souligner que pour recevoir le lait de ces organisations, il faut que le bébé dispose d’une prescription médicale. Ce peut être pour des causes plus graves ou parce que sa maman ne peut pas le nourrir. Dans certains cas, on se sert aussi de ce lait pour nourrir les bébés qui ont subi des opérations de l’appareil digestif.

Le don de lait maternel change le monde

Même s’il n’y a pas de rémunération économique, beaucoup de mères sont heureuses d’aider à sauver des vies. En fait, dans certains cas, l’extraction de lait est synonyme de soulagement de la douleur pour les femmes qui en produisent beaucoup.

Souvenez-vous que votre bébé aura toujours du lait pour lui ; vous continuerez à couvrir ses besoins, tout en faisant en sorte que d’autres enfants aient une meilleure qualité de vie à l’hôpital ou en dehors. Alors, demandez conseil au personnel de la banque de lait la plus proche et n’hésitez pas à vous lancer !

Cela pourrait vous intéresser ...
Peut-on donner du lait maternel et du lait maternisé dans le même biberon ?
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Peut-on donner du lait maternel et du lait maternisé dans le même biberon ?

Il y a des moments où il est nécessaire de donner du lait maternel et du lait maternisé dans le même biberon pour compléter l'alimentation du



    • Lactancia Materna [Internet]. OPS Organización Panamericana de la Salud. 2020 [citado 16 enero 2021]. Disponible en: https://www.paho.org/hq/index.php?option=com_docman&view=list&slug=lactancia-materna-1331&Itemid=270&lang=es
    • Bertino, Enrico, et al. “Benefits of donor human milk for preterm infants: current evidence.” Early human development 85.10 (2009): S9-S10.
    • Importancia de los bancos de leche [Internet]. Vygon, Value Life. 2020 [citado 16 enero 2021]. Disponible en: https://campusvygon.com/dia-mundial-de-la-donacion-de-leche-materna/
    • Bertino, Enrico, et al. “Benefits of donor human milk for preterm infants: current evidence.” Early human development 85.10 (2009): S9-S10.
    • Heiman, Howard, and Richard J. Schanler. “Benefits of maternal and donor human milk for premature infants.” Early human development 82.12 (2006): 781-787.
    • Williams, Thomas, et al. “Use of donor human milk and maternal breastfeeding rates: a systematic review.” Journal of Human Lactation 32.2 (2016): 212-220.