Douleur aux jambes au repos : 7 causes et des solutions pour la soulager

La douleur aux jambes au repos est une affection courante qui touche tous les âges. Heureusement, la plupart des causes peuvent être facilement traitées.
Douleur aux jambes au repos : 7 causes et des solutions pour la soulager

Dernière mise à jour : 10 août, 2022

La douleur aux jambes au repos est un motif de consultation médicale courant dans le monde. elle peut apparaître pendant le repos au lit ou sur un canapé, et même après une activité physique.

Les jambes sont constituées d’une grande variété de muscles, de ligaments, de tendons, de nerfs et de vaisseaux sanguins. Elles sont chargées de soutenir le corps et de permettre le mouvement. La douleur dans les jambes au repos peut donc être le résultat d’une lésion ou d’une affection au niveau de l’une de ces structures anatomiques.

Une mauvaise circulation sanguine, une compression nerveuse et les varices sont les causes les plus fréquentes d’inconfort dans les membres inférieurs. Dans la plupart des cas, ces maux apparaissent après plusieurs heures en position couchée ou avec les jambes surélevées. Une évaluation professionnelle précoce permet de réduire progressivement les symptômes.

Les principales causes des douleurs aux jambes au repos

La douleur peut être localisée ou étendue à tout le membre. Souvent, tout commence avec une crampe ou une sensation de poids qui augmente en intensité au fil du temps. De plus, cette douleur s’accompagne généralement d’autres symptômes qui facilitent l’identification de la maladie sous-jacente.

1. Maladie artérielle périphérique

L’insuffisance de la circulation sanguine est l’une des causes les plus fréquentes de la douleur aux jambes au repos. La maladie artérielle périphérique se caractérise par un déséquilibre entre l’offre et la demande de sang dans les extrémités. Cette condition est généralement le résultat d’un rétrécissement des vaisseaux sanguins par des plaques graisseuses.

Les personnes atteintes de maladies vasculaires ont souvent des crampes aux mollets et aux chevilles lorsqu’elles marchent. Dans les cas avancés, la douleur s’intensifie et apparaît même lorsque les jambes sont au repos. Les autres symptômes associés à une circulation sanguine bloquée sont les suivants :

  • Engourdissement et faiblesse dans les jambes
  • Pâleur et froideur de la peau
  • Peau brillante et sèche
  • Ongles jaunes épais

De même, des douleurs peuvent apparaître à tout moment de la journée, et même interrompre le sommeil. Des études affirment que cette maladie est plus fréquente chez les personnes âgées entre 40 et 60 ans, avec un risque 6 fois plus élevé chez les patients fumeurs.

En cas de douleur au repos d’origine ischémique, il est conseillé de faire quelques pas dans la chambre pour soulager temporairement l’inconfort. Le traitement médical comprend l’administration d’aspirine et de clopidogrel, ainsi qu’une revascularisation chirurgicale.

Aspirine pour les douleurs aux jambes au repos.
La prescription d’aspirine pour les douleurs aux jambe au repos est justifiée lorsqu’un problème artériel est confirmé.

2. Insuffisance veineuse

L’insuffisance veineuse est une maladie qui se caractérise par la difficulté des veines à renvoyer le sang des jambes vers le cœur. Dans la plupart des cas, la dilatation veineuse provoque des varices et une décoloration de la peau.

La douleur est généralement intense et s’accentue lorsque la personne passe beaucoup de temps assise ou debout. Aussi, la plupart des patients présentent souvent des picotements, des crampes, une lourdeur et un gonflement des pieds et des chevilles. Dans les cas chroniques, il y a un épaississement de la peau et une tendance à la formation d’ulcères.

Certaines études recommandent de s’allonger sur le dos avec les jambes surélevées pendant 30 minutes pour améliorer le retour veineux et soulager la douleur. De plus, l’immobilisation des membres inférieurs et une position debout prolongée doivent être évitées.

Le traitement médical conservateur comprend l’utilisation de bas de contention et de médicaments veinotoniques. La sclérothérapie et une approche chirurgicale sont des options dans les cas avancés d’insuffisance veineuse.



3. Problèmes musculaires

Les jambes contiennent certains des muscles les plus gros et les plus forts du corps humain. Ces muscles sont soumis à des niveaux de stress importants lorsque l’on marche, court ou fait de l’exercice. Pour cette raison, les douleurs aux jambes au repos sont fréquentes à la suite de lésions musculaires.

Dans la plupart des cas, la maladie se concentre sur un point de la jambe et est aggravée par le mouvement. Une activité physique intense entraîne généralement de petites lésions dans la masse musculaire qui se manifestent par une douleur et une inflammation. L’inconfort apparaît généralement la nuit ou dans les jours qui suivent l’exercice.

La ténosynovite, la tendinite et la myosite sont d’autres causes fréquentes de douleurs aux jambes au repos. L’application de compresses froides et l’utilisation de médicaments anti-inflammatoires soulagent généralement l’inconfort. Cependant, si la douleur s’aggrave ou persiste, une attention professionnelle doit être recherchée.

4. Compression sciatique

La compression du nerf sciatique provoque souvent des douleurs, des engourdissements et des picotements dans le dos, les fesses et les jambes. Les hernies discales, les fractures pelviennes, les sténoses vertébrales et certaines tumeurs sont des causes fréquentes de cette affection.

La douleur peut aller d’un léger inconfort au repos à un tiraillement sévère qui rend les mouvements difficiles. Elle s’étend généralement de l’arrière, à travers la cuisse, et s’étend jusqu’au mollet et à la plante du pied. En outre, une faiblesse musculaire dans une ou les deux jambes est courante.

Les mesures d’auto-soins comprennent l’application de compresses chaudes et froides, le non port d’objets lourds et le retour progressif à une activité physique. Par ailleurs, la physiothérapie et les infiltrations de médicaments analgésiques peuvent soulager les symptômes.



5. Problèmes articulaires

Dans certains cas, la douleur aux jambes au repos est le résultat d’une inflammation articulaire ou d’une arthrite. L’inconfort s’accompagne généralement d’une raideur de l’articulation touchée et d’une difficulté à marcher. L’arthrose est la forme la plus courante et est associée à l’usure du cartilage due au vieillissement.

De même, la goutte et la polyarthrite rhumatoïde sont des problèmes articulaires qui se caractérisent par des douleurs, une inflammation et des rougeurs. En général, une évaluation médicale continue et un suivi thérapeutique rapide améliorent grandement la qualité de vie.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), tels que l’ibuprofène, et les compresses froides peuvent être utiles pour soulager la douleur. De plus, les exercices physiques excessifs ou le maintien prolongé du membre dans une position doivent être évités. La physiothérapie est essentielle.

6. Croissance osseuse

La croissance des os peut provoquer une gêne dans les jambes des enfants et des adolescents au cours de leur développement. Dans la plupart des cas, cette gêne apparaît dans la cuisse, le mollet, le genou ou l’avant de la jambe. Elle touche 20 % des enfants de 3 à 10 ans.

La douleur apparaît généralement dans l’après-midi et sa durée oscille entre 10 et 30 minutes. Les épisodes peuvent aller et venir et réapparaître au bout de quelques semaines. L’application de compresses chaudes et les massages avec du gel ou de la crème sur la zone touchée soulagent l’inconfort.

Douleurs de croissance chez les enfants.
Les douleurs de croissance chez les enfants sont considérées comme normales. Elles apparaissent par intermittence à certains stades de développement.

7. Grossesse

La douleur aux jambes au repos est un symptôme courant chez les femmes enceintes. Cela est le résultat d’une augmentation du volume sanguin, qui est elle due à des niveaux élevés d’œstrogène et de progestérone. En général, l’inconfort est similaire à celui des personnes souffrant d’insuffisance veineuse.

Par ailleurs, l’augmentation de la taille de l’utérus à partir du deuxième trimestre de la grossesse peut provoquer une compression du nerf sciatique. De plus, les gros vaisseaux, tels que la veine cave, peuvent également être touchés, entraînant une inflammation et des crampes dans les membres inférieurs.

Les médecins recommandent d’effectuer des exercices d’étirement de la colonne vertébrale et de s’allonger sur le dos avec les membres inférieurs surélevés pour soulager les douleurs aux jambes pendant la grossesse. Ces problèmes de santé disparaissent quelques jours après l’accouchement.

Quand consulter un médecin pour une douleur aux jambe au repos ?

Nombreuses sont les causes à l’origine de la douleur aux jambes au repos. Les professionnels de santé sont les seules personnes aptes à identifier la cause sous-jacente et à prescrire le traitement le plus approprié. Une approche précoce améliorera le pronostic et réduira le risque à long terme.

Si la douleur augmente en intensité ou si d’autres symptômes apparaissent, il faut consulter un médecin très rapidement. Parmi les signes avant-coureurs, figurent la fièvre, une incapacité à marcher et une peau noirâtre.

Cela pourrait vous intéresser ...
Taches rouges sur les jambes : à quoi sont-elles dues et que faire ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Taches rouges sur les jambes : à quoi sont-elles dues et que faire ?

Découvrez ici quelles sont les causes à l'origine de l'apparition de taches rouges sur les jambes, ainsi que les traitements possibles.



  • Bolaños I, Chaves A, Gallón L, Morera I, et al. Enfermedad arterial periférica en miembros inferiores. Med. leg. Costa Rica. 2019  Mar;  36( 1 ): 84-90.
  • Leire A. Insuficiencia venosa. Prevención y tratamiento. Farmacia profesional. 2008 Nov; 22(10): 36-40.
  • Reyes-Cadena, A. El niño con dolor de piernas. Acta pediátrica de México. 2016;  37(3): 183-187.
  • Jaque C, Escobar R, Caicedo A, Beytía M, et al . Neuropatía ciática en pediatría: Presentación clínica y seguimiento a largo plazo. Rev. chil. pediatr. 2020  Feb ;  91( 1 ): 85-93.
  • Armas W, Alarcón G, Ocampo F, Arteaga M, et al. Artritis reumatoide, diagnóstico, evolución y tratamiento. Rev Cuba Reumatol. 2019  Dic ;  21( 3 ): e114.
  • Tejada P, Cohen A, Font I, Bermúdez C, et al. Modificaciones fisiológicas del embarazo e implicaciones farmacológicas: maternas, fetales y neonatales. Rev Obstet Ginecol Venez. 2007  Dic ;  67( 4 ): 246-267.