Dysarthrie : causes, symptômes et traitement

30 octobre 2020
La dysarthrie provoque une série de difficultés à communiquer avec les autres. Découvrez quelles sont les causes de ce trouble, sa symptomatologie et les traitements possibles.

Les troubles de la communication, comme le bégaiement, peuvent découler de plusieurs problèmes. Dans cet article, nous allons parler de la dysarthrie. Ce terme, dont vous n’avez probablement jamais entendu parler, se réfère à une maladie qui compromet le fonctionnement des muscles permettant d’articuler les sons.

La dysarthrie peut avoir plusieurs causes et une symptomatologie qu’il est important de savoir identifier. Ainsi, plus vite on diagnostiquera la maladie, plus vite on commencera un traitement pour agir sur ce trouble et y remédier.

Les causes de la dysarthrie

Pour présenter les causes de la dysarthrie, prenons comme référence l’article Las disartrias. Il dévoile les différentes expériences qui peuvent provoquer l’apparition de ce trouble. Nous les classerons ainsi :

  • Maladie de Parkinson : le ralentissement des mouvements, ainsi que les tremblements au repos, peuvent occasionner une articulation monotone des sons, une diminution du volume de la voix et un manque d’accentuation des mots.
  • Lésion cérébrale : un traumatisme crânien peut entraîner une lésion cérébrale, causant une dysarthrie caractérisée par une voix nasale, une articulation hachée des mots ou une altération dans leur accentuation.
  • Autres maladies : les maladies dégénératives ainsi que les tumeurs cérébrales peuvent causer une prononciation altérée des consonnes, une lenteur dans la prise de parole et une difficulté à faire sortir sa voix.
Des jeunes qui ne se comprennent pas.
La dysarthrie, que ce soit suite à une lésion cérébrale ou à une malade (Huntington), affecte les muscles liés à la parole.

Nous avons vu quelques-unes des causes de la dysarthrie mais il en existe beaucoup d’autres. Un accident vasculaire cérébral, une paralysie ou la maladie de Huntington peuvent provoquer certains des symptômes que nous avons vus. Nous allons les détailler ci-dessous.

Découvrez : Ce que vos oreilles disent de vous

Les symptômes caractéristiques

Nous avons vu précédemment certains des symptômes qui peuvent se manifester en cas de dysarthrie. Étudions-les à présent de manière plus détaillée. Certains sont répertoriés dans l’article Características del habla, el lenguaje y la deglución en la enfermedad de Huntington

  • Parler en chuchotant : une personne souffrant de dysarthrie est incapable de hausser la voix ou de parler à un volume normal.
  • Voix nasale : sans être enrhumée, ni avoir aucun problème d’obstruction de l’air dans les narines, une personne atteinte de ce trouble aura tendance à parler avec une voix nasale, et ce de manière très prononcée.
  • Balbutiements : les sons des mots sont modifiés ou entièrement supprimés.
  • Rythme irrégulier : une personne atteinte de dysarthrie peut parler très rapidement, provoquant des difficultés à se faire comprendre. Ceci pouvant alterner avec un rythme très lent.
  • Un ton monotone : que ce soit pour poser une question ou exprimer de la surprise, la voix garde toujours le même ton.

Cette symptomatologie nécessite de se mettre en lien avec un médecin. Grâce à une série de tests adéquats, il pourra déterminer s’il l’on se trouve face à un cas de dysarthrie. En cas de diagnostic positif, il existe plusieurs manières de traiter ce trouble.

Article intéressant : 5 exercices pour développer le langage des enfants

Traitement de la dysarthrie

Le traitement de la dysarthrie.
La dysarthrie peut nécessiter l’intervention de professionnels comme les orthophonistes.

Les traitements de la dysarthrie vont dépendre de ses causes et de ce que le médecin estime être le plus adapté pour la bonne évolution du patient. Cependant, l’intervention de certains professionnels est souvent incontournable, comme celle des orthophonistes.

Grâce à divers exercices (respiration, phonation, prosodie, relaxation, etc.), ceux-ci travaillent l’amélioration de la communication. Ce suivi permet de réduire les balbutiements, corriger dans la mesure du possible le rythme et réduire la monotonie dans la communication.

Souvent, des psychologues interviennent également. En effet, les personnes sujettes à la dysarthrie peuvent être amenées à s’isoler et à souffrir de dépression en raison des symptômes qu’elles présentent. Enfin, si cette maladie atteint un stade avancé, on peut avoir recours à une intervention chirurgicale. 

Nous espérons que cet article vous aura servi à mieux connaître ce trouble de la communication dont on entend peu parler. Ainsi, en cas de manifestation de l’un des symptômes mentionnés ci-dessus, n’hésitez pas à consulter un médecin de confiance.

  • Hernández Jaramillo, Janeth, & Uribe Granja, Manuel Guillermo. (2011). LOS DESÓRDENES DEL LENGUAJE: DE LAS NEUROCIENCIAS A LA NEURO-REHABILITACIÓN. Revista de la Facultad de Medicina, 59(1), 56-67. Retrieved April 26, 2019, from http://www.scielo.org.co/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S0120-00112011000100007&lng=en&tlng=es.
  • Marín Venegas, A., Sepúlveda Garrido, C., & Bello Mesina, F. (2017). Terapias para el tratamiento de la disartria en niños con parálisis cerebral: una revisión sistemática. Rehabil. integral (Impr.), 12(2), 66-74.
  • Mateo-Sierra, O., Gutiérrez, F.A., Fernández-Carballal, C., Pinilla, D., Mosqueira, B., Iza, B., & Carrillo, R.. (2005). Mutismo acinético relacionado con hidrocefalia y cirugía cerebelosa tratado con bromocriptina y efedrina: revisión fisiopatológica. Neurocirugía, 16(2), 134-141. Recuperado en 26 de abril de 2019, de http://scielo.isciii.es/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S1130-14732005000200005&lng=es&tlng=es.
  • Rodrigo Agudo, J. L., Valdés Mas, M., Vargas Acosta, A. M., Ortiz Sánchez, M. L., Gil del Castillo, M. L., Carballo Álvarez, L. F., & Pons Miñano, J. A.. (2008). Presentación clínica, diagnóstico y evolución a largo plazo en 29 pacientes con enfermedad de Wilson. Revista Española de Enfermedades Digestivas, 100(8), 456-461. Recuperado en 26 de abril de 2019, de http://scielo.isciii.es/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S1130-01082008000800002&lng=es&tlng=es.