Eau dure et eau douce : de quoi s'agit-il et quelles sont leurs différences ?

L'eau peut se classer en eau dure et en eau douce selon la quantité de sels minéraux qu'elle possède. Découvrez dans cet article les caractéristiques et différences de chacune.
Eau dure et eau douce : de quoi s'agit-il et quelles sont leurs différences ?

Dernière mise à jour : 31 août, 2021

La dureté de l’eau est le terme que l’on utilise pour mesurer la quantité de minéraux de calcium et de magnésium qui se trouvent dans une certaine proportion de cette ressource hydrique. Cette caractéristique chimique permet de classer le liquide en eau dure ou en eau douce et il est important de reconnaître celle que nous avons chez nous.

Les propriétés de l’eau dépendent des conditions du terrain à travers lequel elle circule car, au cours de sa traversée souterraine, elle entre en contact avec les sels présents dans les pierres. Par ailleurs, des éléments comme le fer, le strontium et le baryum ont aussi une incidence sur la dureté.

Qu’est-ce que l’eau dure ?

L’eau dure est celle qui possède une haute concentration en minéraux. Elle est généralement présente sur les zones côtières car celles-ci se caractérisent par des sols ayant un pourcentage élevé de carbonate de calcium.

L’une des mesures avec lesquelles il est possible d’évaluer la dureté de l’eau est celle des degrés hydrotimétriques français (° H F). Grâce à cela, les experts ont établi que les eaux dures faisaient entre 32 et 54 ° H F et que les eaux très dures faisaient plus de 54 ° H F.

En outre, les eaux dures peuvent être temporaires ou permanentes. Les premières se composent de carbonates de calcium ou de magnésium et, lorsqu’on les fait bouillir, on réussit à leur faire perdre leur dureté. Les secondes ont des sulfates de calcium ou de magnésium et ne se réduisent pas lorsqu’on utilise des techniques d’ébullition.

Qu’est-ce que l’eau douce ?

L’eau douce est celle qui a une quantité très minime de sels minéraux. Elle vient des endroits montagneux et des puits car les roches de ces endroits n’accumulent pas autant de calcium ou de magnésium.

Ce type d’eau peut aussi être mesure avec les degrés hydrotimétriques français. On a ainsi déterminé que celles qui faisaient moins de 7 ° H F étaient très douces et que celles qui disposaient de 7 à 14 ° H F étaient douces.

Les eaux douces sont idéales pour être utilisées dans les secteurs industriels car elles permettent une économie optimale et n’altèrent pas le rendement des machines. Il est donc fondamental que les entreprises vérifient de façon fréquente les niveaux de leurs ressources hydriques.

De l'eau en bouteille.

Dans les usines, il est important de mesurer la dureté de l’eau car cela détermine la détérioration des composants et des appareils.

Quelle différence y a-t-il entre eau dure et eau douce ?

En plus de la présence de minéraux dans chacune de ces eaux, il existe d’autres différences à prendre en compte. La première est que, tandis que l’eau douce convient pour le nettoyage, l’eau dure diminue l’efficacité des produits ménagers car les molécules du savon se brisent quand elles interagissent avec les ions de calcium ou de magnésium.

La saveur est un autre des facteurs qui changent. D’un côté, lorsque l’on boit les eaux dures, on peut noter qu’elles sont plus fortes à cause de la haute présence de sels. Les eaux douces, elles, se caractérisent par un goût beaucoup plus léger.

En plus de cela, chacune génère des sensations différentes sur la peau. Les eaux douces sont reconnues pour laisser la peau douce alors que les eaux dures peuvent provoquer une sécheresse et une irritation.

Quel peut être l’impact de l’eau dure dans une maison ?

L’eau dure est un facteur qui déclenche beaucoup de problèmes à l’intérieur d’une maison. Au niveau de la plomberie, elle bouche les canalisationsquand l’eau est chauffée, elle libère des morceaux de calcaire qui s’agglutinent progressivement.

Par ailleurs, la concentration élevée de calcaire génère aussi des problèmes au niveau des robinets et des murs. En effet, l’eau dure produit du tartre qui tache notablement les éléments qui en sont fréquemment aspergés.

Ce type d’eau produit aussi des dommages dans les électroménagers car les résidus solides des sels peuvent rester à l’intérieur des machines. Les eaux dures réduisent l’efficacité des produits de nettoyage et font s’élever les coûts de l’entretien de la maison.

Enfin, étant donné qu’elle ne permet pas une utilisation optimale du produit vaisselle, la vaisselle finit par avoir des taches irréversibles. Avec la machine à laver, les vêtements finissent par se décolorer.

Comment nettoyer un évier.

Une maison avec de l’eau dure aura des problèmes à moyen terme au niveau des robinets et de la tuyauterie à cause du dépôt de sels.

Ceci peut vous intéresser : Journée mondiale de l’eau : #Water2me

Comment analyser la dureté de votre eau ?

Les experts ont recours à l’utilisation d’un dispositif : l’analyseur de dureté. Il se compose d’une éprouvette et de liquides spéciaux qui réagissent avec l’eau.

Le fonctionnement est simple car il suffit de remplir l’éprouvette d’eau et d’appliquer quelques gouttes du liquide spécial. Après cela, si la ressource hydrique acquiert une couleur bleue, cela signifie que l’eau est douce ; si elle devient rouge, cela veut dire que l’eau est dure.

Par ailleurs, on peut aussi réaliser un test maison en utilisant une bouteille d’eau avec du sel et une autre avec de l’eau distillée. Au cours de ce processus, on doit appliquer un détergent aux deux puis secouer les bouteilles ; si la première option produit moins de mousse, cela veut dire que la maison dispose d’une eau dure.

Cela pourrait vous intéresser ...
Solutions pour boire de l’eau de qualité à la maison
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Solutions pour boire de l’eau de qualité à la maison

Tous les êtres vivants ont besoin d'eau pour vivre. Ces solutions pour boire de l'eau de qualité à la maison vous aideront à avoir un corps en bonn...



  • Soto J. La dureza del agua como indicador básico de la presencia de incrustaciones en instalaciones domésticas sanitarias [Internet]. Oaxaca: Instituto Politécnico Nacional – Oaxaca; 2009. [citado 04 de julio de 2021]
  • Moreira A. Consideraciones actuales sobre el ablandamiento de agua [Internet]. Ecuador: Universidad Laica “Eloy Alfaro” de Manabí; 2016. [citado 04 de julio de 2021]
  • Neira M. Dureza en aguas de consumo humano y uso industrial, impactos y medidas de mitigación. Santiago de Chile: Universidad de Chile. Facultad de Ciencias Físicas y Matemáticas; 2006. [citado 04 de julio de 2021]
  • Facsa. La dureza del agua [Internet]. (S.L): (S.E); (S.F) [citado 04 de julio de 2021]