Entretien de fin d'embauche : 5 questions et conseils utiles

Un entretien de fin d'embauche est l'opportunité pour les entreprises de changer ce qui ne fonctionne pas. Nous approfondissons ici ce concept actuel.
Entretien de fin d'embauche : 5 questions et conseils utiles
Elena Sanz

Relu et approuvé par la psychologue Elena Sanz.

Dernière mise à jour : 06 octobre, 2022

Le concept d’entretien de fin d’embauche est récent. Il est né d’un besoin fondamental des entreprises de savoir pourquoi leurs travailleurs veulent changer d’emploi.

C’est donc une ressource pour agir en conséquence, avant que le talent d’une organisation ne s’enfuie. Découvrez pourquoi cela est crucial.

Nous connaissions en effet le concept de rétention des talents. Ce sont les mesures qui, mises en œuvre, permettent à ces précieux employés de rester dans l’entreprise. Mais parfois, même en prenant certaines précautions, ils ces précieux employés quittent leur poste. D’où la pertinence d’un entretien de fin d’embauche.

En quoi consiste l’entretien d’embauche ?

L’entretien de fin d’embauche est réalisé lorsqu’un salarié a demandé sa démission et est alors sur le point de quitter le poste qu’il occupait. Si l’on veut connaître les raisons qui peuvent amener les travailleurs à partir, une réunion de ce type est essentielle.

Qui la dirige ? Comme toujours, le service des ressources humaines.

S’agissant d’un nouveau concept, les bonnes questions ne sont pas toujours posées. Pour cette raison, nous avons fait une compilation des questions les plus pertinentes dans une situation comme celle-ci.

L’entretien de fin d’embauche doit aider l’organisation à savoir ce qui doit changer. Les changements auront pour but de donner envie aux travailleurs de rester.

Refuser un emploi.
On entend de plus en plus parler de démissions massives et de changements d’emploi fréquents. Savoir ce qui se cache derrière le phénomène est utile pour les entreprises qui souhaitent se développer.

1. Lorsque vous avez postulé pour ce poste, qu’est-ce qui vous a attiré ?

C’est l’une des premières questions obligatoires lors d’un entretien d’embauche. Comprendre pourquoi une personne veut travailler pour une entreprise en particulier est vital.

Peut-être, ce sont les conditions de travail (flexibilité du travail, possibilité de travailler quelques jours à domicile, etc.), le salaire, la proximité du lieu de résidence, entre autres. La réponse à cette question permettra de détecter les points forts de l’organisation.



2. Le travail que vous avez effectué a-t-il répondu à vos attentes ?

La deuxième question qui peut être posée lors d’un entretien de fin d’embauche est de savoir si le travail effectué a répondu aux attentes que l’employé avait au départ.

Savoir cela permettra à l’entreprise de prendre les mesures nécessaires pour apporter des modifications. Il faudra modifier ce qui ne fonctionne pas bien.

3. Pourquoi avez-vous décidé de partir ?

Cette troisième question est très directe et souvent inconfortable. Cependant, il est très important de recevoir une réponse honnête et claire.

Selon une étude, le manque d’opportunités d’évolution au sein de l’entreprise, la relation avec le patron, le salaire ou encore la charge de travail font partie des motivations qui peuvent conduire les salariés à quitter l’entreprise. Par conséquent, cette réponse doit être prise en considération.



4. Qu’est-ce que l’entreprise aurait pu faire pour vous empêcher de prendre cette décision ?

Cette quatrième question d’un entretien de fin d’embauche est étroitement liée à la précédente. Selon la même étude, parmi les mesures qu’une entreprise peut prendre pour empêcher les travailleurs de partir, figurent les suivantes :

  • Améliorer les opportunités de promotion
  • Offrir la conciliation travail-famille
  • Faire preuve d’une plus grande transparence
  • Encourager l’apprentissage
Le salaire n’est pas toujours la principale raison pour laquelle les employés partent.

5. Qu’est-ce qui vous a plu le plus et le moins dans votre travail dans l’entreprise ?

La cinquième et dernière question d’un entretien d’embauche doit permettre d’identifier les forces et les faiblesses de l’entreprise. Savoir ce qu’un travailleur apprécie et ce qui doit changer pour éviter les démisssions est essentiel.

Entreprise avec ses employés.
Le travail va au-delà de bonnes conditions de travail. Aujourd’hui, les travailleurs prennent en compte d’autres caractéristiques.

Quelques conseils pour un entretien d’embauche

En plus des questions présentées, il est important qu’une atmosphère détendue et calme soit créée lors d’un entretien de fin d’embauche. C’est généralement une situation assez inconfortable pour les travailleurs, car ils sont souvent amenés à devoir critiquer l’entreprise.

Il est donc essentiel de leur faire comprendre que leur opinion aidera l’entreprise.  Gardons à l’esprit que la critique peut être constructive.

La rénumération n’est pas le seul aspect à l’origine d’une démission. En effet, il n’y a pas que la rémunération qui compte. Les temps actuels ont montré qu’il en est ainsi.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment démissionner d’un travail qui ne vous plaît pas ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Comment démissionner d’un travail qui ne vous plaît pas ?

L'emploi peut être une source de satisfaction et de bien-être professionnel. Mais que se passe-t-il quand nous décidons de démissionner ?



  • Calle, W. C., Hidalgo, G. F. A., & Navarrete, W. P. (2020). Estudio de los criterios del estrés laboral utilizando Mapas Cognitivos. Investigación Operacional.
  • Mera Avendaño, I. A. (2022). La renuncia frente al acoso laboral ejecutado por el empleado y sus consecuencias jurídicas (Bachelor’s thesis, Riobamba: Universidad Nacional de Chimborazo).
  • Reyna García, V. H. (2018). Ulrich Beck y el malestar del trabajo. Sociológica (México)33(95), 93-124.