Enzymes alimentaires : à quoi servent-elles ?

15 juin 2020
Les enzymes présentes dans le kiwi améliorent la digestion et préviennent la constipation ainsi que la formation de flatulences. Quelles sont les autres enzymes ? À quoi servent-elles ? Nous répondons ici à ces questions.

Les enzymes alimentaires sont des protéines qui généralement ont une fonction digestive. De manière générale, ces enzymes servent à améliorer les processus de décomposition et d’absorption des nutriments. C’est pourquoi certains aliments riches en enzymes sont recommandés en cas de constipation. Ces aliments aident à réduire les symptômes associés à ce processus.

Les enzymes alimentaires peuvent également fonctionner comme des médiatrices lors de certaines réactions chimiques et physiologiques. Certaines enzymes ont donc des propriétés anti-inflammatoires, voire même antioxydantes.

Que devriez-vous savoir de plus sur les enzymes alimentaires ? Nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir sur le sujet dans la suite de cet article.

Les enzymes protéolytiques

Certaines enzymes comme, par exemple, l’actinidine présente seulement dans les kiwis, peuvent intervenir dans la décomposition protéique en améliorant l’absorption des acides aminés. Leur fonction est fondamentalement digestive, comme l’explique cet article publié dans la revue Food Function.

Dans la littérature scientifique, nous trouvons également des essais qui associent la consommation de cette enzyme à une diminution de la constipation. Certaines études réalisées sur des êtres humains, comme cette étude publiée sur Asia Pacific Journl of Clinical Nutrition, montrent que la consommation de kiwi peut réduire les symptômes du syndrome du côlon irritable, les flatulences, les ballonnements et les douleurs abdominales.

L’ananas est un autre aliment contenant une enzyme protéolytique, la broméline. Cette enzyme est capable d’améliorer la destruction protéique pour, ensuite, absorber les acides aminés. Ce fruit est d’ailleurs connu pour ses propriétés diurétiques et digestives, raison pour laquelle il est recommandé d’en consommer après un repas copieux : l’ananas aide à réduire les ballonnements et les flatulences.

Le jus de kiwi contient des enzymes

Cet article peut également vous intéresser : Smoothie à la poire et au kiwi contre les ballonnements

Les enzymes anti-inflammatoires

La papaïne présente dans la papaye est une enzyme au fort pouvoir anti-inflammatoire. On la retrouve, qui plus est, dans différentes préparations buccales en raison de son fort pouvoir antimicrobien. Selon cette étude qui a été publiée dans la revue Brazilian Dental Journal, cette enzyme peut être efficace contre plusieurs types de carie, car elle est capable de moduler la réponse immunologique et l’inflammation.

Par ailleurs, selon un article publié dans la revue Nutrients, la consommation régulière de papaye pourrait également aider à prévenir l’obésité ainsi que d’autres troubles métaboliques. Cela serait essentiellement dû à ses propriétés antioxydantes, antihypertensives et hypoglycémiques. Mais on ne sait pas encore avec exactitude si ces propriétés proviennent de la papaïne ou du reste des nutriments présents dans ce fruit exotique.

Les enzymes des compléments alimentaires

De nos jours, des études montrent que la prise de compléments alimentaires contenant des enzymes peuvent apporter des bienfaits pour la santé. Certaines préparations protéiques contiennent ces substances. Il semblerait que de tels compléments alimentaires aident à réduire les désagréments gastriques ou intestinaux liés à la consommation d’une grande dose de protéines. Les enzymes aideraient également à réduire les flatulences, un bienfait réellement important.

L’industrie des compléments alimentaires pour le sport teste des substances avec des structures chimiques différentes en vue d’améliorer ces processus au niveau de l’absorption des nutriments. Les résultats obtenus quant à la digestibilité de la protéine de sérum ont été suffisamment positifs pour inclure des enzymes dans les produits protéinés de haute qualité.

Les enzymes des compléments alimentaires

Cet article peut également vous intéresser : Les additifs alimentaires : comment agissent-ils sur notre organisme ?

Il reste encore plein de points à étudier sur le sujet

Il se pourrait que les enzymes aient bien d’autres fonctions au-delà des fonctions connues. Des chercheurs étudient les effets des enzymes pendant les processus allergiques et même leur lien avec l’apparition de certaines maladies.

Plusieurs modèles in vitro ont été décrits. Toutefois, il n’existe pas encore d’essais réalisés sur des humains permettant de mettre en évidence ces résultats. Ces modèles constituent, par conséquent, un champ d’étude pour les prochaines années qui dépendra des connaissances en matière de physiologie.

Nous pouvons, à l’heure actuelle, recommander certains aliments pour soulager une digestion lourde, comme l’ananas ou encore le kiwi. Nous savons que ces aliments possèdent des propriétés anti-inflammatoires ou antioxydantes. Néanmoins, il n’est pas encore possible d’affirmer sans l’ombre d’un doute que ces propriétés sont dues à la présence d’enzymes dans ces aliments et non à la présence de flavonoïdes.

Quoi qu’il en soit, en guise de conclusion, il est bon de garder à l’esprit que les enzymes citées se trouvent dans les produits alimentaires d’origine végétale. Voilà une raison de plus de préférer ces produits face aux produits transformés qui sont si courants dans la vie quotidienne.

 

  • Martin H., Cordiner SB., McGhie TK., Kiwifruit actinidin digests salivary amylase but not gastric lipase. Food Funct, 2017. 8 (9): 3339-3345.
  • Weir I., Shu Q., Wei N., Wei C., Zhu Y., Efficacy of actinidin containing kiwifruit extract zyactinase on constipation: a randomised double blinded placebo controlled clinical trial. Asia Pac J Clin Nutr, 2018. 27 (3): 564-571.
  • Alves Bastos L., Lorencetti Silva F., Queiroz Thomé JP., Manfrin Arnez MF., et al., Effects of papain based gel used for caries removal on macrophages and dental pulp cells. Braz Dent J, 2019. 30 (5): 484-490.
  • Santana LF., Inada AC., Espirito Santo BLS., FIliú WFO., et al., Nutraceutical potential of carica papaya in metabolic syndrome. Nutrients, 2019.