Erreurs courantes lors de l’utilisation de masques en tissu

21 mai 2020
Ces dernières semaines, l'utilisation de masques en tissu a été recommandée à la population comme mesure pour retarder la propagation du coronavirus (COVID-19). Cependant, beaucoup de personnes font des erreurs en les utilisant. Découvrez-les !

Des entités comme les Centres de contrôle et de prévention des maladies et l’Organisation mondiale de la santé ont averti que certaines personnes font des erreurs en utilisant les masques en tissu. Bien que ces éléments semblent contribuer à ralentir la propagation du COVID-19, leur mauvaise utilisation nuit à leur utilité.

Ces derniers jours, il a été conseillé à tout le monde d’utiliser ces masques, en particulier lors des déplacements indispensables dans les lieux publics, comme une épicerie ou une pharmacie. Bien qu’ils ne soient pas suffisants pour prévenir l’infection, on pense qu’ils aident à empêcher la propagation du virus au cas où une personne asymptomatique ne saurait pas qu’elle est porteuse.

Toutefois, comme le font remarquer les entités susmentionnées, il est essentiel de savoir comment les utiliser et, surtout, d’éviter les erreurs qui pourraient réduire leur efficacité. Comment les reconnaître ? Nous voulons ici détailler les plus fréquentes afin que tout le monde commence à les éviter dès maintenant.

Erreurs lors de l’utilisation de masques en tissu

Les masques en tissu peuvent être faits de différents matériaux tels que des tissus anti-flux ou en coton. Cependant, ce dernier tissu est le plus recommandé, car il n’est généralement pas agressif pour la peau et se fixe bien sur le visage. Dans tous les cas, quel que soit le matériau, le plus important est d’éviter de faire des erreurs lors de l’utilisation de masques en tissu.

1. Penser qu’ils conviennent à tout le monde

Une idée fausse courante sur l’utilisation des masques en tissu est qu’ils conviennent à tout le monde, sans exception. Eh bien, dans une de leurs récentes publications, les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies avertissent qu’il y a des cas où il vaut mieux éviter ces protections. Notamment chez les :

  • Enfants de moins de 2 ans
  • Personnes ayant des problèmes respiratoires
  • Patients dans un état inconscient
  • Personnes qui sont handicapées ou qui, pour une raison quelconque, ne peuvent pas retirer leur masque sans aide
Comment confectionner ses propres masques en tissus ?

2. Croire qu’ils offrent une protection médicale

Bien que les preuves ne soient pas concluantes et que la question soit toujours débattue, on suggère que le port d’un masque en tissu pourrait aider à réduire la propagation du COVID-19, surtout si l’on considère qu’il y a des personnes qui ne présentent aucun symptôme et qui continuent à vivre leur vie normale

Malgré cela, les ECDC et les autres autorités sanitaires soulignent que leur utilisation est une mesure insuffisante pour prévenir l’infection et, en outre, qu’il n’est pas correct de penser qu’ils offrent la même protection qu’un masque chirurgical ou de respiration N95, réservés au personnel de santé.

Lisez également : Evolution des virus : un parcours de mutation

3. Arrêter de se laver les mains et réduire la distance sociale

C’est précisément parce que ces masques sont insuffisants pour prévenir l’infection qu’il est nécessaire de maintenir des mesures tells que le lavage constant des mains et la distanciation sociale. C’est une erreur de penser que le simple fait d’utiliser cet élément protège déjà sans plus.

Garder ses mains propres reste l’une des principales mesures de prévention. En outre, il est pratique de garder une distance d’au moins 2 mètres avec les autres personnes lorsque l’on se trouve dans un environnement comme un supermarché, une pharmacie, ou autre.

4. Se couvrir seulement la bouche

C’est sans doute l’une des erreurs les plus courantes lors de l’utilisation de masques en tissu. Nous voyons comment les gens, peut-être par confort, ne couvrent que leur bouche et exposent leur nez. Ce n’est pas comme ça que ça marche !

Il est essentiel de protéger, autant que possible, les voies aériennes. C’est pourquoi, à tout moment, les masques en tissu ou les masques médicaux doivent couvrir le nez et la bouche. N’oubliez pas que ce sont les principales voies de transmission du COVID-19.

Dans la rue, il est important de porter des masques pour se protéger du coronavirus

5. Ne pas laver les masques en tissu après utilisation

Bien qu’il ne soit pas nécessaire de jeter les masques en tissu, il est essentiel de les laver soigneusement après chaque utilisation. Même s’ils semblent propres à l’œil nu, c’est une erreur de les utiliser plusieurs fois de suite sans les laver au préalable.

Les ECDC soulignent qu’il suffit de les introduire dans un cycle de machine à laver pour qu’ils soient prêts pour une nouvelle utilisation. Bien sûr, ils peuvent aussi être lavés à la main avec de l’eau et du savon. Le meilleur de ces masques c’est que le lavage ne les déforme pas, ils sont donc plus durables.

Découvrez : Le coronavirus et le dilemme de la réinfection

6. Ne pas se laver les mains avant et après avoir utilisé les masques

Bien que nous ayons déjà indiqué qu’il est important de se laver constamment les mains, il convient de noter que l’hygiène des mains doit être répétée avant et après avoir touché le masque. N’oubliez pas que cet élément n’est pas exempt de contenir des agents pathogènes, comme le sont les mains, l’hygiène est donc essentielle.

Lorsqu’ils ne sont pas utilisés, les masques doivent idéalement être conservés dans un sac propre, de préférence refermable, ou dans un récipient propre et respirant.

Erreurs lors de l’utilisation de masques en tissu : que doit-on faire ?

Faire des erreurs lors de l’utilisation de masques en tissu réduit leur efficacité en tant que mesure préventive contre le COVID-19. Par conséquent, si nous les commettons, il est préférable de les corriger dès que possible.

En outre, nous ne pouvons pas ignorer d’autres habitudes de prévention, telles que le fait de bien se laver les mains, de maintenir une distance sociale et de respecter le confinement.

  • Centers for Disease Control and Prevention. (2020). Use of Cloth Face Coverings to Help Slow the Spread of COVID-19 | CDC. Available in https://www.cdc.gov/coronavirus/2019-ncov/prevent-getting-sick/diy-cloth-face-coverings.html
  • BBC News Mundo. (6 de abril de 2020). Mascarillas de tela: cómo se hacen y cuáles son los errores al usarlas. BBC. Recuperado de https://www.bbc.com/mundo/noticias-52192632