Éruption cutanée : types et principales causes

Les éruptions cutanées sont dues à de multiples causes, comme la génétique, les infections, les allergies, les facteurs environnementaux, etc. Le traitement dépend, dans une grande mesure, de l'agent causal.
Éruption cutanée : types et principales causes

Dernière mise à jour : 26 décembre, 2020

Une éruption cutanée, aussi connue sous le nom d’efflorescence, est une lésion éruptive sur la peau. En d’autres termes, il s’agit d’un changement sur l’épiderme qui peut affecter la coloration, l’apparence, la forme ou la sensation au toucher. Ce changement peut avoir lieu au niveau du cuir chevelu, du visage, du cou, de la poitrine, du dos et à d’autres endroits du corps.

Des études épidémiologiques indiquent que la prévalence de l’une des maladies qui causent des éruptions cutanées, la dermatite atopique, est de l’ordre de 15 à 30 % des enfants dans les pays développés. Cela indique que les pathologies dermiques sont en hausse et à l’ordre du jour.

La peau est la première barrière – avec la salive, les larmes et les muqueuses – qui nous protège de possibles agents pathogènes de l’extérieur. Prendre en compte les processus qui peuvent lui causer du tort est donc essentiel. Nous allons ici vous parler de tout ce que vous devez savoir sur les éruptions cutanées, des types les plus communs à leurs causes.

Quels sont les types d’éruptions cutanées ?

La définition du terme éruption cutanée est très diffuse et de nombreuses pathologies peuvent entrer dedans. La Clinique Mayo nous montre les types d’éruptions cutanées les plus habituels.

  • Dermatite atopique : il s’agit d’une affection permanente qui produit une rougeur et des démangeaisons sur la peau. Aucun remède n’a encore été trouvé mais les traitements peuvent calmer les irritations et l’apparition de nouvelles poussées.
  • Dermatite de contact : c’est une éruption causée par le contact direct avec des substances auxquelles la personne ne répond pas bien. Cette dermatite peut être de nature irritante – la plus commune – ou allergique.
  • Éruption cutanée par chaleur (miliaire) : elle est due à l’accumulation de transpiration dans les conduits de la peau, qui s’explique généralement par un climat très chaud. Cette éruption se manifeste sous forme de petites pustules qui démangent beaucoup.
  • Intertrigo : habituel chez les personnes obèses. Il se produit à cause du frottement des plis de la peau et de l’accumulation de bactéries et de sueur.
  • Psoriasis : il s’agit d’une maladie inflammatoire de la peau, d’origine auto-immune. Elle produit d’épaisses lésions squameuses.

Ce ne sont là que quelques exemples d’éruptions cutanées : il en existe beaucoup plus, comme la teigne, la rosacée ou l’herpès zoster. L’étiologie de ce groupe d’affections est extrêmement vaste.

Une dermatite sur un bras.

Les éruptions cutanées peuvent naître de différentes maladies cutanées. La dermatite est l’une des plus communes.

Ceci peut vous intéresser : Comment traiter la dermatite atopique chez les enfants

Quelles sont ses principales causes ?

Selon la Bibliothèque Nationale de Médecine des Etats-Unis, les éruptions cutanées simples – et plus particulièrement la dermatite de contact – se produisent lorsque l’on touche des choses nocives pour la peau, comme les produits chimiques, les cosmétiques, les teintures et certains végétaux avec un potentiel venimeux.

En outre, certaines éruptions se produisent à cause d’une invasion virale, fongique ou bactérienne intra-épidermique. C’est par exemple le cas de l’impétigo chez les enfants, causé par une infection due à la bactérie Streptococcus pyogenes.

Elles peuvent aussi être provoquées par des micro-organismes comme la teigne ou les dermatophytes, qui s’installent comme des colonies de champignons sur la peau et se nourrissent de la kératine ; ils provoquent donc des dommages au niveau tissulaire. Enfin, nous ne pouvons pas oublier que beaucoup d’éruptions cutanées sont dues à des allergies.

Recommandations pour soigner une éruption cutanée

Bien évidemment, le traitement dépendra en grande partie de l’agent causal. La teigne se traite avec des antimycotiques, l’herpès zoster s’aborde avec des antiviraux et des vaccins, et l’impétigo avec des pommades aux antibiotiques. La nature de l’agent pathogène envahisseur déterminera dans chaque cas le protocole que l’on doit suivre, et l’automédication n’est donc pas possible pour ces cadres.

Par ailleurs, les maladies chroniques comme la dermatite atopique ou le psoriasis n’ont pas de remède absolu. Dans ces cas, des portails comme l’American Academy of Asthma and Immunology indiquent les stratégies suivantes :

  • Éviter de trop frotter la peau.
  • Utiliser des vêtements confortables.
  • Utiliser des crèmes, des solutions et lotions prescrites par le dermatologue pour soulager les démangeaisons.
  • Laisser la zone affectée exposée à l’air libre (le plus souvent possible).
  • Utiliser le moins de savon possible et le remplacer par des gels au pH neutre.
  • En général, la crème d’hydrocortisone à 1% traite efficacement les rougeurs, les gonflements et les douleurs sur la peau. Cette famille de médicaments peut être obtenue sans ordonnance dans les pharmacies.
Traitement de l'éruption cutanée.

Les traitements contre les éruptions cutanées varient en fonction de leur cause. Néanmoins, en général, des produits d’usage topique calment les démangeaisons et irritations.

Quand consulter un médecin en cas d’éruption cutanée ?

Certains types d’éruptions sur la peau se guérissent sans besoin de traitement spécifique. Il est néanmoins nécessaire de consulter, surtout s’il y a d’autres symptômes comme une douleur dans les articulations, une difficulté à respirer, le visage enflé, des zones trop sensibles et douloureuses ou des plaques rouges.

Comme nous l’avons dit auparavant, beaucoup d’éruptions cutanées viennent de troubles chroniques qui ne supposent pas de problème grave, comme la dermatite. Malheureusement, dans d’autres cas, la solution n’est pas si simple : l’élément déclencheur est en effet une infection virale, fongique ou bactérienne qui requiert un traitement immédiat.

Que retenir au sujet des éruptions cutanées ?

Comme nous l’avons expliqué, une éruption cutanée peut être due à un héritage génétique, des infections, des conditions environnementales, des allergies et beaucoup d’autres facteurs – ou une combinaison de plusieurs.

En général, il convient de consulter un médecin en cas de doute ou de mal-être. Étant donné qu’il s’agit d’une condition avec de multiples causes sous-jacentes, avoir recours à l’automédication n’est pas une bonne idée.

Cela pourrait vous intéresser ...
La dermatite atopique et la dermatite séborrhéique : les différences
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
La dermatite atopique et la dermatite séborrhéique : les différences

La dermatite atopique et la dermatite séborrhéique sont souvent confondues. Leurs différences ne sont pourtant pas des moindres. Découvrez-les ici ...