Espadon : nutrition, bienfaits et recommandations

L'espadon est une espèce qui vit dans les océans et les mers. Il peut peser jusqu'à 500 kilos et sa particularité est que sa bouche ressemble à une épée. Découvrez les bienfaits de sa consommation.
Espadon : nutrition, bienfaits et recommandations

Dernière mise à jour : 17 septembre, 2021

L’espadon est l’une des espèces les plus consommées dans différentes parties du monde. C’est un type de poisson gras qui vit dans les mers, dont la caractéristique est qu’il a une bouche qui ressemble à une épée.

Cette espèce peut atteindre une grande taille, puisque certains spécimens pèsent environ 500 kilos et mesurent jusqu’à 6 mètres de long. Ainsi, un autre aspect différent est qu’il a un dos bleu foncé, presque noir, le ventre est argenté et le reste du corps a des reflets bronze.

Or, au-delà de l’aspect particulier qu’il présente, l’espadon se distingue par un profil nutritionnel exceptionnel, qui mérite d’être connu. Si vous souhaitez en savoir plus sur les bienfaits et les recommandations de sa consommation, continuez à lire cet article.

Où habite-t-il ?

Ce poisson est typique des eaux tempérées et tropicales. Ainsi, on le trouve en Méditerranée, en Atlantique, en mer Adriatique et en mer Noire. Bien que son épée soit indubitable, il existe certaines régions où il est souvent confondu avec le poisson empereur, car dans ces endroits, l’espadon est commercialisé sous ce nom.

Bien que cet animal vit dans les profondeurs, il s’approche des côtes en été à la recherche de nourriture. Il peut même remonter à la surface. Il peut aussi nager à grande vitesse, environ 100 kilomètres à l’heure, grâce à la forme de sa nageoire. C’est une espèce agressive et vorace.

Profil nutritionnel de l’espadon

En plus des caractéristiques visuelles distinctives de cette espèce, l’espadon a un profil nutritionnel exceptionnel. À cet égard, le Spanish Food Book détaille les principes nutritionnels dans lesquels il se distingue pour 100 grammes d’aliments :

  • 17 grammes de protéines.
  • 0,884 gramme d’acides gras oméga 3.
  • 48,1 microgrammes de sélénium.
  • 506 milligrammes de phosphore.
  • 57 milligrammes de magnésium.
  • 342 milligrammes de potassium.
  • 0,51 milligramme de vitamine B6.
  • 5 microgrammes de vitamine B12.
  • 9 milligrammes de niacine ou de vitamine B3.
  • 500 microgrammes de vitamine A.
  • 7,2 microgrammes de vitamine D.
Poisson bleu.
L’espadon fait partie de la catégorie des poissons bleus, riches en graisses saines.

Avantages de manger de l’espadon

Bien qu’il apporte d’autres minéraux et vitamines, ceux mentionnés ci-dessus sont les plus remarquables. Les consommer peut être bénéfique pour le corps de différentes manières.

Protège contre les maladies cardiaques et cérébrales

Ce poisson fournit une quantité importante de graisses saines de type oméga-3, bien qu’il contienne également des oméga-6. Les deux sont essentiels ; c’est-à-dire que le corps ne peut pas les produire et pour cette raison, il est essentiel qu’ils soient consommés par l’alimentation. Certains exemples qui en contiennent sont les poissons de mer ou certains types de graines, comme le chia et le lin.

En effet, ce type de graisse est capable de protéger contre les maladies cardiaques et inflammatoires. Ses effets sur le corps réduisent la pression artérielle en abaissant la fréquence cardiaque et en améliorant la fonction et l’élasticité des vaisseaux sanguins.

Ils préservent également la santé du cerveau et peuvent ainsi aider à prévenir les maladies mentales et dégénératives, comme la maladie de Parkinson ou la maladie d’Alzheimer. Différents articles scientifiques approfondissent les effets qu’ils exercent.

Soutient la santé des os et des dents

La vitamine D est un nutriment nécessaire à la bonne absorption du calcium au niveau intestinal. Elle joue également un rôle important dans la formation des os et des dents et son déficit est lié au risque de fractures.

D’autre part, le sélénium a également une influence positive sur le métabolisme osseux, car il maintient l’équilibre des cellules qui libèrent le calcium dans la circulation sanguine. De plus, une ration d’espadon de 150 grammes couvre 100 % des besoins en phosphore.

Aide à maintenir l’immunité

Différents nutriments collaborent à cette tâche. Ainsi, le sélénium qu’il contient aide au fonctionnement normal de la glande thyroïde et de l’immunité en général. De plus, 150 grammes d’aliments couvrent 25 % du magnésium quotidien requis et 14 % du potassium recommandé, minéraux nécessaires au bon fonctionnement des cellules.

Recommandations à considérer contre l’espadon

Au-delà du fait que l’espadon contient des nutriments essentiels à l’organisme, certains aspects doivent être pris en compte si cet aliment est ingéré. Par exemple, l’un des principaux dangers est qu’il peut accumuler du mercure.

Cet élément est un métal lourd réactif qui provient de la combustion des déchets et du charbon. Comme la plupart des déchets, le mercure s’accumule dans les lacs et les océans.

De là, les organismes l’absorbent et tout au long de la chaîne alimentaire, les plus gros prédateurs l’absorbent en quantité. Pour cette raison, à mesure que le poisson vieillit et grandit, les chances qu’il contienne des niveaux élevés de ce métal augmentent.

En résumé, les risques d’ingestion de mercure font référence à l’effet toxique sur le cerveau. Ainsi, ceux qui mangent de grandes quantités de poisson comme celui-ci (environ 5 portions par semaine) sont à risque.

De plus, différents articles ont montré que le mercure est dangereux pour le développement du système nerveux central des bébés. Cet élément est capable de traverser le placenta, ainsi que le lait maternel, représentant un danger potentiel. Les recommandations sont que les femmes enceintes et les femmes allaitantes évitent de manger de l’espadon.

Contamination des poissons par le mercure.
La contamination des poissons par le mercure augmente à mesure que les animaux vieillissent.

Que retenir de manger de l’espadon ?

L’apport de ce poisson gras peut apporter différents avantages à votre santé, grâce au fait qu’il fournit des protéines de qualité, des vitamines et des minéraux de divers types. Donc, si vous en consommez avec modération dans le cadre d’une alimentation équilibrée, c’est un aliment aux effets préventifs.

Cependant, il est important que vous sachiez que si vous en abusez, le mercure qu’il contient peut provoquer des effets toxiques. Il est donc conseillé d’éviter les excès.

N’oubliez pas que vous pouvez le manger calmement de temps en temps. Les femmes enceintes et allaitantes ne devraient pas l’inclure dans leur alimentation.

Cela pourrait vous intéresser ...
Pourquoi le panga a-t-il mauvaise réputation ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Pourquoi le panga a-t-il mauvaise réputation ?

Le panga est un poisson qui fait parler de lui, mais pas pour de bonnes raisons. Découvrez ce qui est reproché à cet aliment !



  • Waitzberg, D. L., & Garla, P. (2014). Contribución de los ácidos grasos Omega-3 para la memoria y la función cognitiva. Nutrición Hospitalaria30(3), 467-477.
  • de Oliveira, V., Lara, G. M., Lourenço, E. D., Boff, B. D., & Stauder, G. Z. (2014). Influencia de la vitamina D en la salud humana. Acta bioquímica clínica latinoamericana48(3), 329-337.
  • Bioti Torres, Y., Navarro Despaigne, D. A., & Acosta Cedeño, A. (2020). Vitamina D, más allá de la homeostasis cálcica. Revista Cubana de Endocrinología31(2).
  • FEN. Libro la Alimentación Española: pez espada Disponible en: https://www.fen.org.es/storage/app/media/imgPublicaciones/2018/libro-la-alimentacion-espanola.pdf
  • Oliveira, C. S., Nogara, P. A., Ardisson-Araújo, D. M., Aschner, M., Rocha, J. B., & Dórea, J. G. (2018). Neurodevelopmental effects of mercury. In Advances in neurotoxicology (Vol. 2, pp. 27-86). Academic Press.