Est-il possible d’avancer l’accouchement avec des remèdes naturels ?

· 20 mai 2018
Amis, mères ou grand-mères peuvent nous parler de différents artifices testés pour faire avancer la date d'accouchement et nous, futures mères, au milieu de notre anxiété, avons décidé de les essayer.

Avancer l’accouchement est une est une idée qui peut être dérangeante. Cependant, les dernières semaines de gestation peuvent sembler durer une éternité. Surtout pour les nouvelles mamans qui veulent tenir leur bébé dans leurs bras.

C’est alors que la mère réfléchit à la possibilité d’avancer la naissance, bien sûr, avec des remèdes naturels qui ne nuisent ni à l’un ni à l’autre. Nous avons entendu ce genre d’arguments à maintes reprises de la part de femmes qui ont déjà vécu cette expérience.

Est-il vraiment possible d’avancer l’accouchement avec ce genre de remède ?

avancer l'accouchement avec des remèdes naturels

 

La plupart des suggestions connues ne sont pas scientifiquement certifiées pour fonctionner. Chaque femme, selon sa particularité, peut se servir de l’une d’entre elles.

Si vous décidez d’en essayer une, il est sage de consulter votre médecin pour calculer les risques auxquels vous pourriez vous  exposer.

  • Un aspect important à considérer est de n’utiliser aucune méthode pour avancer l’accouchement s’il reste encore beaucoup de temps avant l’accouchement. La date est celle que votre médecin vous a donné lors de votre premier examen prénatal.

Nous savons que ces dates ne sont pas exactes, en fait très peu de femmes accouchent le jour indiqué par le spécialiste. Le travail peut commencer n’importe quand entre les semaines 38 et 42.

Si votre grossesse a été normale, sans complications et que vous avez déjà passé la 39e semaine de gestation, vous pouvez essayer les remèdes naturels connus pour faire avancer la naissance. Mais seulement dans ce cas.

Lisez aussi : Facteurs de risque pendant la grossesse

Les remèdes naturels qui peuvent vous aider à avancer l’accouchement

Vous voudrez préparer votre esprit et votre corps pour ce moment tant attendu. Certaines des techniques que nous recommandons peuvent être utiles tout au long de votre grossesse. Le maintien d’une bonne santé physique et mentale est essentiel pour une grossesse heureuse et réussie.

avancer l'accouchement avec des framboises

Infusions

Les préparations à base de feuilles de framboise sont bien connues pour leur effet sur l’utérus. Elles stimulent et facilite le travail et, par conséquent, réduisent la durée de l’accouchement.

Une tasse par jour est recommandée. Vous pouvez la prendre chaude ou froide, selon vos préférences.

Inhalations et bains chauds

Il est normal, allant avoir un bébé sur vos genoux dans peu de temps, vous puissiez éprouver du stress et de l’anxiété. Si vous êtes tendue, vos muscles se contractent et cela empêche le fœtus de sortir.

Les inhalations et les bains chauds sont parfaits pour relaxer et stimuler le travail.

  • Si possible, remplissez le bain avec les herbes de votre choix et immergez-vous pendant au moins une demi-heure.
  • Pendant le bain, profitez des inhalations qui vous aideront à vous détendre.

Manger certains aliments

Il existe des croyances populaires selon lesquelles les aliments comme l’ananas, le gingembre ou le basilic provoquent souvent la naissance. La nourriture épicée est également mentionnée par les femmes qui prétendent qu’elle est efficace pour faire avancer l’accouchement.

Cependant, vous devriez modérer votre consommation, car ils peuvent causer des brûlures d’estomac.

Voir aussi : Quels sont les différents cycles de la grossesse ?

D’autres techniques pour faire avancer le travail naturellement

1. Maintenir l’activité physique

À moins d’avis contraire de votre médecin, une promenade quotidienne vous procurera une bonne santé physique et mentale.

À l’approche de l’accouchement, les marches peuvent placer le fœtus dans la position requise pour la naissance.

avancer l'accouchement en marchant

Avoir des rapports sexuels

Vous ne vous sentez peut-être pas à la hauteur, mais le sexe dans les dernières semaines de la grossesse est censé aider à provoquer l’accouchement.

  • Une des raisons est qu’à l’orgasme, de l’oxytocine est libérée, l’hormone responsable de la stimulation des contractions.
  • La deuxième raison est que les spermatozoïdes masculins possèdent des prostaglandines. Ces hormones aident à dilater le col de l’utérus et favorisent ainsi le travail.

Parler à votre bébé

C’est la suggestion la moins scientifique pour stimuler l’accouchement, mais cela ne fait pas de mal d’essayer. Maintenir un contact verbal avec votre enfant dès avant la naissance vous relie émotionnellement tous les deux. Faites-lui savoir que vous le voulez, que vous l’aimez et que vous l’attendez.

Comme mentionné ci-dessus, chaque cas est différent et ce qui peut fonctionner pour certaines femmes peut ne pas fonctionner pour d’autres. Il y a beaucoup de comptes rendus de femmes qui soutiennent l’efficacité de ces remèdes dans le déclenchement du travail.

Bien qu’il n’existe aucune preuve scientifique de leur efficacité, il n’a a pas de preuves qu’ils sont nocifs pour les grossesses sans risques. N’oubliez pas que si vous décidez de les essayer, consultez auparavant votre médecin.