Être grand-mère pour la première fois

30 mai 2019
Être grand-mère pour la première fois est un événement unique qu'il s'agit d'apprécier au maximum.

Vous allez devenir grand-mère ? Si c’est la première fois, préparez-vous à éprouver de nouveaux sentiments !

Lorsque vous découvrez que vous allez devenir une grand-mère, vous êtes envahie par des sentiments contradictoires, certains très joyeux d’autres plus sombres.

La joie de l’arrivée d’un petit-enfant vous ravira le cœur. En revanche, vous vous inquiétez car vous sentez que votre fille ou votre fils n’est pas encore prêt-e à vivre cette nouvelle étape. Mais l’amour pour les petits-enfants est si grand que toutes ces pensées inquiètes disparaîtront.

Grand-mère pour la première fois

A l’annonce de la belle nouvelle, les futures grand-mères éprouvent souvent des sentiments contradictoires, en particulier quand elles sont jeunes et coquettes. Certaines femmes refusent de se faire appeler grand-mère, par exemple.

Si c’est votre cas, pas d’inquiétudes : lorsque vous entendrez pour la première fois votre petit-fils ou petite-fille vous appeler ainsi, toutes ces pensées seront immédiatement effacées de votre esprit.

Etre grand-mère pour la première fois : qu’est-ce que ça signifie, plus exactement ?

1. C’est formidable

grand-mère et son petit-fils

 

Préparez-vous à découvrir un nouvel univers qui va s’ouvrir à vous, plein de larmes et de sourires. Les petits-enfants vous enseignent une nouvelle façon d’aimer. Un amour extraordinaire, différent de celui que vous ressentez pour vos enfants. C’est pourquoi il est merveilleux d’être grand-mère pour la première fois !

Lisez aussi : Ne cessez jamais de sourire

2.  C’est une expérience qui ouvre le coeur

Lorsque l’enfant n’est pas forcément voulu que la grossesse arrive « par accident », il est fréquent que la nouvelle d’être grand-mère pour la première fois ne soit pas forcément bien perçue au départ. Parce que vous avez peut-être aussi vécu cela.

Pour cette raison, il est temps d’ouvrir votre cœur : l’arrivée de ce bébé changera votre monde en quelques secondes… pour le meilleur !

3. Les petits-enfants sont un miroir

Au fur et à mesure que votre petit-enfant grandit, vous pouvez voir à chaque seconde émerger certains traits de vos enfants, mais aussi de vous, qui vous rappellent votre enfance.

Aussi, quand ils commenceront à manger de tout et qu’ils développeront des préférences pour certains fruits en particulier, par exemple, vous vous souviendrez que lorsque vous aviez leur âge, vous viviez les mêmes choses.

Le rôle de grand-mère

Ce n’est pas à vous à d’informer de l’arrivée du nouveau membre de la famille : attendez que le futurs parents le fassent !

En ce qui concerne les cadeaux que vous souhaitez leur offrir, essayez de vous rendre dans les magasins avec les parents pour mieux faire valoir vos choix.

Donnez aux futurs parents la chance de donner leur avis. Bien sûr, forte de votre expérience, vous pouvez faire des suggestions, mais rappelez-vous : ce sont les parents qui doivent faire leur propre expérience et vous devez les accompagner, pas décider.

Quelques conseils si vous êtes grand-mère pour la première fois

1. Parlez avec vos enfants

Il est important que vos enfants aient conscience de l’amour qui surgit en vous suite à cette belle nouvelle. Qu’ils sachent que vous trouvez ça réellement merveilleux d’être grand-mère pour la première fois, et que si c’était une petite-fille, vous souhaiteriez même qu’elle porte votre prénom.

A voir également : 24 prénoms parfaits pour votre bébé

2. Rappelez-vous toujours que ce sont vos petits-enfants, pas vos enfants

être grand-mère pour la première fois

 

Des pensées vous traversent l’esprit : « Ces nouveaux parents n’ont pas l’expérience que j’ai eue lorsque je les ai élevés, mes petits-enfants vont donner du travail. »

N’oubliez pas que la responsabilité d’élever et d’éduquer les enfants incombe désormais aux parents et non à la grand-mère. Mais vous pouvez en revanche intervenir lorsque votre aide est demandée.

Nous voulons vous rappeler que la relation avec vos petits-enfants est différente de la relation avec vos enfants. Les petits-enfants sont là pour être aimés, embrassés et choyés.

En fait, vous devenez son complice, mais il doit exister un équilibre entre le respect et l’autorité des parents et la participation de la grand-mère. Ne l’oubliez pas !

 

 

  • Becerra Bulla, F. (2015). EL ENTORNO FAMILIAR Y SOCIAL DE LA MADRE COMO FACTOR QUE PROMUEVE O DIFICULTA LA LACTANCIA MATERNA. Revista de La Facultad de Medicina. https://doi.org/10.15446/revfacmed.v63n2.44051
  • Ávila, S. C., Maldonado, C., Saldarriaga, L. M., & Sonia Díaz, L. V. Y. (2004). Patrones de apego en familias de tres generaciones: Abuela, madre adolescente, hijo. Revista Latinoamericana de Psicologia. https://doi.org/10.1007/978-1-4471-5102-9
  • Pinazo, S. (1999). Significado social del rol de abuelo. Revista Multidisciplinar de Gerontología.