Examen du fond d'œil : qu'est-ce que c'est et comment est-il réalisé ?

L'examen du fond d'œil est un examen indolore, rapide et simple qui est très utile pour détecter les problèmes oculaires. Idéalement, une personne devrait passer cet examen une fois par an, surtout après 50 ans.
Examen du fond d'œil : qu'est-ce que c'est et comment est-il réalisé ?

Dernière mise à jour : 28 novembre, 2021

Idéalement, l’examen du fond d’œil devrait faire partie des examens médicaux réguliers de toute personne, mais ce n’est pas toujours le cas. Il s’agit d’un test simple qui permet de détecter les problèmes oculaires courants, avant même qu’ils ne provoquent des symptômes.

L’examen du fond d’œil est une technique qui permet de voir l’intérieur du globe oculaire. Il permet de détecter la présence d’éventuelles anomalies de la vision. Il sert également à suivre l’évolution de certaines pathologies comme l’hypertension et le diabète.

C’est l’examen le plus courant en ophtalmologie. Il est indolore et ne provoque pas d’inconfort au-delà de la dilatation de la pupille, dilatation qui provoque une vision floue pendant quelques heures. L’examen du fond d’œil permet d’observer l’état du nerf optique, des vaisseaux sanguins et de la rétine.

Qu’est-ce que l’examen du fond d’œil ?

L’examen du fond d’œil est un test de dépistage effectué par un ophtalmologiste qui consiste en l’examen de l’arrière et de l’intérieur de l’œil. Il est également connue sous le nom d’« ophtalmoscopie » ou de « fond d’œil ».

Cette technique permet de voir la partie la plus profonde de l’œil à travers la pupille. Avec ce test, il est possible de visualiser des zones telles que la macula, la rétine, la papille optique et les milieux transparents, à savoir la cornée, le cristallin, l’humeur vitrée et l’humeur aqueuse.

Cette technique peut également suivre les problèmes oculaires, tels que le glaucome, la dégénérescence maculaire, le cancer des yeux, les problèmes du nerf optique et les lésions oculaires.

Examen de la vue.
Le fond d’œil est un test diagnostique qui permet de voir l’intérieur du globe oculaire.

Les différents types d’examen du fond d’œil

L’examen du fond d’œil est réalisé à l’aide d’un appareil appelé ophtalmoscope. Il est composé d’une série de cristaux et de miroirs qui illuminent la rétine, sans que la lumière soit réfléchie. Il permet de tout voir clairement, sans clignotement. Selon le type d’ophtalmoscope utilisé, il existe trois types d’examen du fond d’œil :

  • Ophtalmoscopie directe. C’est la technique la plus simple. Elle permet d’obtenir une image unidimensionnelle d’un seul œil.
  • Ophtalmoscopie indirecte. C’est une technique plus complexe. Elle permet d’obtenir l’image des deux yeux.
  • Ophtalmoscopie indirecte à la lampe à fente. C’est la technique la plus complexe de toutes. Elle permet d’obtenir une image tridimensionnelle des deux yeux.

À l’heure actuelle, d’autres techniques plus avancées sont également appliquées, comme les photographies numériques du fond d’œil qui permettent de détecter l’évolution de la rétine dans certaines pathologies. Il y  aussi l’angiographie à la fluorescéine, qui permet de voir les vaisseaux sanguins en détail.

A quoi sert un examen du fond d’œil ?

La principale utilité de l’examen du fond d’œil est d‘identifier les maladies oculaires graves à un stade précoce. Le test permet également de suivre les anomalies qui ont été identifiées. Ce test permet de diagnostiquer, entre autres, les troubles suivants :

  • Décollement de rétine. Il s’ait d’une séparation de la rétine. Elle est plus fréquente chez les personnes myopes.
  • Thrombose rétinienne. Il s’agit d’une obstruction au niveau de l’une des veines qui transportent le sang vers la rétine.
  • Dégénérescence maculaire. Elle provoque la perte de la vision centrale nette.
  • Glaucome. Il s’agit d’une perte de la vision périphérique due à une lésion du nerf optique. S’il n’est pas traité à temps, il peut provoquer la cécité.
  • Mélanome oculaire. C’est un type de cancer.
  • Rétinopathie diabétique. Les vaisseaux sanguins de la rétine présente des dommages, causés par le diabète.

Fait intéressant, l’examen du fond d’œil détecte également des maladies non oculaires, telles que l’hypertension et le diabète. On pense qu’à l’avenir il permettra même de diagnostiquer des maladies neurodégénératives.



Comment se déroule un examen du fond d’œil ?

Tout d’abord, le patient doit appliquer quelques gouttes dans l’œil. Celles-ci peuvent piquer un peu. Leur fonction est de dilater la pupille petit à petit. Le processus peut prendre de quelques minutes à une heure.

Lorsque la dilatation est idéale, le patient est invité à entrer dans le cabinet et les lumières sont éteintes. Si la technique directe ou indirecte est utilisée, le patient devra s’asseoir sur une chaise inclinée ou s’allonger sur une table.

Le médecin demande ensuite au patient de fixer un point précis pendant un moment. Dans la technique directe, chaque œil est observé séparément. Dans la technique directe, les deux yeux sont examinés en même temps. Dans ce dernier cas, l’ophtalmologiste utilisera un appareil semblable à un casque de mineur.

Si l’examen du fond d’œil se fait avec une lampe à fente, le patient devra s’asseoir sur une chaise et soutenir le menton sur un appareil métallique. Il devra également fixer ses yeux sur un point. Dans tous les cas, l’examen ne prend que quelques minutes.

Types de glaucome.
Pour réaliser un examen du fond d’œil, il est nécessaire de dilater la pupille.

Les contre-indications

L’examen du fond d’œil entraîne rarement des complications. Ce n’est que dans de très rares cas qu’il peut y avoir une allergie aux gouttes appliquées sur les yeux. Cette allergie provoque des démangeaisons et une rougeur des yeux.

Il n’y a pas de contre-indications absolues, mais les ophtalmologistes sont particulièrement prudents avec les personnes atteintes de glaucome, car les gouttes peuvent provoquer une augmentation de la pression intraoculaire et conduire à une crise aiguë.

Des précautions particulières doivent également être prises lorsqu’une personne a une cataracte, car le cristallin peut s’épaissir. Dans tous les cas, le médecin évaluera la situation et prendra les mesures appropriées pour éviter de générer des risques.



Un examen qui nécessite l’accompagnement du patient

Après avoir effectué l’examen du fond d’œil, il peut y avoir un certain inconfort. La pupille aura été dilatée et ne redeviendra dans son état normal qu’au bout de quelques heures. Par conséquent, la vision est floue et le patient ressent une gêne à la lumière du soleil.

Pendant les heures suivantes, il n’est pas possible d’effectuer les actions nécessitant une vision nette. Pour cette raison, il est recommandé que le patient soit accompagné, afin qu’il n’ait pas de difficultés à rentrer chez lui.

Cela pourrait vous intéresser ...
Fumer peut-il affecter les yeux ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Fumer peut-il affecter les yeux ?

Fumer peut affecter les yeux et pratiquement tout l’organisme.. Dans le cas des yeux, les dommages inhérents au tabac prennent la forme



  • Pineda-Cortes, J. C. (2017). El Microbioma y las enfermedades neurodegenerativas del Sistema Nervioso Central. Revista biomédica, 28(1), 7-10.

  • López-Moreno, D. E., Arambula-Orta, V. N., & Mendizábal-Ruíz, E. G. (2018, November). Método computacional auxiliar en el diagnóstico de cataratas a partir del análisis del color de la pupila. In Memorias del Congreso Nacional de Ingeniería Biomédica (Vol. 5, No. 1, pp. 226-229).

  • Segura Osorio, L. M. (2019). La importancia del fondo de ojo como tamizaje para la detección oportuna de la retinopatía del prematuro.