Excès de sucre : les effets négatifs

Une consommation excessive de sucre peut avoir de nombreux effets négatifs. Découvrez-en quelques-uns dans cet article et commencez dès maintenant à modérer l'apport de ce nutriment.
Excès de sucre : les effets négatifs

Écrit par Ángela Aragón

Dernière mise à jour : 10 août, 2022

Les effets négatifs de l’excès de sucre ont été étudiés à plusieurs reprises. À la fin des années 1960, un groupe de l’industrie alimentaire appelé Sugar Research Foundation a versé 65 000 $ à l’Université de Harvard pour que cette dernière mène une étude. L’objectif était de contrer les recherches montrant le lien entre le sucre et les maladies cardiaques et de blâmer les aliments gras.

Le résultat de cette étude s’est traduit par un changement du régime alimentaire américain. De nombreuses personnes ont arrêté de consommer des aliments contenant des lipides et les ont remplacés par des collations riches en sucre. Or, les études actuelles montrent les effets négatifs du sucre.

Bien qu’aujourd’hui nous soyons beaucoup plus conscients du risque d’une consommation de sucre excessive, il existe encore de nombreux mythes autour du sucre et de ses effets réels. Beaucoup le considèrent comme un simple glucide qui a toujours été présent dans l’alimentation. C’est en partie vrai, mais le problème est que nous avons quadruplé la quantité recommandée.

Que devient le sucre dans le corps ?

Dans le cadre d’une alimentation équilibrée, la présence de glucose indique au cerveau de produire de l’insuline, ce qui aide l’organisme à réguler la glycémie. Dans le même temps, le sucre entre en contact avec d’autres hormones qui en ont besoin.

Lorsque la glycémie reste élevée pendant une longue période, la quantité de glucose dépasse la capacité des cellules à l’absorber, un processus qui est orchestré par l’insuline, et une résistance à cette hormone se développe.

Les effets négatifs de l’excès de sucre

Nombreux sont effets néfastes d’une consommation de sucre excessive. Ce sont les suivants.

1. Hypertension artérielle et maladies cardiaques

Un excès continu de glucose dans le sang peut entraîner une augmentation de la pression artérielle. Ce processus peut devenir chronique si la glycémie n’est pas contrôlée, et le système cardiaque pourrait finir par en souffrir.

Le contrôle de la glycémie est bénéfique pour réduire le risque cardiovasculaire. C’est ce que montre une recherche publiée sur Journal of the American College of Cardiology.

2. L’excès de sucre favorise la prise de poids

Les collations industrielles contiennent généralement beaucoup de sucres et de graisses saturées et, par conséquent, beaucoup de calories. Manger deux ou trois barres de chocolat par jour peut équivaloir à la quantité de calories que nous devrions consommer au total tout au long de la journée.

Rappelons que le maintien d’un poids corporel adéquat réduit le risque de tomber malade et évite les complications. La consommation de glucides à index glycémique élevé est étroitement liée à la prise de graisse sous-cutanée. De plus, les aliments riches en édulcorants artificiels sont susceptibles de générer cet effet, en raison des altérations du microbiote intestinal qu’ils provoquent.

3. Problèmes dentaires

Cavitées dentaires.

Un excès de sucre peut entraîner le développement de caries et d’autres problèmes au niveau des dents. Et ce, car la flore bactérienne des dents peut se suralimenter avec ce nutriment. Conséquence de cela : la prolifération de la flore bactérienne sera excessive, ce qui débouchera sur les problèmes dentaires mentionnés ci-dessus.

4. L’excès de sucre provoque des complications métaboliques et une dépendance

Les sucres, comme de nombreux autres composés, sont utilisés par les cellules. Un excès de sucre peut entraîner une augmentation des réserves sous forme de graisse, ce qui peut entraîner des perturbations métaboliques, comme le montre une étude publiée sur The Journal of Clinical Investigation. C’est l’une des raisons pour lesquelles les personnes deviennent dépendantes à ce composé.

De plus, au niveau du cerveau, le sucre peut modifier les taux de certains neurotransmetteurs. C’est le cas de la dopamine, une substance chimique liée à la récompense. Conséquence de cela : plus nous consommons de sucre, plus nous en ressentons le besoin.

Modérez votre consommation de sucre !

Il est essentiel d’éviter les aliments transformés avec des sucres ajoutés et de privilégier la consommation d’aliments frais par rapport aux produits industriels. Ces derniers contiennent des quantités plus élevées de glucides, de gras trans et d’additifs.

Il est également nécessaire de compléter le régime alimentaire par la pratique régulière d’activités physiques. De cette manière, il est possible d’augmenter la sensibilité des cellules de l’organisme à l’insuline, et ainsi de réduire le risque de développer des maladies métaboliques à moyen et long terme.

Cela pourrait vous intéresser ...
2 façons de préparer des truffes au chocolat sans sucre
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
2 façons de préparer des truffes au chocolat sans sucre

Les truffes au chocolat font partie des desserts sucrés les plus populaires. Découvrez ici deux recettes. L'une d'elles contient de l'alcool.



  • Stanhope KL., Sugar consumption, metabolic disease and obesity: the state of the controversy. Crit Rev Clin Lab Sci, 2016. 53 (1): 52-67.
  • Shcwarz PEH., Timpel P., Harst L., Greaves CJ., et al., Blood sugar regulation for cardiovascular health promotion and disease prevention: JACC health promotion series. J Am Coll Cardiol, 2018. 72 (15): 1829-1844.
  • Hannou SA., Haslam DE., McKeown N., Herman MA., Fructose metabolism and metabolic disease. J Clin Invest, 2018. 28 (2): 545-555.