7 exercices d'activation pour les personnes alitées

Ne laissez pas une condition physique multiplier les dégâts. Une façon d'éviter cela est de pratiquer des exercices d'activation pour les personnes alitées.
7 exercices d'activation pour les personnes alitées

Dernière mise à jour : 22 août, 2022

Si vous connaissez quelqu’un qui est alité, vous devez déjà savoir que cela ne représente pas nécessairement une condition permanente. Les causes de cette situation peuvent être multiples et chacune aura une réalité et des limites à affronter. Les exercices d’activation pour les personnes alitées revitalisent les muscles et les empêchent de s’atrophier.

Ces patients ont de multiples besoins, à la fois spirituels, mentaux et physiques. Ils peuvent avoir subi des blessures graves ou des interventions chirurgicales majeures. L’activité physique et une hygiène adéquate deviennent leurs meilleures alliées pour qu’ils parviennent à se remettre des séquelles.

Lorsque nous parlons d’exercices d’activation, nous nous référons à ceux qui cherchent à stimuler les zones afin qu’elles deviennent plus fortes et ne subissent pas les conséquences de l’immobilité. L’objectif principal de ces exercices est d’améliorer les réponses à tout stimulus.

Cela n’a rien à voir avec le développement des muscles, mais avec la prévention de problèmes de santé majeurs. Nous vous invitons à découvrir leur importance, afin que vous puissiez aider ceux qui ont besoin de ces exercices thérapeutiques.

L’importance des exercices d’activation pour les personnes alitées

L’objectif est d’effectuer des mouvements des articulations et des muscles. Pour les personnes alitées, les limites augmentent lorsqu’il s’agit de faire de l’exercice.

Si elles restent immobiles pendant une longue période, elles peuvent souffrir de complications, telles que des caillots sanguins, de la faiblesse et de la fatigue, des raideurs articulaires et même de la dépression. C’est pourquoi il est important que les personnes alitées effectuent des exercices d’activation.

Bien qu’ils soient simples et légers, ces exercices aident à prévenir les dommages, tels que les escarres. Ces derniers ont tendance à apparaître sur les talons, le coccyx, les hanches et les chevilles.

Si le patient alité parvient à maintenir son corps actif, l’activation de l’esprit est également favorisée.



Quelques exercices d’activation pour les personnes alitées

L’objectif est que l’organisme reste actif et que cela profite à la continuité du traitement. Sans ces exercices, le risque de blessures pouvant compliquer la récupération augmente.

Ces mouvements se distinguent par leur simplicité. L’idée est d’y aller lentement, avec un maximum de 5 répétitions.

Femme dans un hôpital au lit.
Certains patients doivent commencer la réadaptation physique à l’hôpital. Puis ils la poursuivent chez eux.

1. Plier la cheville

Le patient peut être assis ou allongé sur le dos. L’idée est que vous l’aidiez à plier le pied, à tel point que les orteils pointent vers le plafond. Ce mouvement est si simple que vous pouvez le combiner avec d’autres, comme lever la jambe.

2. Tordre les orteils

Le but est que vous assistiez la personne dans chaque mouvement, mais c’est peut-être l’un des moins soutenus.

L’exercice consiste à fléchir chacun des orteils, à les étirer vers l’arrière, puis vers l’avant. Si la personne alitée ne peut pas vous entendre, vous pouvez le faire pour elle.

3. Faire pivoter la cheville

Le patient peut être allongé ou assis, les jambes tendues. Commencez par soulever légèrement une jambe, puis faites pivoter dans le sens des aiguilles d’une montre.

Ensuite, faites cela dans l’autre sens, environ 4 fois dans chaque direction. Vous pouvez soit faire pivoter les deux chevilles en même temps, soit l’une après l’autre.

4. Lever les épaules

C’est un excellent exercice à pratiquer assis. Il s’agit de lever épaules comme pour les amener au niveau des oreilles.

La portée de ce mouvement est limitée. Pour cette raison, il est bon qu’en élevant les épaules, elles puissent être maintenues pendant quelques secondes dans cette position, avant de revenir à la position initiale.

Ici, le patient travaille les trapèzes, qui sont des muscles qui traversent le cou, la partie supérieure du dos et les épaules.

5. Soulever la jambe

Prenez l’une des jambes du patient et soulevez-la légèrement vers le haut, très soigneusement. Lorsque la jambe atteint la limite de hauteur, procédez à rotation de la cheville. Faites cela environ 3 fois.

Répétez avec l’autre jambe. Le patient peut être assis ou couché ; l’une ou l’autre des options est valide.

6. Pousser le bras et faire pivoter le poignet

En position assise ou allongée sur le lit, c’est l’un des exercices de base pour les personnes alitées. Le but est que vous puissiez étirer les deux bras.

Après avoir exécuté 3 poussées, faites pivoter les deux poignets. Vous pouvez faire les deux poignets en même temps, ou l’un après l’autre.

Faites-les pivoter dans les deux sens. D’abord à droite, puis à gauche, ou vice versa.



7. Tourner la tête et le cou

Faites pivoter sa tête d’un côté à l’autre doucement et délicatement. L’idée est que le patient remarque une légère libération de la tension et un étirement.

Ces mouvements sur le côté doivent être complétés par des tours de cou. Idéalement, le patient doit être en position assise. Mais avec un bon soutien, cet exercice peut être effectué en position allongée.

Un homme âgé fait des exercices au lit.
Les patients ayant une certaine mobilité peuvent participer aux exercices avec plus ou moins d’autonomie.

Quelques conseils pour exécuter en toute confiance des exercices d’activation pour les personnes alitées

Rappelez-vous que le médecin traitant doit approuver chacun des exercices d’activation.

La personne alitée doit avoir mangé plusieurs heures avant de commencer les activités. Autrement, sa santé sera en danger, étant plus susceptible de ressentir de la fatigue et même de vomir.

Il faut opter pour le moment de la journée où la personne se sent motivée et pleine d’énergie pour les pratiquer de son plein gré. Le soignant doit être, lui, très attentif à tout signal. Il faut faire preuve de prudence lors de l’exécution et lors du temps repos entre chaque répétition.

Le plus important est que le patient alité puisse sentir que son corps gagne en mobilité et en résistance. Petit à petit, malgré le handicap physique, il devrait ressentir une certaine amélioration.

Cela pourrait vous intéresser ...
3 exercices à éviter si vous avez une hernie discale
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
3 exercices à éviter si vous avez une hernie discale

Certains exercices sportifs peuvent aider à traiter une hernie discale. Cependant, il vaut mieux éviter certaines activités. Découvrez-les !



  • Cáceres P. Diseño y validación de un instrumento fisioterapéutico para la prescripción del ejercicio físico basada en parámetros nutricionales en pacientes adultos en unidad de cuidado intensivo. Corporación Universitaria Iberoamericana: Colombia; 20212.
  • Reina R, Sanz D. Actividades físicas y deportes adaptados a personas con discapacidad. Primera edición. España: Editorial Paidotribo; 2021.
  • Vegas, Omar Garcés, Luis Iván Reyes Villagómez, and Felipe Navas Peña. “Conjunto de ejercicios físicos para fortalecer el aparato osteomioarticular de los miembros inferiores en el adulto mayor.” Lecturas: Educación física y deportes 162 (2011): 2-6.
  • Luz Mirian, Esparza Leyva, Mora Vera Isabel, and Mejías Pupo Marbelis. “Conocimiento sobre el manejo preventivo y clínico de las úlceras por presión en cuidadores y familiares.” 1er Simposio para el desarrollo de las Especialidades de Enfermería. 2022.
  • Allen L, Kisner C. Ejercicio terapéutico. Primera edición. España: Editorial Paidotribo; 2005.