10 exercices physiques et respiratoires recommandés pour les patients atteints de MPOC

L'exercice physique et respiratoire régulier est bon pour tout le monde, mais surtout pour les patients atteints de MPOC. Il est préférable d'en faire une routine quotidienne.
10 exercices physiques et respiratoires recommandés pour les patients atteints de MPOC

Écrit par Edith Sánchez

Dernière mise à jour : 16 décembre, 2022

L’inactivité physique est gênante pour les patients atteints de MPOC et donc quelques exercices adaptés sont recommandés. De fait, ils sont une partie fondamentale du traitement. En revanche, un mode de vie sédentaire peut aggraver la maladie.

L’objectif de l’activité physique chez les patients atteints de MPOC est de maintenir les muscles de la poitrine actifs. Cela leur permet de recevoir plus d’oxygène et, par conséquent, de moins respirer.

Certains patients atteints de MPOC pensent qu’il est préférable de rester au repos, car l’exercice peut facilement les fatiguer. Ce n’est pas vrai, comme nous le verrons ci-dessous.

Qu’est-ce que la MPOC ?

La MPOC est l’acronyme de maladie pulmonaire obstructive chronique. Elle se caractérise en ce qu’il n’y a pas de libre circulation de l’air dans les poumons, ce qui rend la respiration difficile et provoque une toux, une respiration sifflante et occasionnellement une production de mucus ou d’expectorations.

Les patients atteints de MPOC courent un risque plus élevé de développer des problèmes cardiaques, un cancer du poumon et d’autres pathologies associées. Comme son nom l’indique, cette condition est chronique sans remède connu.

Cette maladie est également évolutive. Cependant, avec un bon traitement, il est possible de maintenir la qualité de vie et de ralentir la progression de la maladie. Les exercices physiques et respiratoires doivent être une partie essentielle de la vie des patients atteints de MPOC.

Exercices pour les patients atteints de MPOC

En raison de leur état, les patients atteints de MPOC ne peuvent et ne doivent faire aucun type d’exercice. Il est préférable de consulter votre médecin avant de commencer un programme.

Un médecin prescrit de l'exercice physique à un patient atteint de MPOC.
Un professionnel doit évaluer quels exercices sont autorisés pour un patient atteint de MPOC.

1. Étirements

Les étirements apportent souplesse, élasticité et relaxation. Ils doivent être effectués lentement, progressivement et pendant pas plus de 10 minutes.

Pour effectuer l’étirement des bras, suivez ces étapes :

  1. Avec la main gauche, prenez le bras droit au-dessus du coude.
  2. Tirez doucement votre coude vers votre épaule gauche.
  3. Gardez la tête tournée vers le côté opposé (droit).
  4. Recommencez avec l’autre bras.

Pour effectuer les étirements des jambes, appliquez le guide suivant :

  1. Se mettre debout.
  2. Pliez la jambe gauche vers le haut et prenez-la avec la main gauche par la cheville.
  3. Gardez l’autre bras appuyé contre le mur pour ne pas perdre l’équilibre.
  4. Répétez avec l’autre jambe.

2. Marcher

La marche est une excellente option pour les patients atteints de MPOC. Il est préférable de le faire tous les jours, en commençant par une petite marche de 10 minutes.

Chaque semaine, vous pouvez ajouter du temps jusqu’à atteindre 20 ou 30 minutes par jour. Il peut être pratiqué à l’extérieur, à l’intérieur et même à la maison.

3. Monter les escaliers

Ne manquez pas l’occasion de monter les escaliers, car c’est un excellent exercice. La meilleure façon de le faire est de se tenir à la balustrade, d’expirer en montant une marche et d’inspirer en descendant. C’est une activité très complète pour les patients atteints de MPOC.

4. Curl biceps

Il est indiqué d’utiliser des haltères. Un litre de lait ou un élastique feront également l’affaire. Vous devez garder vos bras de chaque côté de votre corps et prendre un poids dans chacune de vos mains.

Ensuite, fléchissez vos bras et ramenez-les vers votre poitrine. Inspirez au début du mouvement et expirez à la fin. Ensuite, revenez à la position d’origine et répétez 10 fois.

5. Extensions de jambes

Selon les recommandations de l’Association mexicaine de gérontologie et de gériatrie, il est conseillé d’allonger les jambes à plusieurs reprises chez les patients atteints de MPOC. Il existe différentes modalités pour cela.

Tout d’abord, le patient peut s’asseoir sur une chaise avec le dos droit. Ensuite, inspirez et soulevez doucement votre jambe droite.

Elle doit être complètement étirée et maintenue aussi droite que possible, tout en expirant. Ensuite, inspirez à nouveau et abaissez lentement votre jambe jusqu’à ce que votre pied touche le sol. Un certain poids peut également être ajouté à chaque jambe. Répétez 10-15 fois.

6. Elevation du mollet

L’élévation du mollet est un autre des exercices les plus recommandés pour les patients atteints de MPOC. Vous n’avez qu’à vous lever, avec une chaise en avant, d’environ 20 cm.

Écartez vos jambes, inspirez et tenez-vous debout sur vos orteils en expirant lentement. Tenez ainsi pendant environ 10 secondes, puis abaissez vos talons tout en inspirant à nouveau. Idéalement, faites 2 séries de 10 répétitions.

7. Respiration lèvres pincées

Les exercices de respiration sont également essentiels pour les patients atteints de MPOC. Dans ce cas, les opérations suivantes doivent être effectuées :

  1. Détendez les muscles des épaules et du cou.
  2. Inspirez de l’air par le nez pendant 2 secondes. La bouche doit être fermée.
  3. Pliez vos lèvres et expirez pendant 4 secondes.
  4. Répétez environ 5 fois ou jusqu’à ce que vous ressentiez une gêne.

8. Respiration diaphragmatique

Pour cet exercice, il est nécessaire de s’allonger sur le dos et les genoux pliés vers la poitrine. Une main doit être placée sur le ventre et l’autre sur la poitrine.

Ensuite, inspirez profondément par le nez et comptez jusqu’à 3, en essayant de faire passer l’air dans votre abdomen. Cela devrait monter un peu, mais la poitrine devrait rester en place. Ensuite, les muscles de l’abdomen se contractent et expirent en comptant jusqu’à 6, les lèvres plus ou moins pincées.

9. Expiration forte

Il s’agit d’un autre exercice de respiration hautement recommandé pour les patients atteints de MPOC. Il aide à expulser l’excès de mucus efficacement et sans causer beaucoup de fatigue.

La personne doit s’asseoir dans une position confortable et inhaler l’air par la bouche avec une intensité supérieure à la normale. Activez ensuite les muscles abdominaux et expulsez l’air en 3 expirations fortes, tout en faisant le son “ha ha ha”.

10. Tai Chi

Le Tai Chi est une excellente pratique ; pas seulement pour les patients atteints de MPOC. Il intègre une activité douce pour le cœur et les poumons, tout en aidant à renforcer les muscles. De même, il soulage le stress et favorise la relaxation.

Avantages de l’exercice et de la modification de votre mode de vie

Les patients atteints de MPOC bénéficient grandement des exercices physiques et respiratoires. De manière générale, ils améliorent le fonctionnement du cœur et du système cardiovasculaire, ainsi que la pression artérielle et les symptômes de la maladie.

Certains des autres avantages spécifiques sont qu’ils améliorent la façon dont le corps utilise et gère l’oxygène, augmente l’énergie, aide à maintenir un poids sain et augmente la force et les performances musculaires.

Il est préférable de tout faire progressivement. Il est indiqué d’enregistrer le temps ou le nombre de fois où vous pouvez faire l’exercice jusqu’à ce que vous ressentiez un léger essoufflement.

Vous devez toujours vous reposer quelques minutes entre une série et l’autre. Le plus conseillé est d’augmenter l’intensité chaque semaine, pas tous les jours.

C’est une bonne idée d’inclure la danse dans vos exercices réguliers. Vous pouvez également faire des activités comme le patinage ou l’aviron.

Exercice de marche pour les patients atteints de BPCO.
Chaque patient doit choisir l’exercice avec lequel il se sent à l’aise et les activités qui génèrent du plaisir, pour augmenter la continuité.

Soyez cohérent avec les exercices pour la MPOC

Si, après quelques jours d’exercice, les symptômes de la MPOC augmentent, il serait préférable de prendre un jour de congé. S’il y a des étourdissements, un essoufflement, un rythme cardiaque rapide ou une confusion, consultez un centre médical.

Les patients atteints de MPOC doivent faire des exercices physiques et respiratoires une pratique courante. Il n’est pas conseillé de le faire seulement de temps en temps, car cela réduit l’efficacité et peut même créer des risques.

Cela pourrait vous intéresser ...
Maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC)
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC)

La maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) est une condition à long terme et à progression lente qui affecte les poumons et entrave la resp...



  • Holland A, Hill C, Jones A, McDonald C. Ejercicios respiratorios para la enfermedad pulmonar obstructiva crónica. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012 Issue 10. Art. No.: CD008250. DOI: 10.1002/14651858.CD008250
  • Priego Jiménez, Susana, Torrijos Laín, Teresa, & Carrascosa Martínez, A. Guía de Rehabilitación respiratoria en pacientes con EPOC.
  • Montejo, Yeny Marlies Traba, and Wilson Alberto Mora León. “Los ejercicios físicos terapéuticos y su influencia en pacientes con enfermedad pulmonar obstructiva crónica. Orientaciones metodológicas.” Opuntia Brava 10.4 (2018): 116-123.
  • Salinas, Ruth, and Liliam Herrera. “Evolución clínica del estadio cero de epoc en pacientes tabaquistas con intervenciones médicas no farmacológicas.” Crea Ciencia Revista Científica 12.1 (2018): 3-18.

Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.