Exercices réduisant les œdèmes pendant la grossesse

10 juin 2020
La rétention d'eau et les œdèmes des membres inférieurs est une gêne très courante chez les femmes enceintes. Cela peut se combattre facilement avec des exercices très simples.

Lorsqu’une femme est enceinte, l’eau présente dans son organisme augmente de 6 à 8 litres. Ce qui favorise la rétention de liquides à certains endroits. Pour combattre ce problème, nous vous proposons dans cet article quelques exercices qui vous aideront à diminuer les œdèmes dans les pieds pendant la grossesse.

Pendant la grossesse, il est déconseillé de prendre des diurétiques sans surveillance médicale. Pas même sous forme de remèdes naturels, puisqu’ils ont des effets indésirables. Le meilleur moyen est de mettre en pratique des exercices.

Les œdèmes pendant la grossesse

L’œdème est la conséquence d’une rétention d’eau accrue. Cependant, il existe d’autres facteurs qui peuvent influencer cette condition, par exemple les températures élevées et le sédentarisme.

Au fur et à mesure que la grossesse avance, et surtout en fin de journée, les femmes enceintes ont tendance à souffrir d’œdèmes dans les membres inférieurs en raison de la rétention d’eau. Dans le plupart des cas, ce n’est ni grave ni pathologique. 

En effet, les œdèmes dans les pieds pendant la grossesse sont un symptôme très fréquent lié à l’augmentation de la pression veineuse dans les jambes et à l’obstruction du flux lymphatique.

Cette condition doit être examinée lorsqu’elle s’accompagne d’hypertension artérielle ou de protéinurie (excès de protéines dans l’urine). Dans ces cas, il peut s’agir d’autres problèmes à faire surveiller par le médecin.

Exercices pour diminuer les œdèmes dans les pieds pendant la grossesse

Une femme qui a des oedèmes pendant la grossesse

En général, l’activité physique de la femme enceinte est recommandée. Grâce à cette habitude, il est possible de réduire le risque de souffrir de surpoids et de troubles tels que le diabète gestationnel, la pré-éclampsie, une naissance prématurée, les varices ou les œdèmes. D’un point de vue psychologique, cela aide également à prévenir l’anxiété et la dépression.

Toutefois, pendant les exercices, les femmes doivent prendre quelques précautions. Par exemple, éviter les activités à fort impact, ainsi que dépasser la durée d’activité physique recommandée par le médecin.

Lisez également : Sport pendant la grossesse : que faut-il savoir ?

L’aérobic en piscine

Une excellente option pour les femmes enceintes sont les exercices qui peuvent s’effectuer dans une piscine. Plus précisément, la pratique d’aérobic dans l’eau peut considérablement aider à améliorer la diurèse et à diminuer les œdèmes dans les pieds pendant la grossesse.

Par ailleurs, cela prévient l’impact sur les articulations, améliore la circulation et évite le mal de dos. Il est donc recommandé de réaliser des séances d’une demie heure, à condition qu’aucune gêne ne soit ressentie.

L’immersion

Tout en profitant des bienfaits de l’eau, une technique simple et sans risque pour combattre les œdèmes dans les jambes pendant la grossesse consiste à les immerger. En outre, cette activité est très relaxante pour la femme enceinte dans la dernière étape de la gestation.

Pour réaliser correctement l’immersion, la femme doit s’asseoir dans la baignoire avec les jambes à l’horizontale et l’eau jusqu’à la ceinture. Elle peut également le faire, si elle en a la possibilité, dans un endroit où elle peut s’immerger debout avec l’eau jusqu’aux épaules. La température doit être d’environ 32°C.

Découvrez aussi : Créez un spa chez vous : détente assurée !

La marche pour réduire les œdèmes dans les pieds

La marche est l’un des exercices les plus simples et efficaces pour les femmes enceintes qui souhaitent prévenir ou soulager les œdèmes dans les pieds. En effet, le risque de blessures ou autres problèmes est très faible et cela est agréable et bénéfique pour la santé en général.

D’autre part, cette activité doit être modérée et effectuée pendant une demie heure plusieurs fois par semaine. L’idéal serait d’atteindre 150 minutes par semaine. Tant qu’il n’y a pas de complications.

Il est possible également d’utiliser des bas de contention. Ces derniers favorisent une bonne circulation et facilitent le retour veineux jusqu’au coeur. Ils préviennent donc les varices.

Le yoga prénatal

Faire du yoga prénatal pour lutter contre les oedèmes pendant la grossesse

Pour terminer, si nous souhaitons opter pour une activité guidée, il existe le yoga prénatal. Cette discipline fournit des améliorations sur le plan physique, mental et émotionnel, en plus de combattre la rétention d’eau dans les pieds. Les fameuses postures de yoga (asanas) se concentrent dans ce cas sur toutes les particularités de la femme enceinte.

Ces exercices que nous venons de partager sont simples et conçus pour minimiser tous les risques pendant la grossesse. En plus de contribuer à réduire les œdèmes dans les pieds, ils sont également associés à de nombreux autres bienfaits lors de cette douce attente ainsi que durant l’accouchement. Essayez-les !

 

  • Davison, J. M. (1997). Edema in pregnancy. Kidney International. Supplement.
  • Katz, V. L., Ryder, R. M., Cefalo, R. C., Carmichael, S. C., & Goolsby, R. (1990). A comparison of bed rest and immersion for treating the edema of pregnancy. Obstet Gynecol.
  • T., K., J., G., L., D., & V., K. (1999). Edema of pregnancy: A comparison of water aerobics and static immersion. Obstetrics and Gynecology.
  • Evenson, K. R., Chasan-Taber, L., Downs, D. S., Yeo, S., & Leiferman, J. (2012). Physical Activity and Pregnancy: Past and Present Evidence and Future Recommendations. Research Quarterly for Exercise and Sport. https://doi.org/10.5641/027013612804582669
  • Curtis, K., Weinrib, A., & Katz, J. (2012). Systematic Review of Yoga for Pregnant Women: Current Status and Future Directions. Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine. https://doi.org/10.1155/2012/715942