Feuille de vigne : quels sont ses bienfaits ?

La feuille de vigne est utilisée en médecine culinaire et en médecine naturelle en raison de sa composition nutritionnelle. Découvrez ici quelles sont ses principales utilisations et propriétés.
Feuille de vigne : quels sont ses bienfaits ?

Dernière mise à jour : 15 janvier, 2022

La feuille de vigne (Vitis vinifera) provient de la plante de vigne, dont les raisins sont extraits. Elle est utilisée à travers le monde, que ce soit à des fins culinaires ou médicinales. Et ce, car il s’agit d’une source de vitamines, de minéraux, d’antioxydants et d’eau. De plus, elle est polyvalente.

Bien qu’elle puisse être utilisée fraîche, vous trouverez également des feuilles de vigne vendues sous forme de rouleaux et immergés dans de la saumure. Les utilisations de cette feuille peuvent varier d’une culture à l’autre. Découvrez ses propriétés ci-dessous.

Caractéristiques et propriétés nutritionnelles

La vigne (Vitis vinifera) est distribuée dans le monde entier. Il s’agit d’un arbre ligneux et grimpant, dont les feuilles sont grandes, palmées et légèrement dentelées au niveau des bords. Elles peuvent mesurer entre 12 et 15 centimètres, et sont souvent utilisés dans les gastronomies turque, arabe, bulgare, grecque et vietnamienne.

Selon une analyse de l’Université Complutense de Madrid, 100 grammes de feuilles de vigne fraîches fournissent environ 15 grammes de glucides. Cette valeur est plus élevée que celle de toute autre feuille comme les épinards, la laitue et le chou. Sa teneur en sucre libre est de 6,5 grammes pour 100 grammes. Ses autres valeurs nutritionnelles pour 100 grammes sont les suivantes :

  • Vitamine C : environ 200 milligrammes dans les feuilles fraîches. À la cuisson, ces valeurs tombent à 5 milligrammes.
  • Fibres : 11 grammes
  • Graisses : 2,12 grammes
  • Protéines : 5,6 grammes
Feuille de vigne.
La feuille de vigne est une source de glucides, de vitamine C et de protéines. De plus, elle fournit des antioxydants.

Les usages médicinaux de la feuille de vigne

Les usages médicinaux de la feuille de vigne ont commencé en France. Le phytothérapeute Leclerc a défendu son utilisation comme remède utile contre l’inconfort causé par la ménopause.

Par ailleurs, les vignerons français récoltaient ces feuilles pour en faire des infusions et des crèmes. Ces dernières étaient appliquées sur les jambes pour soulager l’enflure et la douleur après une journée de travail. Au fil du temps, il a été découvert que l’extrait de feuille de vigne avait une forte concentration de composants sains, tels que les anthocyanes et les flavonoïdes.



Les bienfaits de la feuille de vigne

La présence d’antioxydants et d’autres composants dans la feuille de vigne est bénéfique pour la santé. Découvrez ci-dessous ses principaux bienfaits.

Insuffisance veineuse chronique

L’extrait de feuille de vigne concentre des flavonoïdes, qui favorisent une circulation sanguine optimale. Selon une étude publiée sur Vascular Pharmacology, ces agents antioxydants aident à réduire la physiopathologie des varices et à régulariser le tonus veineux.

Faible charge glycémique

Les feuilles de vigne ont une faible charge glycémique, c’est-à-dire une très petite quantité de glucides par portion. L’index glycémique est utile dans l’évaluation et la prise en charge diététique des diabétiques. De plus, il contribue à la prévention des maladies chroniques.

Une charge glycémique saine pour un adulte non diabétique est de 100 ou moins. Les feuilles de vigne représentent la meilleure option, en particulier pour les diabétiques et les personnes atteintes du syndrome métabolique.

Constipation

La teneur élevée en fibres de ces feuilles est insoluble. Par conséquent, elles aident à prévenir la constipation et à protéger la muqueuse intestinale.

Effet anti-inflammatoire et antioxydant

Les propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes des aliments sont utiles dans la prévention des maladies chroniques. À ce sujet, il a été déterminé que les composés phytochimiques de la feuille de vigne favorisent le contrôle des processus inflammatoires. Ils aident également à faire face aux effets négatifs des radicaux libres.



Comment préparer la feuille de vigne ?

Vous pouvez trouver des feuilles de vigne déjà préparées dans le commerce. Cependant, vous pouvez également les préparer dans votre cuisine pour garantir leur qualité.

  1. Pour commencer, lavez les feuilles très soigneusement pour éliminer tout contaminant du sol.
  2. Sélectionnez ensuite les feuilles les plus fraîches et les plus tendres.
  3. Faites bouillir les feuilles pendant quelques minutes, jusqu’à ce que la couleur vire au brun verdâtre.
  4. Trempez-les dans de l’eau glacée pour terminer le blanchiment.
  5. Si vous souhaitez les conserver, roulez-les et mettez-les dans un bocal en verre. Pour les conserver longtemps, préparez une saumure avec 100 grammes de sel et 1 litre d’eau bouillie, ajoutez le jus de la moitié d’un citron et faites chauffer le tout pendant 2 minutes.
  6. Versez la saumure dans le récipient en verre et faites cuire au bain-marie. Les feuilles de vigne seront ainsi stérilisées et elles pourront être conservées pendant plusieurs mois.

Vous pouvez également utiliser des feuilles de vigne fraîches pour faire des rouleaux farcis de viande, de riz, de poisson, d’œufs durs, d’épices et de légumes. Ces rouleaux sont cuits à l’eau ou à la vapeur et sont servis avec une sauce au citron ou au yaourt.

Plat avec des feuilles de vigne.
La feuille de vigne est utilisée dans l’élaboration de petits rouleaux à base de viande, du riz et d’épices, entre autres ingrédients.

Les contre-indications

Il est recommandé de ne pas abuser de la consommation de feuilles de vigne. Autrement, des troubles digestifs peuvent survenir, tels que des ulcères d’estomac, des brûlures d’estomac, des douleurs abdominales, entre autres. Comme il n’y a pas suffisamment de preuves sur leur innocuité, il est conseillé d’éviter d’en consommer pendant la grossesse et l’allaitement.

Toutefois, une consommation régulière de feuilles de vigne peut contribuer à améliorer la qualité nutritionnelle de l’alimentation. Bien entendu, il est important de les inclure dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée. Si vous avez des doutes, consultez un nutritionniste de confiance.

This might interest you...
Est-il bon de dormir avec des plantes dans la chambre ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Est-il bon de dormir avec des plantes dans la chambre ?

Est-il vrai que dormir avec des plantes est mauvais pour la santé ? C'est ce que nous vous invitons à découvrir ici. Poursuivez donc votre lecture ...



  • Revista por “nuestra salud”. Año XXI I I – Nº 270 – Octubre 2015. Impresión: Imprenta LUX S. A. Hipólito Irigoyen 2463 (3000) Santa Fe. Disponible en: http://www.colfarsfe.org.ar/newsfiles/octubre2015/pns-octubre-2015.pdf
  • Ortiz P. Tratamiento de la insuficiencia venosa crónica. El papel del extracto de hojas de vid roja. Offarm. 2004, Vol. 23. Issue 6, pages 94-100. Disponible en : https://www.elsevier.es/en-revista-offarm-4-articulo-tratamiento-insuficiencia-venosa-cronica-el-13063510
  • Caballero-Gutiérrez L, Gonzáles GF. Alimentos con efecto antiinflamatorio. Acta Med Peru. 2016;33(1):50-64
  • USDA. 2013. Nº 11974. Grapes Leaves Raw. Composition of Foods Raw Processed Prepared USDA. National Nutrient Database For Standard Reference.
  • Bárcena Oliveros; Á. Beteta Vicente; Mª. C. Matallana González y E. Torija Isasa Dpto. de Nutrición y Bromatología II. Facultad de Farmacia – Universidad Complutense de Madrid – Pza. Ramon y Cajal s/n. E-28040 Madrid. Valor nutritivo de la hoja de Vitis vinifera L. páginas 83-_88. Disponible en: http://www.sech.info/ACTAS/Acta%20n%C2%BA%2065.%20XIII%20Jornadas%20del%20Grupo%20de%20Horticultura/Alimentaci%C3%B3n%20y%20Salud%20II/Valor%20nutritivo%20de%20la%20hoja%20de%20Vitis%20vinifera%20L.pdf.
  • Alguire PC, Mathes BM. Chronic venous insufficiency and venous ulceration. J Gen Intern Med. 1997 Jun;12(6):374-83. doi: 10.1046/j.1525-1497.1997.00063.x. PMID: 9192256; PMCID: PMC1497122.
  • De Backer G. Epidemiology of chronic venous insufficiency. Angiology. 1997, 48(7):569-76. doi: 10.1177/000331979704800703. PMID: 9242154. Disponible en: https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/9242154/
  • Pablo Hernández, Claret Mata, Mary Lares, Yuly Velazco, Sara Brito. Índice glicémico y carga glucémica de las dietas de adultos diabéticos y no diabéticos. An Venez Nutr 2013; 26(1): 5 – 13.
  • Escudero Álvarez y P. González Sánchez. La fibra dietética. Nutr. Hosp. (2006) 21 (Supl. 2) 61-72. Disponible en: https://scielo.isciii.es/pdf/nh/v21s2/original6.pdf.
  • TOBAR-REYES, J. Refugio; FRANCO-MORA, Omar; MORALES-ROSALES, Edgar Jesús; CRUZCASTILLO, Juan Guillermo Fenoles de interés farmacológico en hojas de vides silvestres (Vitis spp.) de México Boletín Latinoamericano y del Caribe de Plantas Medicinales y Aromáticas, vol. 10, núm. 2, marzo, 2011, pp. 167-172 Universidad de Santiago de Chile Santiago, Chile