Ghosting : comment le surmonter et les raisons pour ne pas le pratiquer

Mettre un terme à une relation est généralement douloureux et conflictuel. Le ghosting est l'échappatoire que trouvent certaines personnes pour rompre des liens et éviter ce malaise.
Ghosting : comment le surmonter et les raisons pour ne pas le pratiquer

Dernière mise à jour : 30 avril, 2021

Les réseaux sociaux ont créé un large éventail de possibilités au moment d’établir des relations à travers Internet. Ceci, en dépit de nombreux avantages, rend le ghosting de plus en plus fréquent. Il s’agit d’un phénomène dont vous avez probablement déjà été victime ou que vous pouvez même pratiquer.

Imaginez la situation suivante : vous faites la rencontre d’une personne, de façon virtuelle, la conversation est fluide et vous avez même plusieurs rendez-vous. Tout semble marcher à merveille, jusqu’au jour où la personne disparaît.

Elle ne lit pas vos messages, elle ne répond pas à vos appels et vous bloque l’accès à tous ses profils. Vous n’avez plus de nouvelles. Voilà précisément ce qu’est le ghosting : couper tout contact sans donner d’explications ou sans donner à l’autre la possibilité de réagir.

Quelles peuvent être les conséquences du ghosting ?

Une femme victime de ghosting.

Le ghosting est une manière actuelle de mettre fin à une relation sans faire face au conflit.

Avec l’arrivée d’Internet, la façon de nouer des relations a changé. Les relations liquides abondent et l’empathie vis-à-vis des autres s’est considérablement réduite.

On a perdu de vue le fait que les actions avaient des répercussions sur les sentiments des autres et on a fui la responsabilité affective. Cependant, des comportements comme le ghosting ont des conséquences très négatives.

L’estime de soi de la personne qui en est victime peut être profondément touchée et cette dernière peut se sentir humiliée, rejetée, honteuse. Par ailleurs, cela peut impliquer un deuil plus long et compliqué que d’habitude car on empêche la personne de clore la relation. Ceci peut dériver vers des problèmes de confiance dans de futures relations.

La personne qui pratique le ghosting peut aussi en ressentir ses conséquences. Principalement, un sentiment de culpabilité et les regrets d’avoir blessé une personne avec qui elle partageait un lien, ainsi que la honte et le mal-être pour ne pas savoir faire face et résoudre des situations sociales compliquées.

Comment peut-on surmonter le ghosting ?

Il est possible que, même si cela ne vous est pas encore arrivé, vous ayez à faire face à une situation de ghosting. Nous allons donc vous offrir quelques conseils pour le surmonter et prévenir ses conséquences.

Acceptez ce qu’il s’est passé

Une réaction initiale très habituelle quand l’autre personne disparaît est de penser qu’il lui est arrivé quelque chose. Cela expliquerait pourquoi elle ne répond pas. Ceci peut conduire à la chercher ou à essayer de la contacter avec insistance sans obtenir de réponse, ce qui fait encore plus de mal à l’estime de soi.

Il est important d’accepter ce qu’il s’est passé, d’accepter que l’autre a choisi de ne plus avoir de contacts. Par ailleurs, il faut accepter qu’il s’agit d’une situation douloureuse, reconnaître la tristesse, la déception ou la colère que le ghosting génère.

Attention aux attributions causales

Quand une personne est victime de ghosting, il est fréquent qu’elle se sente coupable de ce qu’il s’est passé. Elle peut se dire que l’autre a coupé le contact parce qu’elle a commis une erreur. Ou parce qu’elle n’est pas suffisamment intéressante ou attirante.

Si vous vous trouvez dans cette situation, souvenez-vous que les actions des autres parlent d’eux-mêmes et non de vous. Dans ce cas, elles reflètent probablement un manque d’assertivité ou une peur d’affronter le conflit.

En outre, il est possible de tomber dans l’erreur suivante : croire que si cela s’est produit une fois, cela se reproduira dans le futur avec de nouvelles relations. Garder à l’esprit qu’il s’agit d’un fait isolé et ponctuel vous aidera à faire face à de futures interactions avec moins de méfiance.

Continuez à avancer

Même s’il s’agit d’une relation qui n’a pas duré longtemps, et même si elle s’est établie par Internet, la perte de cette dernière peut malgré tout être douloureuse.

Par conséquent, après avoir été victime de ghosting, vous aurez peut-être besoin d’un moment pour gérer ce deuil. Vous focaliser sur vous-même, sur vos intérêts et sur vos objectifs pendant un moment peut être une meilleure idée que vous lancer en quête d’un nouveau lien.

Avant toute chose, faites attention à votre dialogue interne. Quand une personne qui compte disparaît, l’esprit se pose beaucoup de questions qui nécessitent des réponses. Il est fréquent de tomber dans la rumination et d’avoir des pensées répétitives du type : pourquoi est-il parti ? Pourquoi moi ? Que s’est-il passé ?

Il est probable que vous ne trouviez jamais de solution à ces questions. Mais, surtout, votre santé mentale est plus importante qu’essayer de comprendre les raisons des autres. Ainsi, essayez de vous concentrer sur votre présent et votre futur et laissez le passé derrière vous.

Ceci peut vous intéresser : 6 conseils pour surmonter un deuil

Pourquoi ne faut-il pas pratiquer le ghosting ?

Un téléphone et un ordinateur.

Les conséquences du ghosting peuvent être nocives, aussi bien pour celui qui le subit que pour celui qui le pratique.

Si, à un moment donné, vous vous retrouvez dans une situation où vous pouvez pratiquer le ghosting pour mettre un terme à un lien affectif, pensez d’abord à ses conséquences. Il se peut que vous ayez peur d’affronter le conflit ou que vous vouliez éviter une situation gênante au cours de laquelle l’autre personne se fâcherait ou serait triste. Néanmoins, si vous disparaissez sans explication, vous pouvez lui faire beaucoup de mal sur le plan émotionnel.

Il est même possible que vous finissiez par souffrir de cette décision. Par conséquent, essayez de faire preuve d’empathie et de clore ce lien de façon assertive.

Pour votre santé mentale, évitez le ghosting

Il est facile de tomber dans l’inertie des nouveaux types de relations qui surgissent à partir d’Internet. Cependant, prendre soin de votre espace mental et de votre santé émotionnelle (et aussi de celle des autres) doit être prioritaire.

Travaillez sur vous, sur vos peurs et vos insécurités, sur vos compétences sociales. Réaffirmez vos valeurs pour ne pas avoir recours au ghosting et pour réussir à le surmonter et à en sortir plus fort si vous le subissez à un moment donné. Vous êtes votre plus grand filet de sécurité.

Cela pourrait vous intéresser ...
5 questions que vous devez vous poser avant de mettre fin à une relation
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
5 questions que vous devez vous poser avant de mettre fin à une relation

Avant de prendre la décision de mettre fin à une relation il est fondamental de voir si c'est quelque chose qui vient vraiment de nous.



  • LeFebvre, L. E., Allen, M., Rasner, R. D., Garstad, S., Wilms, A., & Parrish, C. Ghosting in Emerging Adults’ Romantic Relationships: The Digital Dissolution Disappearance Strategy.
  • Pinzón Salcedo, E. R. (2020). El Ghosting como fenómeno de ruptura virtual en relaciones de pareja.
  • Verdés Bertolín, N. (2020). Enamorarse en el enjambre digital: relaciones virtuales y aplicaciones de citas.