Grippe H1N1 : symptômes, causes et traitements

La grippe H1N1 a débuté aux Etats-Unis et s'est rapidement propagée dans plusieurs pays du monde. Bien que la pandémie ait été évitée, le virus circule toujours aujourd'hui.
Grippe H1N1 : symptômes, causes et traitements

Dernière mise à jour : 11 juillet, 2021

La grippe H1N1, mieux connue sous le nom de “grippe porcine”, est une infection causée par un virus. On a d’abord pensé qu’il s’agissait d’une maladie similaire à la grippe qui survient chez les porcs et qui est ensuite transmise à l’être humain par un contact fréquent avec ces animaux.

Avec le temps, on a découvert que le virus de la grippe H1N1 combine en réalité des éléments des virus du porc, des oiseaux et des êtres humains. En 2009, une épidémie de cette maladie s’est étendue dans de nombreux pays du monde.

En 2010, l’Organisation Mondiale de la Santé a déclaré la fin de la pandémie. Toutefois, le virus de la grippe H1N1 n’a pas disparu. Actuellement, on considère qu’il s’agit d’un virus ordinaire de la grippe humaine et qu’il n’a pas généré d’autres épidémies. Le vaccin permet de prévenir cette infection.

Quelles sont les causes ?

Une femme qui est malade.

“Cette maladie se transmet facilement.”

La grippe porcine est causée par une souche spécifique de l’influenza. Dans la plupart des cas, elle se transmet d’une personne à une autre et non d’un animal à un être humain. Il est important de souligner que cette maladie ne se contracte pas en mangeant du porc, comme on a pu le croire.

La transmission se fait à travers la salive ou les particules de mucus. Elle se produit lorsque la personne inhale des gouttelettes contaminées suite à la toux ou les éternuements d’un individu infecté.

Il est également possible de contracter la grippe H1N1 quand des gouttelettes infectées tombent sur une surface. Si une autre personne entre en contact avec ces particules et touche ensuite ses yeux, le nez ou la bouche, elle peut attraper le virus.

Facteurs de risque

Lors de la première épidémie de grippe H1N1, les enfants de plus de 5 ans ainsi que les personnes jeunes étaient les plus touchés. C’était inhabituel car ces segments de la population ont tendance à être moins vulnérables aux effets des virus.

Aujourd’hui, les facteurs de risque pour contracter la grippe porcine sont les mêmes que pour quelconque souche de grippe. Plus vous êtes en contact avec des personnes touchées, plus vous avez de probabilité de contracter la maladie.

Par ailleurs, ceux qui présentent un risque plus élevé de complications sont les groupes suivants :

  • Personnes de plus de 65 ans.
  • Enfants de moins de 5 ans.
  • Jeunes adultes et personnes de moins de 19 ans qui suivent un long traitement avec de l’aspirine.
  • Personnes avec un système immunitaire affaibli.
  • Individus atteints de maladies chroniques telles que l’asthme, le diabète mellitus, les pathologies cardiaques ou une maladie neuromusculaire.
  • Femmes enceintes.

Symptômes de la grippe H1N1

Les symptômes de la grippe H1N1 sont très similaires à ceux de la grippe ordinaire. Ils peuvent comprendre une ou plusieurs des manifestations suivantes :

  • Toux.
  • Mal de gorge.
  • Congestion ou écoulement nasal.
  • Yeux rouges et larmoyants.
  • Mal de tête.
  • Douleurs dans le corps.
  • Fatigue.
  • Parfois fièvre et frissons.
  • Diarrhée.
  • Nausées et vomissements.

Comme la grippe ordinaire, ce type de grippe peut également provoquer des complications plus graves. De plus, dans certains cas, elle aggrave les symptômes des maladies chroniques déjà existantes.

Complications possibles

Chez les jeunes enfants, l’infection de la grippe H1N1 peut générer les symptômes suivants :

  • Difficulté à respirer ou respiration rapide.
  • Irritabilité.
  • Peau bleutée.
  • Absence d’interaction ou d’éveil.
  • Toux intense et fièvre élevée.
  • Eruption cutanée.

Concernant les adultes, les symptômes sévères comprennent :

  • Essoufflement ou difficulté à respirer.
  • Sensation de pression ou de douleur dans la poitrine ou l’abdomen.
  • Vertiges soudains et/ou confusion.
  • Vomissements intenses et continus.
  • Toux intense et fièvre élevée.

La maladie peut entraîner une pneumonieune insuffisance respiratoire, des symptômes neurologiques graves (tels que des convulsions), ou une aggravation des maladies chroniques comme l’asthme ou les pathologies cardiaques.

Examens de diagnostic

La grippe H1N1 est très semblable à la grippe saisonnière ou commune. Des tests sont donc nécessaires pour obtenir un diagnostic précis. En principe, un critère différentiel est que la H1N1 présente souvent davantage de symptômes digestifs tels que des douleurs dans le ventre ainsi que des vomissements.

Toutefois, le seul moyen de vérifier la présence de la grippe porcine est une analyse de laboratoire. Pour cela, un échantillon de mucus est prélevé à l’aide d’un écouvillon.

Traitements disponibles pour la grippe H1N1

Un médecin qui prescrit des médicaments.

“La plupart des traitements sont symptomatiques.”

Actuellement, le vaccin contre la grippe saisonnière protège également contre le virus de la grippe H1N1. Il s’administre sous forme de piqûre ou de spray et est efficace contre l’agent infectieux.

Autrement, la maladie peut être traitée avec les mêmes antiviraux que ceux utilisés pour combattre la grippe saisonnière. Leur principal effet est de réduire les symptômes. Ils sont beaucoup plus efficaces s’ils sont pris dans les 48 premières heures après la détection de la maladie.

Par ailleurs, si vous contractez l’infection, il est recommandé de se reposer beaucoup afin que le système immunitaire se concentre sur la maladie. Il est également indispensable de boire beaucoup de liquides pour prévenir la déshydratation. Et de prendre des analgésiques pour réduire les inconforts.

Prévention et recommandations contre la grippe H1N1

Le meilleur moyen de prévenir la grippe H1N1 est de faire le vaccin. Il s’administre une fois par an et est conseillé pour toutes les personnes de plus de 6 mois. Chez les adultes âgés, il est encore plus nécessaire.

D’autre part, il faut éviter tout contact avec les personnes infectées. Si vous contractez la maladie, la meilleure chose à faire est de rester à la maison et de se couvrir la bouche et le nez en cas de toux ou d’éternuements. Ne sortez que 24 heures une fois que la fièvre est tombée.

De même, il est important de se laver les mains régulièrement, de maintenir les surfaces de la maison propres. Ne pas toucher les yeux, le nez ou la bouche avec des mains sales.

Enfin, les femmes enceintes, les adultes de plus de 65 ans, les enfants de moins de 5 ans et ceux qui souffrent d’une maladie chronique, doivent éviter le contact avec les porcs.

Une maladie à surveiller

Les virus constituent depuis toujours un véritable défi pour l’humanité. Comme dans le cas de la grippe porcine, ils apparaissent souvent de manière subite et incontrôlée. Il est donc judicieux de transformer les mesures préventives en habitudes de vie.

Cela pourrait vous intéresser ...
6 conseils pour se remettre d’une grippe
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
6 conseils pour se remettre d’une grippe

Parfois la grippe est tenace et nous oblige à rester 1 ou 2 semaines à la maison... Découvrez quelques conseils pour se remettre facilement d'une g...



  • Torres, Y., Bermúdez, V., Garicano, C., Vilasmil, N., Bautista, J., Martínez, M. S., & Rojas-Quintero, J. (2017). Desarrollo del sistema inmunológico ¿naturaleza o crianza? Archivos Venezolanos de Farmacología y Terapéutica, 36(5), 144-151.
  • Sánchez-Díaz, J. S., Martínez-Rodríguez, E. A., Peniche-Moguel, G., Huanca-Pacaje, J. M., López-Guzmán, C., & Calyeca-Sánchez, M. V. (2017). Fiebre en el paciente críticamente enfermo: ¿tratar o no tratar? Medicina interna de México, 33(1), 48-60.
  • Marin-Corral, J., Climent, C., Muñoz, R., Samper, M., Dot, I., Vilà, C., … & Álvarez-Lerma, F. (2018). Pacientes con gripe por el virus influenza A (H1N1) pdm09 ingresados en la UCI. Impacto de las recomendaciones de la SEMICYUC. Medicina Intensiva, 42(8), 473-481.