Huile essentielle d'hélichryse : bienfaits potentiels et précautions d'emploi

L'huile essentielle d'hélichryse est utilisée en médecine naturelle comme adjuvant pour les soins de la peau. Quelles sont ses principales applications ? Découvrez-les ici !
Huile essentielle d'hélichryse : bienfaits potentiels et précautions d'emploi
Franciele Rohor de Souza

Relu et approuvé par la pharmacienne Franciele Rohor de Souza.

Dernière mise à jour : 17 novembre, 2022

L’huile essentielle d’hélichryse est un produit obtenu par un processus de distillation à partir de la plante au nom scientifique Helichrysum italicum. Cette espèce, originaire de la Méditerranée et du sud de l’Europe, est souvent utilisée à des fins médicinales, en raison de ses propriétés antibactériennes, anti-inflammatoires et antifongiques.

Plus précisément, ses fleurs et ses feuilles concentrent des composés pharmacologiques qui peuvent être utilisés comme adjuvants en cas d’allergies, de troubles cutanés, d’infections et d’inflammations, entre autres.

Aussi, son huile essentielle est utilisée pour favoriser la cicatrisation des plaies, réduire la douleur, apaiser les symptômes du rhume et réduire certains troubles digestifs. Poursuivez donc votre lecture pour en savoir plus. Découvrez ci-dessous ses principales applications, les avis scientifiques et les précautions d’emploi.

Les bienfaits possibles de l’huile essentielle d’hélichryse

L’huile essentielle d’hélichryse a une longue histoire en tant que remède naturel. Compte tenu de sa forte concentration en composés bioactifs, elle est souvent utilisée en médecine traditionnelle comme agent thérapeutique dans divers maux et maladies. Même ainsi, il faut considérer qu’il ne s’agit pas d’un traitement de premier choix.

Pour l’instant, les preuves de ses propriétés sont limitées.

La plupart des études à l’appui de ses applications ont été réalisées in vitro ou chez l’animal, d’où la nécessité d’obtenir des preuves chez l’homme. Dans tous les cas, nous pouvons citer ses actifs les plus remarquables :

  • Lactones sesquiterpéniques
  • Phtalates, dérivés pyrano et triterpènes
  • Acides caféique et ursolique (dans les inflorescences)
  • Bêta-sitostérol (surtout dans les fleurs)
  • Flavonoïdes (0,5 %), notamment les hélichrysines A et B
  • Huile essentielle (0,05-0,15 %) avec nérol, alpha et bêtapyrène, eugénol, linanol, inositol (inflorescences)

C’est cette richesse en substances actives qui explique son potentiel thérapeutique. Il est possible de profiter de ses propriétés tant de manière externe que de manière interne, puisque son ingestion est généralement bien tolérée et ne comporte pas de risques. Voyons maintenant quelles sont ses utilisations.



[/atomik -lu-aussi ]

Santé de la peau

Les principales utilisations de l’huile essentielle d’hélichryse sont liées à la santé de la peau. Tout d’abord, il a été déterminé qu’elle combat les irritations et contribue à la régénération.

Grâce à une étude partagée sur Journal of Ethnopharmacology, les chercheurs ont déterminé que l’utilisation topique de l’extrait de H. italicum protège le derme contre des facteurs, tels que la perte d’eau transépidermique, le déséquilibre du pH et l’indice d’érythème.

De son côté, une étude en laboratoire a déterminé que cette huile essentielle agit comme un anti-inflammatoire. Cela pourrait expliquer son potentiel à lutter contre l’inflammation cutanée et ses symptômes associés, tels que les irritations et les rougeurs. Plus de recherches sont nécessaires pour corroborer cela.

Cicatrisation

La médecine traditionnelle a utilisé l’huile essentielle d’hélichryse comme alliée pour favoriser la cicatrisation des plaies. Des preuves anecdotiques suggèrent que ses antioxydants et ses graisses aident à réparer les tissus affectés. Cependant, il n’y a pas d’essais cliniques chez l’homme pour le prouver.

Toutefois, des recherches sur des rats rapportées dans Biomedicine & Pharmacotherapy ont donné des résultats prometteurs. Dans celles-ci, une pommade contenant de l’huile essentielle de H. italicum a permis d’augmenter la densité des fibres de collagène et, par conséquent, d’améliorer la cicatrisation.

Dans le cadre d’une étude précédente partagée sur Pharmaceuticals, des résultats similaires avaient été obtenus. Des formules topiques (gel et pommade) à base d’huile essentielle d’hélichryse ont contribué à favoriser la guérison chez les rats diabétiques. Les chercheurs pensent que ces effets peuvent également se produire sur la peau humaine, mais des études spécifiques sont nécessaires pour corroborer cela.

Crème à l'huile d'hélichryse.
L’utilisation topique de formulations contenant de l’hélichryse pourrait accélérer la guérison. Cependant, les preuves ne sont pas concluantes pour les humains.

Infections

Les qualités antimicrobiennes, antifongiques et antivirales de l’huile essentielle d’hélichryse ont été mises à profit dans la prévention et le traitement de divers types d’infections :

  • Une enquête partagée sur International Journal of Antimicrobial Agents a rapporté que l’extrait de cette plante aide à inhiber la croissance de la bactérie Staphylococcus aureus, associée aux infections respiratoires et cutanées.
  • Par ailleurs, il a été déterminé que l’huile essentielle d’hélichryse arrête ou retarde la croissance de Candida spp. Ce champignon est lié au développement d’aphtes, d’affections cutanées et d’autres infections.
  • Les flavonoïdes et les phloroglucinols présents dans cette huile essentielle présentent un potentiel antiviral. Ils favorisent ainsi le soulagement de la grippe, du rhume et de l’herpès.

Inconfort digestif

En médecine traditionnelle, l’hélichryse est utilisée pour lutter contre divers troubles digestifs. Son thé et son huile essentielle aident à stimuler les sucs gastriques. Sa consommation est liée au soulagement des douleurs d’estomac, des brûlures d’estomac, de l’indigestion, de la dyspepsie et de la constipation.

À ce sujet, une enquête publiée sur Journal of Ethnopharmacology a déterminé que l’huile d’hélichryse a un potentiel antispasmodique. Plus précisément, elle aide à soulager les crampes intestinales, les douleurs et les gonflements abdominaux.

Comme ces découvertes ont été faites dans des études en laboratoire et sur des souris, davantage de preuves sont nécessaires.

Autres applications

Compte tenu de ses propriétés intéressantes, l’huile essentielle d’hélichryse est souvent utilisée à d’autres fins. En plus des bienfaits mentionnés, des études plus solides et complètes sont nécessaires pour évaluer son efficacité.

  • En raison de son potentiel anti-inflammatoire, cette huile est courante dans les onguents ou les remèdes naturels pour soulager les douleurs musculaires et articulaires.
  • Elle peut être utilisée comme adjuvant contre l’acné. Ses propriétés antimicrobiennes sont liées à l’élimination des bactéries qui causent cette condition. De plus, ses propriétés cicatrisantes favorisent la récupération de la peau affectée. Des études spécifiques sur cet avantage sont nécessaires.
  • Bien qu’il n’existe aucune preuve, l’huile essentielle d’hélichryse est utilisée en aromathérapie et en massage pour lutter contre l’insomnie. Ce bienfait est attribué à son effet relaxant.

Comment l’huile essentielle d’Hélichryse est-elle utilisée ?

L’huile essentielle d’hélichryse est souvent disponible dans des formulations prêtes à l’emploi pour une utilisation topique. Autrement dit, dans les crèmes et lotions.

Cependant, il est possible d’utiliser l’huile pure en combinaison avec une huile de support, telle que l’huile de noix de coco, d’amande ou d’olive. Dans ce cas, 3 ou 5 gouttes d’huile doivent être diluées pour chaque once d’huile de base.

Par ailleurs, elle peut également être consommée sous forme d’infusion. Ajoutez simplement 5 gouttes d’huile dans une tasse d’eau chaude. Laissez reposer et buvez.

Certaines personnes l’utilisent dans des séances d’aromathérapie à travers des diffuseurs. Si c’est le cas, il est important d’inhaler les vapeurs pour obtenir leurs propriétés. Attention aux animaux domestiques et aux enfants : le contact direct avec le produit peut être irritant.

Aromathérapie à l'huile essentielle d'hélichryse.
En aromathérapie, il faut faire attention au pouvoir irritant de l’hile d’hélichryse, notamment chez les enfants et les animaux de compagnie.

Les précautions d’emploi de l’huile essentielle d’hélichryse

Pour la plupart des adultes en bonne santé, l’huile essentielle d’hélichryse est sans danger. Dans tous les cas, il est conseillé de faire un test avant de l’appliquer en tant que traitement.

Qu’est-ce que cela veut dire ? Il s’agit d’appliquer une petite quantité sur une zone de peau. Si après quelques heures il n’y a pas de réactions défavorables, l’huile peut être utilisée sans problème.

Dans une étude de 2013, une femme a présenté des symptômes de dermatite allergique de contact après avoir utilisé une crème contenant des extraits de la plante. On ignore si l’huile était la raison de la réaction, car les autres participants à l’étude n’ont eu aucun effet.

L’huile est contre-indiquée dans les cas suivants :

  • Petite enfance
  • Grossesse et allaitement
  • Maladies du foie
  • Prise de médicaments pour le foie



[/atomik -lu-aussi ]

Que faut-il retenir sur l’huile essentielle d’hélichryse ?

Dans certaines parties de l’Europe et de la Méditerranée, l’huile essentielle d’hélichryse est utilisée comme complément pour améliorer la santé de la peau, combattre les infections et favoriser la guérison. Certaines études animales et de laboratoire confirment ses effets. Même ainsi, les chercheurs insistent sur la nécessité de trouver des preuves solides chez l’homme.

C’est donc un ingrédient à utiliser avec parcimonie, de préférence dans les produits formulés. Elle ne doit pas être une approche de premier choix et son usage topique ou externe est particulièrement recommandé.



  • Antunes Viegas D, Palmeira-de-Oliveira A, Salgueiro L, Martinez-de-Oliveira J, Palmeira-de-Oliveira R. Helichrysum italicum: from traditional use to scientific data. J Ethnopharmacol. 2014;151(1):54-65. doi: 10.1016/j.jep.2013.11.005. Epub 2013 Nov 14. PMID: 24239849.
  • saz peiro, Pablo & Gálvez Galve, Juan & Ortiz Lucas, María. (2009). Monográfico de Helicrhysum italicum y sus variedades. Medicina Naturista. 3. 96-100.
  • Kramberger K, Kenig S, Jenko Pražnikar Z, Kočevar Glavač N, Barlič-Maganja D. A Review and Evaluation of the Data Supporting Internal Use of Helichrysum italicum. Plants (Basel). 2021 Aug 23;10(8):1738. doi: 10.3390/plants10081738. PMID: 34451781; PMCID: PMC8399527.
  • Maksimovic S, Stankovic M, Roganovic S, Nesic I, Zvezdanovic J, Tadic V, Zizovic I. Towards a modern approach to traditional use of Helichrysum italicum in dermatological conditions: In vivo testing supercritical extract on artificially irritated skin. J Ethnopharmacol. 2022 Oct 3;301:115779. doi: 10.1016/j.jep.2022.115779. Epub ahead of print. PMID: 36202166.
  • Djihane, Bouzid & Zerroug, Mohamed. (2016). Evaluation of in vitro anti-inflammatory activity of Helichrysum italicum (Roth) G. Don essential oil. 8. 41-44.
  • Andjić M, Draginić N, Kočović A, Jeremić J, Vučićević K, Jeremić N, Krstonošić V, Božin B, Kladar N, Čapo I, Andrijević L, Pecarski D, Bolevich S, Jakovljević V, Bradić J. Immortelle essential oil-based ointment improves wound healing in a diabetic rat model. Biomed Pharmacother. 2022 Jun;150:112941. doi: 10.1016/j.biopha.2022.112941. Epub 2022 Apr 13. PMID: 35429742.
  • Nostro A, Bisignano G, Angela Cannatelli M, Crisafi G, Paola Germanò M, Alonzo V. Effects of Helichrysum italicum extract on growth and enzymatic activity of Staphylococcus aureus. Int J Antimicrob Agents. 2001 Jun;17(6):517-20. doi: 10.1016/s0924-8579(01)00336-3. Erratum in: Int J Antimicrob Agents 2001 Sep;18(3):305. PMID: 11397624.
  • Oliva, A., Garzoli, S., Sabatino, M., Tadić, V., Costantini, S., Ragno, R., & Božović, M. (2019). Chemical composition and antimicrobial activity of essential oil of Helichrysum italicum (Roth) G. Don fil. (Asteraceae) from Montenegro. In Natural Product Research (Vol. 34, Issue 3, pp. 445–448). Informa UK Limited. https://doi.org/10.1080/14786419.2018.1538218
  • Viegas, Daniel & Palmeira-de-Oliveira, Ana & Salgueiro, Ligia & Martinez-de-Oliveira, Jose & Palmeira de Oliveira, Rita. (2013). Helichrysum italicum: From traditional use to scientific data. Journal of ethnopharmacology. 151. 10.1016/j.jep.2013.11.005.
  • Rigano, D., Formisano, C., Senatore, F., Piacente, S., Pagano, E., Capasso, R., Borrelli, F., & Izzo, A. A. (2013). Intestinal antispasmodic effects of Helichrysum italicum (Roth) Don ssp. italicum and chemical identification of the active ingredients. In Journal of Ethnopharmacology (Vol. 150, Issue 3, pp. 901–906). Elsevier BV. https://doi.org/10.1016/j.jep.2013.09.034
  • Kothavade PS, Nagmoti DM, Bulani VD, Juvekar AR. Arzanol, a potent mPGES-1 inhibitor: novel anti-inflammatory agent. ScientificWorldJournal. 2013 Oct 1;2013:986429. doi: 10.1155/2013/986429. PMID: 24198734; PMCID: PMC3807707.
  • Foti, C., Guida, S., Antelmi, A., Romita, P., & Corazza, M. (2013). Allergic contact dermatitis caused by Helichrysum italicum contained in an emollient cream. Contact Dermatitis, 69.

Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.