Hyperdontie : causes et traitement

27 février 2020
L'hyperdontie est une condition qui s'explique par l'apparition d'un nombre excessif de dents. On estime qu'elle affecte environ 3% de la population. Quelles en sont les causes ? Quels traitements sont disponibles ? C'est ce que nous vous expliquons ici.

On parle d’hyperdontie pour désigner la condition dans le cadre de laquelle une personne compte un nombre de dents allant au-delà du nombre standard (32 dents chez un adulte et 20 chez un enfant). On estime qu’elle affecte entre 2 et 3% de la population. Qu’est-ce plus exactement que l’hyperdontie ? Dans cet article, nous allons vous expliquer tout cela en détails. De plus, nous vous révélerons les principales causes ainsi que les principaux traitements.

Qu’est-ce que l’hyperdontie ?

L’hyperdontie consiste en un nombre excessif de dents. Pour désigner ces dents en trop qui se trouvent dans la bouche, on parle de dents surnuméraires. La plupart de ces dents se trouvent dans l’arcade dentaire supérieure, plus précisément au niveau de la ligne entre les canines.

Le cas le plus habituel est le “mesiodens” : la dent surnuméraire se trouve alors entre les 2 incisives centrales supérieures. En général, elle a la même forme que les dents adjacentes, même s’il en existe différents types :

  • En forme de cheville ou conique
  • Molariforme : en forme de molaire
Le diagnostic de l'hyperdontie

Les surnuméraires peuvent provoquer des altérations dans la pousse, que ce soit parce qu’elles occupent l’espace de l’arcade dentaire initialement réservé à d’autres dents ou parce qu’elles les bloquent dans leur pousse. Il existe 3 types d’hyperdontie :

  • Simple : on trouve uniquement une dent surnuméraire
  • Multiple : on trouve plusieurs dents sunuméraires (cas plus rare)
  • Associée à des syndromes : comme par exemple la dysplasie cléiocrânienne, le syndrome d’Ehler-Danlos ou le bec-de-lièvre

Causes de l’hyperdontie

Certaines dentitions comptent moins de dents que le nombre standard, on parle alors d’hypodontie, ou bien plus, et il s’agit alors d’hyperdontie. Cela peut arriver aussi dans la dentition temporaire que dans la dentition permanente. On parle d’hyperdontie quand une dentition temporaire compte plus de 20 dents, et quand une dentition permanente en compte plus de 32.

La cause exacte est inconnue, mais il y a un composant génétique impliqué dans les hyperdonties non syndromiques. Les dents surnuméraires se forment du fait d’une hyperactivité des cellules embryonnaires qui forment les dents. Cela peut être dû à diverses causes :

  • Locales : motivées par des infections, des traumatismes, etc
  • Générales : certains syndromes pouvent être à l’origine du problème

Il est plus fréquent de trouver des cas d’hyperdontie chez les hommes, et également dans les dentitions permanentes plutôt que temporaires.

Lisez donc : 5 habitudes qui vous aident à prendre soin de votre santé dentaire

Comment traiter une hyperdontie ?

Le diagnostic de cette pathologie est possible via la réalisation d’une radiographie afin d’observer l’état les germes dentaires. Diverses symptômes cliniques peuvent se présenter, comme par exemple un retard de pousse ou de mauvaises positions dentaires. Le traitement doit être proposé en fonction de chaque type de dent surnuméraire et de chaque patient.

L'extraction de la dent surnuméraire en cas d'hyperdontie

Extraction

L’extraction de la dent surnuméraire est généralement le traitement recommandé pour éviter de possibles problèmes dans la pousse ou dans la présence de dents dans l’arcade dentaire.

Or, une extraction précoce, dans le cas des enfants, peut affecter le sommet des dents attenantes qui n’ont pas encore terminé de se former. C’est pourquoi il faut réaliser une étude individuelle pour décider du moment de l’extraction.

Orthodontie

Normalement, dans les cas d’hyperdontie, après la réalisation de l’exodontie de la dent surnuméraire, il est nécessaire d’avoir recours à l’orthodontie pour pouvoir harmoniser l’arcade et conserver l’espace destiné à la dent définitive qu’occupait la dent surnuméraire.

A voir : 7 clés de l’hygiène orthodontique

Remplacement d’une autre dent en cas d’agénésie

Il existe certains cas d’hyperdontie qui s’associent à l’absence d’une autre dent. Dans ces cas, on place la dent surnuméraire à l’endroit de la dent manquante et on ajoute une couronne pour l’esthétique.

En résumé

Lorsqu’une personne présente un nombre de dents supérieur au chiffre standard, on parle d’hyperdontie. C’est une condition dans le cadre de laquelle on a identifié des composants génétiques, mais aussi d’autres facteurs tels que des traumatismes. Le traitement choisi dépend des conditions de chaque individu ; c’est pourquoi il est nécessaire de réaliser une étude complète de chaque cas.

 

  • Demiriz L, Durmuşlar MC, Mısır AF. Prevalence and characteristics of supernumerary teeth: A survey on 7348 people. J Int Soc Prev Community Dent. 2015;5(Suppl 1):S39–S43. doi:10.4103/2231-0762.156151
  • Amini F, Rakhshan V, Jamalzadeh S. Prevalence and Pattern of Accessory Teeth (Hyperdontia) in Permanent Dentition of Iranian Orthodontic Patients. Iran J Public Health. 2013;42(11):1259–1265.
  • Parolia A, Kundabala M, Dahal M, Mohan M, Thomas MS. Management of supernumerary teeth. J Conserv Dent. 2011;14(3):221–224. doi:10.4103/0972-0707.85791
  • Meighani G, Pakdaman A. Diagnosis and management of supernumerary (mesiodens): a review of the literature. J Dent (Tehran). 2010;7(1):41–49.
  • Subasioglu A, Savas S, Kucukyilmaz E, Kesim S, Yagci A, Dundar M. Genetic background of supernumerary teeth. Eur J Dent. 2015;9(1):153–158. doi:10.4103/1305-7456.149670
  • Ata-Ali F, Ata-Ali J, Peñarrocha-Oltra D, Peñarrocha-Diago M. Prevalence, etiology, diagnosis, treatment and complications of supernumerary teeth. J Clin Exp Dent. 2014;6(4):e414–e418. Published 2014 Oct 1. doi:10.4317/jced.51499