Infection vaginale à levures : causes et solutions

31 janvier 2020
Pour accélérer le soulagement d'une infection vaginale à levures, il est possible d'utiliser certains remèdes naturels aux propriétés antifongiques. Grâce à leur composition, ils permettent de stopper la croissance du Candida albicans.

Une infection vaginale à levures est une condition courante qui se manifeste généralement par la croissance du champignon Candida albicansCe micro-organisme habite naturellement dans le vagin, mais peut se multiplier pour diverses raisons.

Il en résulte des symptômes inconfortables comme l’inflammation, des démangeaisons et des altérations dans le flux vaginal. En outre, cela entraîne parfois une odeur désagréable et une gêne lors des rapports sexuels. Quelles sont les causes ? Peut-on combattre cette infection avec des remèdes naturels ?

Dans cet article, nous souhaitons nous intéresser à la résolution de ces interrogations. Par ailleurs, nous examinerons en détails ses symptômes principaux et quelques recommandations pour sa prévention.

Prenez note !

Causes de l’infection vaginale à levures

Les bactéries d'une infection vaginale à levures

Une grande quantité de micro-organismes vivent de manière naturelle dans le vagin. Le champignon Candidae est l’un d’entre eux. Dans un état normal, les bactéries connues sous le nom de Lactobacillus aident à maintenir leur croissance sous contrôle afin d’éviter les désagréments.

Toutefois, lorsqu’elles subissent un déséquilibre, les levures se développent excessivement et entraînent une infection. Il peut s’agir de la conséquence de facteurs tels que :

  • Consommation prolongée d’antibiotiques
  • Grossesse et changements hormonaux
  • Système immunitaire faible
  • Diabète non contrôlé
  • Mauvaises habitudes alimentaires
  • Stress et insomnie

Quand l’infection vaginale à levures est récurrente ou ne disparaît pas avec le traitement habituel, sa cause peut être différente de la croissance du champignon CandidaDans ces cas, il est essentiel de faire des examens médicaux ainsi que des tests de laboratoire.

Lisez également : Comment détecter à temps et traiter une infection vaginale ?

Les symptômes

Les symptômes d’une infection vaginale à levures peuvent varier en fonction de l’évolution de la maladie. Lorsque l’infection est légère, la patiente peut seulement ressentir des démangeaisons vaginales et des modifications du flux. Néanmoins, à mesure que l’infection progresse, d’autres symptômes peuvent se manifester :

  • Gonflement autour du vagin
  • Douleur lors des rapports sexuels
  • Brûlure en urinant
  • Muqueuses rouges
  • Éruptions
  • Flux grumeleux et grisâtre

Remèdes naturels pour combattre une infection vaginale à levures

Toutes les infections à levures sont différentes. Par conséquent, il est primordial de consulter un médecin lorsque les désagréments persistent pendant plusieurs jours. Le traitement conventionnel comprend des médicaments à usage topique comme le clotrimazole ou le fluconazole, entre autres.

Cependant, les cas plus légers peuvent se soulager avec certains remèdes naturels aux propriétés antifongiques et antibactériennes. Bien qu’ils ne soient pas aussi puissants que les médicaments sur ordonnance, leur usage peut favoriser le soulagement des symptômes. Les connaissez-vous ?

Le yaourt grec

 

Les probiotiques présents dans le yaourt grec peuvent soutenir le traitement de l’infection vaginale à levures causée par le Candida albicansCes bactéries vivantes, en particulier les Lactobacillus acidophilus, aident à créer un environnement sain dans le vagin.

Comment l’utiliser ?

  • Tout d’abord, il est fondamental de choisir un yaourt qui ne contienne pas de sucre ajouté, car cela nourrit le champignon.
  • Ensuite, vous pouvez l’appliquer dans les parties extrêmes du vagin.
  • De même, il est conseillé de consommer une portion par jour.

L’acide borique

L’acide borique est un ingrédient doté de propriétés antiseptiques et antifongiques qui favorise le contrôle des infections à levures. Une recherche réalisée en 2009 suggère qu’il peut contribuer au traitement des vaginoses.

Cependant, il est fondamental de savoir qu’en grandes quantités, c’est un ingrédient agressif qui peut provoquer des dommages aux reins, une insuffisance aiguë du système circulatoire ou la mort. Il ne doit donc pas être utilisé sur une peau craquelée ni s’ingérer par voie orale.

Comment l’utiliser ?

  • Pour faire face à l’infection vaginale à levures, il est conseillé de dissoudre une petite cuillère à café dans un seau d’eau.
  • La préparation s’applique ensuite dans la zone de la vulve afin de minimiser les inconforts.

Précaution: ce remède ne doit pas être utilisé en cas de grossesse.

Huile de coco

L'huile de coco est efficace pour lutter naturellement contre une infection vaginale à levures

L’huile de coco est un ingrédient aux propriétés antifongiques qui peut contribuer au contrôle de la croissance du champignon Candida albicans. Par conséquent, son usage régulier aide, d’une certaine façon, à freiner l’infection vaginale à levures.

Comment l’utiliser ?

  • Tout d’abord, achetez une huile de coco pure et 100% biologique.
  • Appliquez-la ensuite sur la zone infectée.
  • Utilisez-la quotidiennement jusqu’à sentir une amélioration.

Découvrez aussi : Infections vaginales : types et causes

L’ail contre l’infection vaginale à levures

Il ne fait aucun doute que l’ail reste l’un des meilleurs remèdes d’origine naturelle contre les infections. Selon les résultats d’une étude de laboratoire, l’ail pourrait être un puissant remède pour contrôler le Candida albicans. Cependant, des preuves sont encore nécessaires pour démontrer ces effets.

Comment l’utiliser ?

  • Pour profiter de ses propriétés, il est recommandé de consommer quotidiennement une gousse d’ail crue.
  • Il peut être également utile de faire une préparation pour usage externe: écrasez une gousse, puis versez-la dans de l’eau chaude et laissez refroidir. Ensuite, égouttez et appliquez le liquide en guise de rinçage.

Précaution : en aucun cas, l’ail ne doit être introduit dans le vagin. Des cas de brûlures et de douleur ont été signalés avec ce type de remède.

Huile d’origan sauvage

 

L’huile d’origan sauvage (Origanum vulgarecontient deux puissants antifongiques connus sous le nom de thymol et de carvacrol. Ces composants aident à stopper ou retarder la croissance du champignon Candida albicans. Ce remède est donc utile contre l’infection vaginale à levures.

Comment l’utiliser ?

  • Mélanger trois gouttes d’huile essentielle d’origan avec de l’huile de coco.
  • Puis, appliquez ce mélange sur les parties externes du vagin (zone de la vulve), avec un léger massage.

Précaution : évitez d’utiliser l’huile sans le diluer. Il ne faut pas non plus l’appliquer à l’intérieur du vagin. Rappelez-vous que les huiles essentielles ne doivent pas être prises par voie orale.

A garder à l’esprit !

L’efficacité de ces remèdes naturels est variable et les preuves de leur succès sont surtout anecdotiques. Malgré cela, leur application régulière peut aider à soulager les symptômes en quelques jours. Toutefois, si la gêne s’aggrave ou réapparaît, il est préférable de consulter un médecin.

En fonction de la gravité de l’infection, des traitements médicamenteux peuvent être nécessaires. Par ailleurs, des tests supplémentaires peuvent également être utiles afin d’exclure d’autres affections.

 

  • Blostein, F., Levin-Sparenberg, E., Wagner, J., & Foxman, B. (2017). Recurrent vulvovaginal candidiasis. Annals of Epidemiology. https://doi.org/10.1016/j.annepidem.2017.08.010
  • Falagas, ME, Betsi, GI, y Athanasiou, S. (2006). Probióticos para la prevención de la candidiasis vulvovaginal recurrente: una revisión. Diario de la quimioterapia antimicrobiana. https://doi.org/10.1093/jac/dkl246
  • Xie, HY, Feng, D., Wei, DM, Chen, H., Mei, L., Wang, X., y Fang, F. (2013). Probióticos para la candidiasis vulvovaginal en mujeres no embarazadas. Base de Datos Cochrane de Revisiones Sistemáticas. https://doi.org/10.1002/14651858.CD010496
  • Darvishi, M., Jahdi, F., Hamzegardeshi, Z., Goodarzi, S. y Vahedi, M. (2015). La comparación de la crema vaginal de mezclar yogurt, miel y clotrimazol en los síntomas de la candidiasis vaginal. Revista mundial de ciencias de la salud , 7 (6), 108-116. https://doi.org/10.5539/gjhs.v7n6p108
  • Reichman, O., Akins, R., & Sobel, J. D. (2009). Boric acid addition to suppressive antimicrobial therapy for recurrent bacterial vaginosis. Sexually Transmitted Diseases. https://doi.org/10.1097/OLQ.0b013e3181b08456
  • Ogbolu, D. O., Oni, A. A., Daini, O. A., & Oloko, A. P. (2007). In Vitro Antimicrobial Properties of Coconut Oil on Candida Species in Ibadan, Nigeria. Journal of Medicinal Food. https://doi.org/10.1089/jmf.2006.1209
  • Nguyen, V. T. A., Le, T. D., Phan, H. N., & Tran, L. B. (2017). Antibacterial Activity of Free Fatty Acids from Hydrolyzed Virgin Coconut Oil Using Lipase from Candida rugosa. Journal of Lipids. https://doi.org/10.1155/2017/7170162
  • Shuford, J. A., Steckelberg, J. M., & Patel, R. (2005). Effects of fresh garlic extract on Candida albicans biofilms [1]. Antimicrobial Agents and Chemotherapy. https://doi.org/10.1128/AAC.49.1.473.2005
  • Lemar, K. M., Turner, M. P., & Lloyd, D. (2002). Garlic (Allium sativum) as an anti-Candida agent: A comparison of the efficacy of fresh garlic and freeze-dried extracts. Journal of Applied Microbiology. https://doi.org/10.1046/j.1365-2672.2002.01707.x
  • Manohar, V., Ingram, C., Gray, J., Talpur, N. A., Echard, B. W., Bagchi, D., & Preuss, H. G. (2001). Antifungal activities of origanum oil against Candida albicans. Molecular and Cellular Biochemistry. https://doi.org/10.1023/A:1013311632207