Injections contraceptives : que faut-il savoir ?

21 septembre 2019
Les injections contraceptives sont efficaces pour prévenir la grossesse si elles sont appliquées au bon moment. Le taux de réussite atteint 99%. Nous vous invitons à en apprendre davantage à ce sujet.

Les injections contraceptives sont des substances qui s’administrent dans le bras ou les fesses, à travers une seringue, dans l’objectif d’éviter temporairement une grossesse. Il s’agit d’une méthode contraceptive féminine très efficace. On estime que sur 100 femmes qui l’utilisent correctement, moins d’1% tombe enceinte.

En fonction de ses composants, l’efficacité de cette méthode contraceptive peut durer entre 1 et 3 mois. Par ailleurs, il est recommandé aux femmes à l’étape adolescente d’avoir recours aux injections mensuelles. En effet, cela permet d’administrer une dose plus faible d’hormones.

D’autre part, les injections contraceptives protègent pendant 33 jours dès leur application. Une fois ce temps écoulé, même si ce n’est qu’une seule journée, la protection contre la grossesse se perd. Pour cette raison, la femme devrait recevoir l’injection à la même date tous les mois.

Toutefois, il existe d’autres types d’injections contraceptives qui, comme nous le verrons plus loin, ont un effet plus durable.

Comment fonctionnent les injections contraceptives ?

Les injections contraceptives contiennent des hormones similaires à celles qui sont synthétisées dans l’organisme féminin et qui tentent d’inhiber l’ovulation. Les injections de ce type sont également connues sous le nom de « Depo Provera », ‘injection Depo », « Injection contraceptive DMPA » ou « acétate de medroxyprogesterone ».

Comme nous l’avons déjà mentionné, elles sont composées d’hormones qui visent à inhiber l’ovulation, en particulier la progestine. Néanmoins, il existe également des progestines et des œstrogènes combinés. Concernant les premières, elles présentent une durée d’effet de 2 à 3 mois. D’autre part, les combinées ont une durée réduite à un mois.

La progestine évite la grossesse en empêchant l’ovulation. En effet, sans ovule dans les trompes de Fallope, il est impossible de déclencher une grossesse. De plus, cette hormone épaissit la glaire cervicale, ce qui rend difficile le passage du sperme.

Quelques avantages et inconvénients des injections contraceptives

Des pilules et des injections contraceptives

Comme la plupart des produits, les injections contraceptives présentent également des avantages et des inconvénients. Par conséquent, il appartient à chaque individu de choisir ou non cette méthode comme système de prévention d’une grossesse.

En ce qui concerne les avantages, elles se distinguent par leur efficacité. En effet, les probabilités d’échec sont inférieures à 1%. De plus, elles n’interfèrent pas dans les relations sexuelles. Enfin, il faut mentionner aussi que cette injection peut améliorer l’acné ainsi que les symptômes prémenstruels.

Comme l’injection s’administre une fois par mois, son usage est discret et sûr. Toutefois, elle ne protège pas contre le VIH ni les autres infections sexuellement transmissiblesIl s’agit d’un aspect important à prendre en compte.

Par ailleurs, il n’est pas recommandé de l’utiliser en période d’allaitement. Elle peut être également un peu ennuyeuse pour les personnes qui n’aiment pas tellement les seringues.

De nombreuses femmes pensent que ces injections peuvent conduire à la stérilité et que les adolescentes ne doivent pas les utiliser. Mais ces idées sont totalement fausses.

Découvrez aussi : Pouvez-vous tomber enceinte avec un implant de progestérone ?

Les injections contraceptives peuvent-elles causer des inconforts ou des problèmes de santé ?

Une femme qui a des nausées

Ces injections ne sont pas exemptes de certains risques qui sont importants à évaluer au moment de commencer. Chez certaines femmes, on a décrit des nausées et des changements dans la régularité des règles.

Ceci est dû à l’effet du contenu hormonal de ces administrations, qui peut altérer le cours normal du fonctionnement de l’organisme. De plus, pour la même raison, il est possible que les injections entraînent une légère prise de poids chez les femmes qui l’utilisent.

Ainsi, pour plus de sécurité, avant de faire appel à cette méthode de contraception, il est préférable de consulter un médecin afin qu’il vous conseille sur la méthode la plus adéquate pour vous.

Lisez également : Pilules contraceptives : leurs effets secondaires

En conclusion…

Les injections contraceptives sont efficaces pour prévenir la grossesse si l’application est réalisée au bon moment. Le taux de réussite atteint 99%, il est aussi efficace qu’une ligature des trompes de Fallope.

Néanmoins, il est essentiel de garder à l’esprit que ce type de méthode contraceptive ne protège pas contre les maladies sexuellement transmissibles. Il faut donc également utiliser un préservatif dans le but de prévenir ces maladies.

Renseignez-vous auprès de votre médecin sur le type de contraception qui vous convient le mieux et laissez-vous conseiller.

 

  • Roy, G. (2010). Injectable contraception. Seminars in Reproductive Medicine. https://doi.org/10.1055/s-0030-1248137
  • Zieman, M. (2014). Combined hormonal contraception. In Contraception for Adolescent and Young Adult Women. https://doi.org/10.1007/978-1-4614-6579-9_4
  • Schivone, G., Dorflinger, L., & Halpern, V. (2016). Injectable contraception: Updates and innovation. Current Opinion in Obstetrics and Gynecology. https://doi.org/10.1097/GCO.0000000000000329
  • Kaunitz, A. M. (2000). Injectable contraception: New and existing options. Obstetrics and Gynecology Clinics of North America. https://doi.org/10.1016/S0889-8545(05)70171-6
  • Berenson AB, Odom SD, Breitkopf CR, Rahman M. Physiologic and psychologic symptoms associated with use of injectable contraception and 20 microg oral contraceptive pills. Am J Obstet Gynecol. 2008;199(4):351.e1–351.e3512. doi:10.1016/j.ajog.2008.04.048