Journée mondiale de la ménopause : l'importance qu'elle mérite

Le climatère n'est pas la même chose que la fin des règles. Qu'en est-il de la périménopause ? Dans cet enchevêtrement de confusion, nous profitons de la journée mondiale de la ménopause pour clarifier les concepts.
Journée mondiale de la ménopause : l'importance qu'elle mérite
Leonardo Biolatto

Rédigé et vérifié par le médecin Leonardo Biolatto.

Dernière mise à jour : 25 octobre, 2022

Le 18 octobre est la journée mondiale de la ménopause. Souvent, la confusion dans les termes conduit les femmes à ne pas savoir clairement quand elles traversent le climatère, quand elles ont eu ou auront leur ménopause et ce que signifie la périménopause.

Une partie de l’initiative de la Journée mondiale de la ménopause est de faire la lumière sur une période qui constitue une autre étape dans la vie des femmes. Ce n’est pas la fin de la sexualité active ou d’un état pathologique, comme on l’a cru pendant de nombreuses années.

Le cycle de vie est fait de changements et de transitions. Le climatère et la ménopause sont des espaces temporels que chaque femme peut assimiler avec des ressources variées.

Les notions à connaître

La notion de ménopause n’est pas toujours claire. Certaines femmes ne savent pas ce que signifie le climatère.

On entend souvent dire que la plupart des femmes ont leur ménopause à 45. Des doutes surviennent alors chez les femmes de cet âge. Cela signifie-t-il qu’elles ne peuvent plus concevoir ? Et si elles ont encore leurs règles ?

En cette journée mondiale de la ménopause, nous en profitons pour passer en revue les principaux concepts. C’est la première étape pour donner à cette étape l’importance qu’elle mérite.

Ménopause

L’organisme National Institutes of Health Office on Women’s Health définit la ménopause comme l’arrêt permanent des règles. C’est-à-dire lorsque le cycle de saignement mensuel ne se répète plus pendant une période d’au moins 12 mois.

L’âge d’apparition de la ménopause est variable, car il dépend de facteurs génétiques, culturels et ethniques, ainsi que des habitudes de vie. Il existe des moyennes mondiales qui donnent un guide sur l’âge d’apparition le plus probable.

On estime que dans la plupart des pays européens, cela se produit après 51 ans. Au Mexique, l’âge moyen est de 48 ans. En Argentine, il est de 50 ans.

Au niveau planétaire, l’âge normal des dernières règles d’une femme devrait se situer entre 45 et 55 ans. Lorsque les saignements disparaissent avant l’âge de 45 ans, on parle de ménopause précoce, qui est une condition aux conséquences hormonales.

Femme avec des problèmes osseux à la ménopause.
La ménopause est associée à un risque accru de fractures et à une possibilité réelle de développer une ostéoporose.

Climatère

L’Association argentine pour l’étude du climatère définit ce concept comme une étape progressive dans la vie d’une femme, à travers laquelle la capacité de reproduction est perdue. Le fait vers lequel convergent tous les changements climatiques est la ménopause elle-même, c’est-à-dire l’arrêt des règles.

Fait intéressant, le terme « climaterium » vient du grec climater, qui se traduit par « escalier ». Il est donc logique de supposer que cette étape annonce une transition d’un mode de vie à un autre. Cette nouvelle forme implique qu’il n’y a plus de cycles menstruels.

Il n’y a pas de date exacte d’apparition. Les symptômes climatériques surviennent généralement à partir de 1 an avant l’arrêt des saignements menstruels jusqu’à 1 an après la ménopause.

Les bouffées de chaleur sont des expressions typiques du climatère. Ce sont des sensations de chaleur intense que les femmes perçoivent à tout moment de la journée, quelle que soit la température extérieure.

Selon les recherches, l’explication est que les changements hormonaux augmentent l’expression des récepteurs de la sérotonine 5-HT2A dans le cerveau. La stimulation des neurotransmetteurs dans l’hypothalamus déséquilibre le centre de thermorégulation.

Périménopause

Selon une publication de la revue Nature, la périménopause est une combinaison de symptômes physiques, psychologiques et neurologiques qui commencent par des changements dans la régularité des cycles menstruels dans la période climatérique et qui conduira à la ménopause. Autrement dit, ce n’est pas une étape définie, mais une perception.

Ainsi, une femme pourra entrer en périménopause beaucoup plus tôt qu’une autre, même si la date de fin des règles est la même. La diminution de la concentration en œstrogènes serait le principal facteur responsable des symptômes.

Il convient de le souligner que nous ne parlons pas seulement de signes anatomiques. Il y a aussi l’aspect psychologique dont il faut tenir compte. Il a été démontré que les femmes traversent cette étape avec un risque plus élevé de troubles cognitifs ultérieurs et de dépression à moyen terme.

Quelle est l’importance de comprendre la ménopause et le climatère ?

La ménopause est encore un sujet tabou. Elle est de plus en plus acceptée, il y a plus d’informations et la société comprend que vieillir en bonne santé est un processus possible et bénéfique.

Cependant, les femmes ne finissent pas toujours par trouver un soutien social précieux à ce moment de leur existence. Les opportunités d’emploi se font plus rares au fil des années, leur sexualité est vue comme une situation en déclin et les tentatives d’initiation à de nouveaux loisirs sont qualifiées d’improvisées, c’est-à-dire ne correspondant pas à « quelqu’un de leur âge ».

La Journée mondiale de la ménopause sonne l’alarme pour la société. Les femmes ne terminent pas leur vie à 50 ans. Elles ne devraient pas être exclues de la vie sociale et du travail. Ce n’est pas le moment d’être une grand-mère et rien de plus.

La pression sociale sur un rôle délimité dans le climatère ajoute des angoisses et du stress aux femmes de plus de 50 ans. Non seulement elles doivent faire face à des changements physiques, mais elles font également face à un manque de soutien externe.

Femme au climatère.
Le climatérique peut être vécu à partir de la positivité. Pour ce faire, la société doit renforcer son rôle d’accompagnement des femmes.

Une journée mondiale de la ménopause pour revaloriser les années

Le climatère dure plusieurs années. Il se caractérise par des moments d’incertitude, des changements dans le corps, un risque cardiovasculaire accru, des risques accrus de fracture, des sautes d’humeur.

C’est un changement de plus dans la succession des décennies de la vie de la femme. La Journée mondiale de la ménopause ne dure qu’un jour, mais la ménopause est une longue période.

Au cours de cette période, avec un soutien social suffisant, les femmes peuvent se sentir épanouies, accompagnées et capables de relever de nouveaux défis. La fin de la capacité de reproduction n’est pas la fin de tout. Il s’agit d’une transition vers une autre forme de maturité.

Cela pourrait vous intéresser ...
Bénéfice des thérapies à l’estradiol après la ménopause
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Bénéfice des thérapies à l’estradiol après la ménopause

Le traitement à l'estradiol pendant la ménopause peut être bénéfique pour les femmes présentant des symptômes qui nuisent à leur qualité de vie.



  • Torres Jiménez, Ana Paola, and José María Torres Rincón. “Climaterio y menopausia.” Revista de la Facultad de Medicina (México) 61.2 (2018): 51-58.
  • Roncero, Laura Pérez. “La edad de la menopausia.” El farmacéutico: profesión y cultura 580 (2019): 27-30.
  • Santoro, Nanette, et al. “The menopause transition: signs, symptoms, and management options.” The Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism 106.1 (2021): 1-15.
  • McNamara, Megan, Pelin Batur, and Kristi Tough DeSapri. “Perimenopause.” Annals of internal medicine 162.3 (2015): ITC1-ITC16.
  • Willi, Jasmine, and Ulrike Ehlert. “Assessment of perimenopausal depression: A review.” Journal of Affective Disorders 249 (2019): 216-222.
  • Santoro, Nanette, et al. “The menopause transition: signs, symptoms, and management options.” The Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism 106.1 (2021): 1-15.
  • Zhu, Dongshan, et al. “Type of menopause, age of menopause and variations in the risk of incident cardiovascular disease: pooled analysis of individual data from 10 international studies.” Human Reproduction 35.8 (2020): 1933-1943.
  • Scavello, Irene, et al. “Sexual health in menopause.” Medicina 55.9 (2019): 559.

Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.