Kyste rénal : les symptômes

· 15 février 2015
Bien qu'ils ne soient généralement pas graves, nous devons tout de même faire vérifier nos kystes rénaux pour déterminer leur nature, et nous assurer qu'ils n'engendreront pas d'affections plus graves.

Vous avez sûrement déjà entendu parler des kystes rénaux. Il s’agit d’un trouble très fréquent qui n’entraîne pas de conséquence grave pour la santé. C’est pourquoi il vaut mieux savoir pourquoi un kyste rénal peut apparaitre, et de quels symptômes ils s’accompagnent. Nous vous expliquerons tout cela dans la suite de cet article.

 Qu’est-ce qu’un kyste rénal ?L'apparition du kyste rénal.

Nous savons tous quelles fonctions vitales les reins accomplissent : ils filtrent notre sang, nettoient l’organisme, régulent le sel dans notre corps, et séparent les déchets que nous éliminons dans l’urine. Les reins sont deux organes indispensables à notre existence, c’est pourquoi il faut connaître les maladies dont ils peuvent souffrir.

Toutefois, passons directement au thème qui nous intéresse aujourd’hui. Que sont exactement les kystes rénaux ? Un kyste est une grosseur remplie d’air ou de liquide. En général, ils sont remplis d’un liquide aqueux, et forment des bosses qui émergent à la surface du rein ou des néphrons.

Normalement, ils ne sont pas plus gros qu’une lentille, mais parfois, ils peuvent grossir jusqu’à atteindre la taille d’une pomme. Ils grossissent petit à petit, et le liquide qu’ils contiennent n’est ni du pus ni du sang, mais un liquide sans danger pour la santé.

Qui a tendance à souffrir d’un kyste rénal ?

Les personnes qui souffrent d'un kyste rénal.

Tout d’abord, il faut préciser que ces kystes ne sont d’une gravité extrême. Ils ne sont pas synonymes de cancer ou de complication qui détériorera notre qualité de vie. Les kystes simples au niveau des reins sont très communs et apparaissent avec l’âge.

Ainsi, il n’y a rien d’étonnant à les voir se former à partir de cinquante ans, même s’ils apparaissent parfois avant. Nous le répétons encore une fois, ces kystes ne sont pas dangereux.

D’où viennent ces kystes ?

apparition d'un kyste rénal.

Il n’y a rien d’inquiétant à ce que les kystes apparaissent avec l’âge, car les néphrons (les parties du rein qui se chargent de filtrer le sang) deviennent de plus en plus grands et se remplissent de liquide. 

En réalité, les scientifiques ne connaissent pas l’origine exacte des kystes, mais seulement qu’ils se forment avec l’âge. Ils sont semblables à de petites lésions qui font que le liquide s’accumule jusqu’à créer une bosse de taille variable. Il faut également préciser que ces kystes rénaux ne sont pas héréditaires.

J’ai un kyste rénal, c’est grave ?

En général non, ils ne sont pas graves. Ils sont associés à l’âge, et sont très fréquents. C’est pourquoi ils sont souvent appelés « kystes rénaux simples ». De plus, ils ne se transforment généralement pas en tumeurs cancérigènes

La plupart du temps, ils sont bénins. Toutefois, il convient de consulter un médecin pour les faire détecter et les contrôler. S’ils sont irréguliers, ils peuvent être associés à un type de cancer. Cependant, 70 % d’entre eux sont bénins.

Cet article pourrait vous intéresser : 5 façons naturelles d’éviter l’incontinence urinaire

Quels sont les symptômes liés à un kyste rénal ?

Symptômes du kyste rénal.

Les kystes rénaux simples ne présentent généralement aucun symptôme. Ainsi, en l’absence de signe, la plupart des personnes ne savent pas qu’elles en ont un, voire même 7, dans les reins. La plupart du temps, ils sont découverts par hasard grâce à des tests aux rayons X, par exemple.

Toutefois, si ces kystes explosent, ils peuvent présenter un certain danger. C’est alors qu’une série de symptômes apparaît qu’il convient de reconnaître pour pouvoir ensuite consulter votre médecin :

  • Douleurs au niveau de l’abdomen, des côtes, des hanches, de l’estomac ou du dos
  • Une légère fièvre
  • Mictions plus fréquentes, et traces de sang dans l’urine
  • Tension élevée

Cet article pourrait également vous plaire : Traitements naturels pour l’infection urinaire

Comment guérir les kystes rénaux simples ?

Soigner un kyste rénal.

Étant donné que ces kystes sont souvent bénins, ils ne font pas l’objet de traitements. Cependant, si un kyste exerce une forte pression sur le rein, il finira par nuire à sa fonction. Le seul recours est alors une intervention. 

De quel type d’intervention s’agit-il ? Elle peut être de deux types en fonction de l’endroit où se trouve le kyste, et de sa taille :

  • Aspiration ou sclérothérapie : le liquide contenu dans le kyste est éliminé grâce à une injection.
  • Chirurgie : en général, il s’agit d’une laparoscopie pratiquée à l’aide d’instruments fins qui sont insérés dans l’abdomen grâce à de petites aiguilles. Au cours de la chirurgie, le médecin draine le kyste, puis le coupe et le brûle. Cette intervention est rapide, et ne nécessite qu’un court séjour à l’hôpital.

Pouvons-nous prévenir les kystes rénaux ?

Prévenir un kyste rénal.

En général, ils apparaissent avec l’âge. Toutefois, une façon simple de conserver des reins en bonne santé est de suivre un mode de vie sain. Vous savez déjà comment y parvenir :

  • Éviter de fumer ou de consommer des boissons alcoolisées.
  • Buvez deux litres d’eau par jour.
  • Évitez le sel, les farinés raffinées, le sucre, et les boissons gazeuses.
  • Mangez des fruits et des légumes frais, en évitant les viandes rouges.
  • Buvez des jus de fruits naturels.
  • Buvez, pendant 10 jours par mois, un verre d’eau avec une cuillère de bicarbonate de soude après chaque dîner.