L’hyporexie ou manque d’appétit : causes et conséquences

14 mai 2020
Des facteurs biologiques, psychiques et sociaux peuvent être à l'origine de l'hyporexie.

L’hyporexie est le terme médical pour désigner la diminution de l’appétit. Bien que cette condition puisse survenir à tout âge, elle concerne généralement les personnes âgées.

Les termes hyporexie et anorexie sont similaires, et dans la pratique, il est difficile de les distinguer. L’anorexie est le terme médical pour désigner un manque total d’appétit, et non une diminution. Quoi qu’il en soit, ces deux affections nuisent toutes deux à la santé, puisque les personnes concernées sont sous-alimentées et peuvent donc avoir des carences, une carence en vitamines notamment.

On estime que l’hyporexie affecte 60 % des personnes âgées de plus de 65 ans. Et chez les personnes âgées de plus de 80 ans, il semblerait que 90 % d’entre elles soient concernées. Dans cet article, nous vous expliquons tout ce qu’il y a à savoir sur le sujet.

Quelles sont les causes à l’origine de l’hyporexie ?

Comme commenté précédemment, l’hyporexie consiste en une diminution de l’appétit. Cette perte de l’appétit conduit à une consommation alimentaire moins importante, ce qui se traduit généralement par une perte de poids et une sensation de fatigue.

Le problème est que, si l’hyporexie se maintient dans le temps, la personne affectée présentera des carences importantes. Il est fréquent que les personnes concernées finissent par développer des carences en vitamines et par souffrir d’anémie.

Même s’il est vrai que les besoins en énergie diminuent au fil des années, le vieillissement n’est pas la seule cause à l’origine de l’hyporexie. Des problèmes psychologiques tels que le stress ou la dépression peuvent aussi être à l’origine de la diminution de l’appétit.

Un homme touché par l'hyporexie

De nombreux spécialistes dans le domaine estiment que si l’hyporexie affecte particulièrement les personnes âgées, c’est parce que notre capacité sensorielle diminue au fil des années. Concrètement, le fait que l’odorat et le goût soient moins prononcés à partir d’un certain âge peut affecter l’appétit.

Par ailleurs, les maladies aiguës ou chroniques peuvent aussi être à l’origine de l’hyporexie. La néoplasie et les maladies digestives sont des affections communes chez les personnes âgées, des causes directes de l’hyporexie.

Cet article peut également vous intéresser : Remèdes naturels efficaces pour les enfants ayant peu d’appétit

D’autres causes fréquentes

Ce qui est certain, c’est que l’appétit entretient un lien étroit avec de nombreux facteurs de notre vie. Chez les personnes âgées, l’hyporexie est également liée à la solitude, au manque de soins ou encore au fait de vivre dans une résidence pour personnes âgées.

Par ailleurs, certains médicaments peuvent également être à l’origine de l’hyporexie. Parmi ces médicaments, figurent la codéine, la morphine et même la chimiothérapie.

Enfin, n’oublions pas que les problèmes dentaires sont plus fréquents à un âge avancé. Toute maladie dentaire ainsi que la sécheresse buccale qui s’intensifie avec le temps peuvent affecter l’alimentation. Le fait de ne pas pouvoir consommer des aliments consistants peut faire disparaître le plaisir alimentaire, et peut donc diminuer l’appétit.

Un homme âgé inquiet au sujet de l'hyporexie

Cet article peut également vous intéresser : Le manque d’appétit pendant la grossesse

Quelles sont les conséquences de l’hyporexie ?

Perdre l’appétit peut conduire à la sous-alimentation. Chez les personnes âgées, la sous-alimentation est généralement lente et progressive, raison pour laquelle il est difficile de la détecter.

La sous-alimentation provoque une diminution de la masse musculaire. La personne sous-alimentée perd alors ses forces, raison pour laquelle la sensation de fatigue apparaît et s’intensifie. De plus, l’alimentation est directement liée à la bonne santé du système immunitaire.

Dans ce contexte, l’hyporexie peut faire que toute maladie dont souffre éventuellement la personne affectée s’aggrave. C’est pourquoi il est très important de suivre un traitement le plus rapidement possible, l’idéal étant de changer ses habitudes alimentaires.

Il est recommandé de prendre plusieurs petits repas par jour et d’ingérer plus de calories. Il convient également de choisir des aliments appétissants et de rallonger le temps des repas sans source de distraction à portée de main. Si ces mesures se soldent pas un échec, il est possible d’avoir recours à certains médicaments dont la fonction est d’augmenter l’appétit.

Au moindre doute, le plus important est, bien entendu, de consulter son médecin. Seul un professionnel de santé pourra bien évaluer la situation et vous recommander des mesures concrètes adaptées à votre situation et à la cause à l’origine de votre hyporexie.

 

  • La hiporexia, ¿por qué se pierde el apetito con la edad? (n.d.). Retrieved April 15, 2020, from https://muysaludable.sanitas.es/salud/envejecimiento/la-hiporexia-se-pierde-apetito-la-edad/
  • Falta de apetito (Hiporexia): cuando se deja la comida en el plato. (n.d.). Retrieved April 15, 2020, from https://www.efesalud.com/hiporexia-cuando-los-abuelos-dejan-la-comida-en-el-plato/
  • Press, E. (n.d.). Pérdida de apetito en personas mayores, ¿hiporexia o anorexia?
    Hiporexia – DBSS. (n.d.). Retrieved April 15, 2020, from https://g-se.com/hiporexia-bp-P57cfb26e7a763