La choline : un nutriment essentiel aux nombreux bienfaits

· 21 mars 2019
La choline est un nutriment essentiel et fondamental pour le développement du système nerveux. Ses apports améliorent les fonctions cognitives, entre autres avantages.

Parmi la variété de vitamines et de minéraux que nous devons ingérer chaque jour, il y a la choline. Elle est considérée comme une vitamine du groupe B, qui n’est généralement pas aussi connue que les autres. Pour autant, il est important de l’obtenir par l’alimentation, car elle est un nutriment essentiel.

Découvrez, dans la suite de cet article, ses nombreux avantages et la meilleure façon de les obtenir !

Qu’est-ce que la choline ?

choline et système nerveux

La choline est un nutriment associé aux vitamines du groupe B (B1, B2, B3, B5, B6, B7, B9 et B12). Le cerveau et le système nerveux en ont besoin pour réguler la mémoire et l’humeur, le contrôle musculaire et d’autres fonctions.

Elle est également nécessaire pour former les membranes qui entourent les cellules du corps. Le foie peut en produire une petite quantité, mais la plus grande partie de la choline dans le corps provient de la nourriture que nous mangeons.

Les bienfaits de la choline

De la même manière que la vitamine D, elle joue un rôle de soutien fondamental dans l’absorption du calcium, car elle aide les acides gras oméga-3 et les vitamines B à fonctionner comme il se doit.

Tels sont les avantages qui y sont associés :

  • Performance sportive

Il est nécessaire que le cerveau communique correctement avec les muscles. Ne pas avoir assez de choline pendant l’exercice peut retarder le message du cerveau aux muscles pour qu’ils se contractent, ce qui entraîne une fatigue plus rapide pendant l’exercice d’endurance.

  • Santé du foie

La choline aide à éliminer les graisses du foie, prévenant ainsi les maladies du foie. La choline libère également le foie pour qu’il puisse remplir ses fonctions clés de filtration, de détoxification et de conversion des aliments en énergie.

  • Vieillissement du cerveau

Un nouveau domaine d’intérêt pour les scientifiques qui étudient l’impact de cet élément nutritif sur l’alimentation est de savoir si son ingestion pourrait prévenir la détérioration cognitive qui se produit lorsque nous vieillissons.

Les aliments riches en choline

Nous vous avons préparé une liste des aliments les plus riches en cet élément nutritif afin que vous puissiez suivre une alimentation équilibrée.

  • Jaune d’oeuf
  • Foie
  • Boeuf et veau
  • Levure de bière
  • Flocons d’avoine
  • Noix de Grenoble
  • Légumes secs

Lire aussi : Les meilleurs conseils pour conserver un cerveau jeune et vif

Le lien avec la maladie d’Alzheimer

choline et maladie d'Alzheimer

Personne âgée avec les mains sur la tête : implication de la choline dans la maladie d’Alzheimer

Dans le cadre d’une nouvelle étude, des chercheurs de l’Arizona State University aux États-Unis explorent un traitement simple et sûr pour l’un des troubles les plus dévastateurs et déconcertants : la maladie d’Alzheimer (MA).

Les auteurs principaux, avec l’appui du Center for Neurodegenerative Disease Research, étudient les effets de la choline, un nutriment important qui pourrait être prometteur dans la guerre contre les troubles de perte de mémoire.

L’étude porte sur des souris élevées pour présenter des symptômes semblables à ceux de la MA. Les résultats ont montré que lorsque ces rongeurs reçoivent une quantité élevée de choline dans leur alimentation, leur progéniture montre une amélioration de la mémoire spatiale par rapport à celles qui reçoivent un traitement normal à la choline dans l’utérus.

De plus, les effets bénéfiques de la supplémentation en choline semblent être transgénérationnels, protégeant non seulement les animaux supplémentés pendant la gestation et la lactation, mais aussi la progéniture subséquente de ces souris.

L’importance dans la période de la grossesse et de l’allaitement

La Food and Nutrition Commission de l’Institute of Medicine de la National Academy of Sciences affirme que la choline est essentielle à la supplémentation prénatale. Pendant la grossesse, la consommation de choline par la mère peut influencer le développement de la mémoire et du cerveau du bébé en développement.

Les femmes enceintes et allaitantes, ainsi que les enfants, peuvent consommer de la choline en respectant les paramètres d’apport recommandés. Une supplémentation en dehors du régime alimentaire n’est généralement pas nécessaire si l’on suit un régime alimentaire sain.

Lire aussi : Comment s’alimenter pendant la grossesse

Les effets secondaires de la choline

Une trop grande quantité de choline peut causer une odeur de poisson, une forte transpiration ou une salivation excessive, mais peut également abaisser la tension artérielle et prédisposer à des lésions hépatiques. Certaines recherches suggèrent qu’une quantité élevée de choline peut augmenter le risque de maladie cardiaque.

Malgré cela, cette recherche se concentre sur l’utilisation de quantités massives de choline. Dans tous les cas, c‘est un nutriment essentiel pour l’organisme, dont l’apport doit être assuré sur le plan d’un mode de vie sain.

 

  • Blusztajn, J. K., Slack, B. E., & Mellott, T. J. (2017). Neuroprotective Actions of Dietary Choline. Nutrients9(8), 815. doi:10.3390/nu9080815
  • Velazquez, Ramon & Ferreira, Eric & Winslow, Wendy & Dave, Nikhil & S. Piras, Ignazio & Naymik, Marcus & Huentelman, Matthew & Tran, An & Caccamo, Antonella & Oddo, Salvatore. (2019). Maternal choline supplementation ameliorates Alzheimer’s disease pathology by reducing brain homocysteine levels across multiple generations. Molecular Psychiatry. 10.1038/s41380-018-0322-z.
  • Xu X., Gammon M.D., Zeisel S.H., Lee Y.L., Wetmur J.G., Teitelbaum S.L., Bradshaw P.T., Neugut A.I., Santella R.M., Chen J. Choline metabolism and risk of breast cancer in a population-based study. FASEB J. 2008;22:2045–2052. doi: 10.1096/fj.07-101279.