La nécessité de protéger les professionnels de la santé pendant la pandémie

21 mai 2020
La protection des professionnels de la santé pendant la pandémie doit être une priorité pour les gouvernements et la société. Ils constituent la première ligne de défense contre le virus et ont donc besoin des garanties nécessaires pour mener à bien leur travail.

Le pourcentage élevé de professionnels de la santé infectés par le coronavirus est préoccupant dans plus d’un des pays touchés. Il souligne l’impréparation des différents systèmes de santé, ainsi que le besoin urgent de protéger les travailleurs de la santé pendant la pandémie.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS), par le biais de diverses déclarations de son directeur général, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a appelé les gouvernements des nations touchées par le Covid-19 à donner la priorité à la protection des professionnels de la santé. L’OMS a également déclaré que chaque pays doit évaluer les risques, dans son propre contexte.

Recommandations de base pour les professionnels de la santé

L’Organisation ibéro-américaine de sécurité sociale (OISS) a publié une série de recommandations visant à protéger les travailleurs de la santé pendant la pandémie.

  • La première est que ce personnel doit maximiser les mesures d’hygiène, comme le lavage des mains à l’eau et au savon. Et ce pendant une période d’au moins 25 secondes
  • En outre, ils doivent porter des masques chirurgicaux lors de contacts avec des patients qui présentent des symptômes respiratoires. Et ces patients, même s’ils ne sont pas soupçonnés d’avoir un coronavirus, seront également invités à porter un masque
  • Pour protéger le personnel soignant pendant la pandémie, il est nécessaire qu’ils portent un équipement de protection individuelle (EPI) approprié lorsqu’ils sont chargés de soigner des patients suspectés d’être porteurs d’un coronavirus
  • En cas de fièvre ou de maladie respiratoire aiguë, les professionnels de la santé doivent s’abstenir de faire de se rendre sur leur lieu de travail. Cela leur permettra d’évaluer leur situation. Ils pourront ensuite déterminer s’ils ont été infectés, afin qu’ils puissent recevoir les soins appropriés à leur cas
Deux professionnels de la santé traitant une patiente atteinte du coronavirus

Lire aussi : La terminologie à prendre en compte en période de pandémie

Types de risques auxquels sont exposés les professionnels de la santé

L’OISS a classé les risques auxquels les travailleurs de la santé sont exposés en trois niveaux. Sur cette base, elle a publié une série de recommandations pour chacun d’entre eux.

L’objectif est de contribuer, par des informations complètes et adéquates, à leur protection pendant la pandémie. Les trois niveaux sont les suivants :

  • Exposition à haut risque. C’est à ce moment que le personnel peut entrer en contact avec un cas suspect ou confirmé de Covid-19. Dans ce cas, il convient de porter un masque de protection autofiltrant. Mais également une protection contre les éclaboussures ou les gouttelettes, des gants de protection contre les virus et une blouse résistante aux virus
  • Exposition à faible risque. Lorsque le contact avec les patients suspectés d’être infectés par un coronavirus n’a pas été étroit
  • Le dernier niveau est la faible probabilité d’exposition. Le personnel ciblé est celui qui n’a pas de relation directe avec le public. Cela se passe lorsqu’ils se trouvent à deux mètres de distance des patients, ou lorsqu’ils adoptent des mesures qui évitent le contact

Pour les deux derniers cas, l’OISS recommande le lavage des mains comme indiqué ci-dessus, ainsi que l’utilisation de masques chirurgicaux. Ces mesures sont conçues pour prévenir la contamination de l’environnement de travail pendant les interventions chirurgicales. Elles peuvent également protéger contre les éclaboussures de fluides biologiques.

Protéger les professionnels de la santé pendant une pandémie : un droit de l’home

Amnesty International (AI) a publié un décalogue axé sur les droits de l’homme qui doivent être pris en compte pendant la pandémie de coronavirus. Dans son point cinq, il fait référence aux professionnels de la santé et à la nécessité de les protéger pendant la pandémie qui menace le monde.

Amnesty International indique qu’ils sont en première ligne de la pandémie. En effet, ils doivent continuer à fournir leurs services, malgré les risques personnels et familiaux qu’ils encourent. L’organisation pointe le risque d’exposition au virus. Mais elle évoque aussi ceux liés à des heures de travail excessives et à l’épuisement qui en résulte.

Elle souligne la nécessité de fournir des équipements de protection adéquats et de qualité à ces professionnels. En outre, ils reçoivent des informations, une formation et un soutien psychologique pour mener à bien leur travail quotidien. Amnesty mentionne également la nécessité de garantir un soutien aux familles des personnels de santé décédés dans l’exercice de leurs fonctions.

Les professionnels de la santé réalisent des tests de dépistage du coronavirus

Vous pouvez être intéressé par : Traitements utilisés contre le coronavirus

Soutien financier

Dans quelques pays, le travail du personnel de santé est reconnu socialement et économiquement comme il le mérite. Cette pandémie a mis en évidence l’importance des professionnels de la santé pour une société. Pour cette raison, certains gouvernements ont prévu des primes pendant la pandémie, mais beaucoup d’autres ne l’ont pas fait.

La mesure d’un revenu extraordinaire, à différentes périodes, selon le pays en question, vise à protéger les professionnels de la santé pendant la pandémie contre la pénurie de ressources matérielles. En outre, elle reconnaît à quel point ce secteur  est essentiel pour atténuer la pandémie.

  • Cruz, M. P., Santos, E., Cervantes, M. V., & Juárez, M. L. (2020). COVID-19, una emergencia de salud pública mundial. Revista Clínica Española.
  • Organización Mundial de la Salud. (3 de marzo de 2020). La escasez de equipos de protección personal pone en peligro al personal sanitario en todo el mundo. Recuperado el 31 de marzo de 2020 de https://www.who.int/es/news-room/detail/03-03-2020-shortage-of-personal-protective-equipment-endangering-health-workers-worldwide
  • Organización Iberoamericana de Seguridad Social. (2020). Actuaciones del personal sanitario frente al Coronavirus COVID-19. Secretaría General OISS. Recuperado el 31 de marzo de 2020 de https://oiss.org/actuaciones-del-personal-sanitario-frente-al-coronavirus-covid-19/
  • Amnistía Internacional España. (17 de marzo de 2020). AI presenta un decálogo de derechos humanos para afrontar la pandemia del coronavirus. Recuperado el 31 de marzo de 2020 de https://www.es.amnesty.org/en-que-estamos/noticias/noticia/articulo/amnistia-internacional-presenta-un-decalogo-de-derechos-humanos-para-afrontar-la-pandemia/