L’asthme infantile : causes et diagnostic

3 janvier 2020
L'asthme chez les enfants leur donne des difficultés pour jouer ou faire de l'exercice à cause des complications qu'ils rencontrent pour respirer.

L’asthme infantile est une pathologie très fréquente à cette étape de la vie. En effet, il s’agit de la maladie chronique la plus courante à l’enfance. On estime qu’elle touche entre 5 et 15% de la population infantile et son incidence augmente progressivement.

L’asthme est une maladie caractérisée par l’inflammation des voies respiratoires. Cela entraîne des difficultés respiratoires, accompagnées de toux, de sensation d’étouffement et de bruits anormaux à l’inspiration et l’expiration.

En général, l’asthme est associé à des allergiesC’est l’une des raisons pour lesquelles on pense que de plus en plus d’enfants sont touchés. Par exemple, il est très courant qu’un enfant asthmatique soit allergique au pollen ou aux acariens.

Dans cet article, nous vous expliquons quelles sont les causes les plus communes dans l’asthme infantile ainsi que ses symptômes. De même, nous vous expliquons comment il est diagnostiqué. Car il est très important de le distinguer des autres pathologies afin d’établir un traitement adéquat.

Qu’est-ce que l’asthme infantile ?

L’asthme infantile, comme nous l’avons déjà mentionné, est une inflammation des voies respiratoires de l’enfant. L’air rencontre alors davantage de résistance au moment de rentrer et de sortir des poumons. Il s’agit d’une maladie qui survient sous forme de crise.

La plupart des enfants atteints d’asthme ont leur première crise avant l’âge de 4 ans. En effet, bien qu’il existe une inflammation des voies respiratoires qui demeurent en permanence, lors de ces crises, celle-ci s’aggrave et les symptômes également.

D’autre part, il faut souligner que plus de la moitié des personnes asthmatiques sont allergiques à une substance, comme le pollen ou les acariens. Cette condition est ce qui déclenche une grande partie des crises d’asthme.

Un enfant sujet aux allergies et à l'asthme infantile

Découvrez aussi : Est-il possible de contrôler l’asthme et d’en soulager les symptômes ?

Les symptômes de l’asthme infantile

Cette pathologie se manifeste généralement par des difficultés à respirer ainsi qu’une sensation de congestion dans la poitrine. Les enfants qui en souffrent ont tendance à tousser régulièrement. La toux s’aggrave davantage en cas d’infection, de rhume ou de stress.

Par ailleurs, il est fréquent d’écouter des bruits lors de la respiration.On appelle cela une respiration sifflante. Il s’agit de sons qui ressemblent à des sifflements lorsque l’enfant inspire et expire l’air. Toutefois, sachez que chacun est différent et que les symptômes varient selon le cas.

En outre, en raison du lien avec les allergies, on distingue souvent 2 stades clés dans l’asthme infantile :

  • La première étape sensible pour ces enfants est le début de l’automne et de l’année scolaire, en raison des changements de température
  • Le deuxième moment de l’année le plus propice aux crises est le printemps. Ceci est dû principalement à l’augmentation de pollen dans l’air. Il s’agit de l’un des allergènes les plus importants dans l’ensemble de la population

Quelles sont les complications de l’asthme infantile ?

Un enfant qui dort

Même si la majorité des enfants souffrent uniquement des symptômes que nous venons de mentionner, certains d’entre eux peuvent également subir des complications. Le plus souvent, l’asthme infantile est associé à des problèmes de sommeil à cause des difficultés à respirer.

D’autre part, toute infection respiratoire prend généralement plus de temps à guérir. Ainsi, les enfants asthmatiques sont souvent plus fatigués et peuvent avoir des problèmes pour jouer ou faire de l’exercice.

Comment diagnostique-t-on l’asthme ?

L’asthme infantile est difficile à diagnostiquer, surtout chez les enfants de moins de 5 ans. En effet, il existe d’autres pathologies qui présentent des symptômes similaires ou qui sont associées à l’asthme lui-même. Par exemple, la rhinite, la bronchiolite ou la sinusite.

Il existe aussi des tests qui aident le médecin à réaliser le diagnostic. Tout d’abord, nous trouvons la spirométrie qui permet d’évaluer la fonction pulmonaire. Si cet examen n’est pas concluant, on peut faire appel à l’analyse d’oxyde nitrique exhalé.

Lisez également : Comment fonctionnent les antiasthmatiques ?

Conclusion…

L’asthme infantile est une maladie très répandue qui présente de multiples causes et facteurs de risques. La génétique joue un rôle essentiel, tout comme le stress, le rhume, les allergies, etc.

Enfin, le diagnostic est difficile car il partage des symptômes avec d’autres pathologies. C’est pourquoi il est primordial de bien expliquer les symptômes au médecin et de faire les tests nécessaires. Ainsi, il est possible d’établir un traitement adéquat afin de permettre à l’enfant de vivre une enfance harmonieuse et sans préjudices.

 

  • Asma infantil. (n.d.). Retrieved November 20, 2019, from https://www.sanitas.es/sanitas/seguros/es/particulares/biblioteca-de-salud/pediatria-infancia/asma-infantil.html
  • Castro-Rodríguez, J. A., Holberg, C. J., Wright, A. L., & Martinez, F. D. (2000). A clinical index to define risk of asthma in young children with recurrent wheezing. American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine, 162(4 I), 1403–1406. https://doi.org/10.1164/ajrccm.162.4.9912111
  • Asma Infantil. (n.d.). Retrieved November 20, 2019, from https://www.riojasalud.es/ciudadanos/problemas-de-salud/1186-asma-infantil
  • Sastre, V. H., & García-Marcos, L. (2007). Aspectos epidemiológicos del asma en la edad pediátrica.