Le bouchon de cérumen : qu'est-ce que c'est et pourquoi se produit-il ?

Le bouchon de cérumen peut être une affection assez gênante. Il a une grande quantité de causes différentes mais, heureusement, son traitement est très simple.
Le bouchon de cérumen : qu'est-ce que c'est et pourquoi se produit-il ?

Dernière mise à jour : 08 juillet, 2021

Le corps humain bénéficie de nombreux mécanismes de défense contre les agents étrangers. La cire joue un rôle fondamental dans la protection et l’hydratation des oreilles. Cette substance peut parfois trop s’accumuler et provoquer des obstructions. Vous voulez savoir ce qu’est un bouchon de cérumen et pourquoi il se produit ? Nous allons vous en parler dans cet article.

La cire ou cérumen est une substance de couleur orange ou jaune qui provient des sécrétions des glandes sébacées et sudoripares. Elle participe à la lubrification et au nettoyage de l’oreille humaine, ainsi qu’à sa défense. Par ailleurs, elle s’élimine par le renouvellement des cellules superficielles de la peau et par le mouvement de la mandibule et de la tête.

Chez certaines personnes, la sécrétion s’accumule en profondeur dans l’oreille, créant un bouchon de cérumen. Le symptôme le plus fréquent est la diminution de l’audition du côté affecté. Le diagnostic précoce et le traitement opportun constituent les clés pour soulager ce problème.

Symptômes du bouchon de cérumen

Les manifestations du bouchon de cérumen sont généralement assez gênantes et affectent la qualité de vie de la personne. On estime que cette affection, avec l’otite moyenne et externe, est l’une des principales causes d’hypoacousie chez les mineurs.

Les personnes affectées ont du mal à entendre des bruits lointains. Cela peut même aller jusqu’à un blocage total de la capacité auditive de l’oreille bouchée. De la même façon, les patients avec une obstruction présentent généralement les symptômes suivants :

  • Douleur dans l’oreille.
  • Sensation de pression ou d’inflammation dans la zone.
  • Bourdonnements ou acouphènes.
  • Démangeaisons ou prurit dans l’oreille.
  • Nausées et vertiges.
  • Sortie de fluides par le conduit auditif.
  • Perception d’une odeur désagréable venant de l’oreille.

Ceci peut vous intéresser : Traitement pharmacologique de l’otite

Quand consulter le médecin ?

Il est recommandé de chercher une aide médicale spécialisée dès que l’on présente des symptômes otiques désagréables ou étranges qui affectent la vie quotidienne. Le médecin est la seule personne capable d’évaluer l’état de santé des oreilles à travers un interrogatoire et l’examen intégral du conduit auditif.

Il est important de ne pas retarder l’aide médicale. Le mieux est de consulter un spécialiste le plus tôt possible car ceci pourrait nuire au pronostic de l’affection. Par ailleurs, il est conseillé de ne pas essayer d’extraire le cérumen tout seul ou avec des méthodes traditionnelles maison. Ces situations augmentent le risque de complications.

La surdité chez une femme.

La consultation médicale est importante pour confirmer qu’il s’agit de cérumen et qu’il n’y a pas d’autre affection provoquant l’hypoacousie et les douleurs.

Qu’est-ce qui débouche sur un bouchon de cérumen ?

La présence de cérumen dans l’oreille est normale et fait partie de la physiologie du corps humain. Il s’élimine tout seul avec les mouvements de la mandibule en mâchant ou en parlant, avec les mouvements de la tête et le changement de l’épithélium superficiel de la tête.

Ainsi, le bouchon de cérumen est associé à des facteurs qui augmentent la production de cire ou compliquent sa sortie. Le principal mécanisme associé est le choc dû à l’utilisation de coton-tige dans l’hygiène quotidienne.

Ceux-ci déplacent la cire répartie dans le conduit auditif jusqu’à la partie postérieure. Ils peuvent même causer des lésions dans cette structure. En outre, le bouchon de cérumen est lié à la présence d’obstacles, comme des dispositifs auditifs, des audiophones ou des bouchons d’oreille.

Par ailleurs, des études démontrent qu’au fur et à mesure que la personne vieillit, les glandes séreuses et sudoripares s’atrophient, produisant un cérumen plus sec qui a tendance à s’accumuler. De la même façon, certains patients avec des handicaps de développement présentent des canaux auditifs hypoplasiques ou petits qui compliquent la sortie naturelle de la cire.

Diagnostic et traitement

L’identification du bouchon de cérumen est réalisée par un médecin généraliste ou un spécialiste en otorhinolaryngologie en utilisant un otoscope. Il s’agit d’un dispositif manuel qui se sert d’un halo de lumière et d’une loupe pour visualiser l’intérieur du conduit auditif.

L’examen de l’oreille à travers cet instrument porte le nom d’otoscopie. Ce processus permet d’introduire un petit cône dans l’orifice otique, ce qui facilite le diagnostic des lésions. Une fois le bouchon reconnu, le spécialiste peut se servir des procédés médicaux suivants pour extraire le cérumen :

  • Instillation de céruménolytiques : ce sont des solutions qui s’appliquent en gouttes dans le conduit auditif pour hydrater et ramollir le cérumen accumulé. On doit les laisser agir pendant une période de 5 à 10 minutes avec la tête penchée, pour ensuite extraire la cire diluée.
  • Irrigation : c’est l’instillation à pression modérée d’eau distillée, d’eau oxygénée ou de sérum physiologique dans l’oreille, à l’aide d’une seringue. Ceci permet de ramollir le cérumen et de l’extraire en le tirant du fond de l’oreille. On l’utilise généralement avec des céruménolytiques pour faciliter le procédé.
  • Extraction manuelle : le spécialiste se sert d’une curette ou d’un petit outil aspirant pour saisir le cérumen et le tirer hors du canal auditif externe.

Prévention et recommandations

On recommande de ne pas utiliser de coton-tige à l’intérieur du canal auditif. On ne doit s’en servir que pour l’hygiène externe du pavillon auriculaire. De la même façon, on doit diminuer l’utilisation périodique et à long terme d’écouteurs.

Si on a tendance à être atteint de cette affection, il est conseillé d’utiliser l’instillation prophylactique d’huiles naturelles ou d’alcool à 70 %, sous surveillance médicale stricte. Par ailleurs, chez des patients qui ont des bouchons de cérumen récurrents, on recommande de consulter le médecin tous les six mois afin d’évaluer l’état de santé des deux oreilles.

Il est aussi important de souligner que le nettoyage spécialisé prévient souvent l’apparition de nouveaux épisodes. Le spécialiste peut donc recommander leur réalisation de façon prophylactique. En outre, il existe certaines manières d’éliminer le cérumen de façon sûre et sans générer le moindre dommage dans l’oreille.

Retirer un bouchon de cérumen de l'oreille.

L’instillation d’un jet de solution pour enlever le cérumen doit se faire sous surveillance médicale professionnelle.

Poursuivez votre lecture : 5 professions liées à la perte d’audition

Éviter l’utilisation de méthodes traditionnelles pour extraire la cire

On vante actuellement les mérites d’un grand nombre de procédés alternatifs non médicaux pour faire disparaître les bouchons de cérumen des oreilles. La majorité se base sur l’utilisation de chaleur à travers des bougies ou d’autres instruments creux qui permettent à la cire d’y adhérer.

Ces méthodes sont risquées et sont associées à des lésions par brûlures, ou même des perforations du conduit auditif. Si on soupçonne un bouchon de cérumen dans l’oreille, il ne faut pas hésiter à aller consulter notre médecin. Le professionnel est le seul capable d’identifier et de traiter l’affection de façon adéquate et sûre.

Cela pourrait vous intéresser ...
Contrôler son audition est important
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Contrôler son audition est important

Les consultations périodiques auditives sont importantes au moment de profiter d'une qualité de vie authentique. Et l'audition représente un canal ...



  • Benito Orejas J, Garrido Redondo M, Velasco V, Mata J et al. Extracción de la cera de los oídos. Rev Pediatr Aten Primaria. 2015; 17(67): e223-e231.
  • Cardemil F, Mena P, Herrera M, Fuentes E et al. Prevalencia y causas de hipoacusia en una muestra de escolares de la zona sur de Santiago. Rev. Otorrinolaringol. Cir. Cabeza Cuello. 2016; 76(1): 15-20.
  • Sevy JO, Singh A. Cerumen Impaction Removal. 2020. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2021 Jan–.
  • Michaudet C, Malaty J. Cerumen Impaction: Diagnosis and Management. Am Fam Physician. 2018;98(8):525-529.
  • Schwartz SR, Magit AE, Rosenfeld RM, Ballachanda BB et al. Clinical Practice Guideline (Update): Earwax (Cerumen Impaction). Otolaryngol Head Neck Surg. 2017;156(1_suppl):S1-S29.
  • McCarter DF, Courtney AU, Pollart SM. Cerumen impaction. Am Fam Physician. 2007 May 15;75(10):1523-8.