Le diverticule de Meckel : définition et caractéristiques

30 août 2019
Seulement 2% des patients qui ont un diverticule de Meckel présentent des complications. La plupart des patients affectés par ce problème n'ont aucun symptôme tout au long de leur vie. Découvrez ici de quoi il s'agit.

Le diverticule de Meckel est une anomalie congénitale du tractus gastro-intestinal (tube digestif). La cause de cette anomalie est une altération au niveau du développement embryologique entre la cinquième et la septième semaine de grossesse.

Ce problème concerne entre 0,3 et 3% de la population. En moyenne, seulement 2% de la population ont un diverticule de Meckel, et seulement 5-7% des patients ayant un diverticule de Meckel ont des symptômes. Par conséquent, la plupart des cas sont asymptomatiques.

C’est Friedrich Meckel qui, en 1809, décrit pour la première fois ce problème de santé. L’incidence est la même sur les hommes que sur les femmes. Néanmoins, les complications sont entre trois et quatre fois plus fréquentes chez les hommes. On diagnostique plus fréquemment cette anomalie chez les enfants que chez les adultes.

Le diverticule de Meckel, qu’est-ce que c’est ?

Une illustration de l'intestin

Le diverticule de Meckel est un petit appendice qui apparaît dans l’intestin grêle chez certaines personnes. Pendant le développement de l’embryon, l’intestin primitif communique avec le sac vitellin via le canal vitellin.

Au fur et à mesure du développement de l’embryon, le sac vitellin et le canal disparaissent progressivement. Néanmoins, chez un petit pourcentage de la population, un reste du canal vitellin ne disparaît pas.

Parfois, le diverticule de Meckel comprend également un petit ligament. Il s’agit du ligament vitellin, une sorte de cordon fibreux qui unit le diverticule et le nombril.

Seulement dans des rares cas, une fistule ombilicale ou un kyste vitellin sont présents. La fistule ombilicale permet une communication directe entre l’intestin et le nombril et elle provoque une expulsion de matières fécales par le nombril. Le kyste vitellin correspond à une proéminence située sous le nombril.

Les principales caractéristiques du diverticule de Meckel

Le diverticule de Meckel est formé par les trois mêmes couches qui composent l’intestin grêle. Ces couches sont les suivantes : la muqueuse, la sous-muqueuse et la musculeuse. Il s’agit donc d’un véritable diverticule, puisque les faux diverticules n’ont que les deux premières couches.

Le diverticule de Meckel naît dans la marge antimésentérique de l’intestin et, généralement, elle mesure entre cinq et dix centimètres de long. Quant à son diamètre, il peut atteindre les deux centimètres. Généralement, le diverticule de Meckel est irrigué par l’artère vitelline restante ou l’artère mésentérique supérieure.

Il est normal de constater la présence de restes de muqueuse gastrique ectopique, de muqueuse du côlon, du pancréas, du duodénum, du tissu hépato-biliaire et des glandes de Brunner. Généralement, il y a également du tissu endométrial au niveau de la pointe du diverticule de Meckel.

Cet article peut également vous intéresser : Comment lutter contre l’infection intestinale avec 3 remèdes d’origine naturelle

Les manifestations

Une illustration de l'intérieur de l'intestin grêle

Le diverticule de Meckel se manifeste avec des complications cliniques, généralement au cours des deux premières années de l’enfance. 60% des cas se manifestent avant l’âge de dix ans. Les personnes asymptomatiques ont entre 4 et 6% de risque de présenter des complications.

L’hémorragie est la complication la plus fréquente. Généralement, elle est associée à un ulcère peptique de la muqueuse gastrique. Elle se produit généralement à l’âge de deux ans et sa présentation clinique prend la forme d’un saignement indolore dans les matières fécales. La douleur abdominale est une autre complication fréquente liée au diverticule de Meckel.

Environ 20% des patients développent une diverticulite, une infection qui, cliniquement, ne peut pas être distinguée d’une appendicite. L’obstruction intestinale a lieu dans 40% des cas. Entre 0,5 et 3,2% des patients développements des tumeurs, mais la plupart d’entre elles sont bénignes.

Cet article peut également vous intéresser : Comment éviter la dysbiose intestinale en ayant un régime équilibré

D’autres informations intéressantes

Le diverticule de Meckel est difficile à diagnostiquer, car ces symptômes sont similaires à ceux de nombreuses autres maladies. Ainsi, il faut généralement réaliser des examens tels qu’une colonoscopie et une endoscopie par vidéo-capsule pour confirmer le diagnostic.

En cas d’hémorragie ou d’obstruction intestinale, il est possible de mener une intervention chirurgicale afin d’extirper le diverticule. L’opération permettra de retirer le diverticule ainsi que les zones de l’intestin qui l’entourent. Cette opération est réalisée comme une chirurgie traditionnelle ou bien par laparoscopie.

La chirurgie en tant que traitement pour soigner le diverticule de Meckel est très fiable : les complications surviennent seulement dans de rares cas. La grande majorité des patients récupèrent complètement après l’opération et n’ont plus de problèmes de santé à cause du diverticule de Meckel.

 

  • Piñero, A., Castellanos, G., Rodríguez, J. M., Parrilla, P., Martínez, E., & Canteras, M. (2001). Complicaciones, diagnóstico y tratamiento del divertículo de Meckel. Cirugía Española, 70(6), 286-290.
  • FLOCH, M. (2010). Divertículo de Meckel. In Netter. Gastroenterología.
  • Motta-Ramírez GA, Reyes-Méndez E, Campos-Torres J, García-Ruiz A, Rivera-Méndez VM, García-Castellanos JA, & Aragón-Flores M. (2015). El divertículo de Meckel en adultos. Anales de Radiología México.