Le jeûne intermittent pour perdre du poids et renforcer la santé

· 27 octobre 2018
Il existe des stratégies qui vous aident à perdre du poids sans affecter votre santé ; au contraire, elles contribuent à la renforcer. Le jeûne intermittent en fait partie. Une alternative simple à appliquer, dont la clé est la discipline.

Le mot jeûne ne doit pas vous effrayer ni vous faire imaginer des sacrifices, des souffrances ou la faim. Le jeûne intermittent consiste à organiser différemment nos repas de manière à ce que notre système digestif ait plus de temps pour se reposer, et ainsi permettre à d’autres fonctions de notre corps de mieux se dérouler, comme le repos nocturne ou la perte de poids.

Découvrez dans cet article ce qu’est le jeûne intermittent et comment nous devrions le pratiquer pour améliorer notre santé et perdre du poids plus facilement.

Le jeûne intermittent n’est pas un régime alimentaire

Le jeûne intermittent n’est pas du tout ce qu’on imagine quand on pense au jeûne. Il ne s’agit surtout pas d’avoir faim ni de compter les calories. Il s’agit plutôt d’un changement dans la façon dont nous nous nourrissons pour le faire d’une manière plus saine et plus intelligente. De sorte que nous pouvons atteindre un poids et une santé optimaux sans avoir à être obsédés par la nourriture.

Le jeûne intermittent consiste à prolonger le nombre d’heures jeûne que nous réalisons naturellement tous les soirs entre le dîner et le petit déjeuner. Ainsi nous améliorons la capacité de notre corps à se régénérer et à perdre du poids. Il s’agit donc de manger avant le dîner et de prendre le petit-déjeuner plus tard que d’habitude ou de le faire aux heures qui nous conviennent le mieux selon notre mode de vie, nos coutumes familiales, notre travail, etc.

L’important est d’éviter de manger des aliments solides pendant au moins 12 heures. Et l’idéal serait d’arriver à 18 heures. Il n’est pas nécessaire de le faire tous les jours, mais au moins plusieurs fois par semaine.

Lisez aussi : 7 petits-déjeuners pour perdre du poids et ne pas avoir faim

Comment s’organiser ?

comment s'organiser pour réussir le jeûne intermittent

Pour les débutants

Certains nutritionnistes suggèrent de sauter le petit-déjeuner ou le dîner. Cette option est valable de temps à autre, tant qu’elle ne nous rend pas anxieux ou affamés. En tant que débutant, nous pouvons faire un jeûne intermittent selon l’horaire suivant :

  • Petit-déjeuner: à 9h00 du matin
  • Déjeuner : à 14h00
  • Dîner : avant 21h00

Certains seront surpris de constater qu’ils sont déjà en train de faire un jeûne doux et intermittent de façon instinctive. Cependant, certains tombent dans l’erreur de manger trop tard ou de manger pendant la nuit. Ainsi, avec cette première proposition, nous commencerions par un jeûne de 12 heures.

Pour les experts

Pour ceux qui ont déjà surmonté le jeûne de 12 heures sans aucun problème, nous présentons l’alternative suivante :

  • Petit-déjeuner : à 11h00 du matin
  • Déjeuner: à 15h00
  • Dîner: Avant 19h00

Avec cette proposition, nous allons tester la réponse de notre corps à 16 heures de jeûne. Il se peut même que nous ayons moins faim le matin, plus le jeûne de nuit sera long. Mais si nous voulons étendre cette recommandation à 18 heures de jeûne, nous pourrions combiner le petit-déjeuner avec le déjeuner ou le déjeuner avec le dîner.

Comment y parvenir ?

comment profiter du jeûne intermittent ?

La clé pour commencer le jeûne intermittent est de profiter de l’occasion d’améliorer notre régime alimentaire. Et aussi de choisir des aliments nutritifs et rassasiants, et d’éviter ainsi tous ceux qui ne nous fournissent pas avec la nutrition.

Aliments recommandés

  • Huiles végétales de première pression à froid, telles que l’huile de noix de coco, l’huile d’olive, de sésame, entre autres
  • Légumineuses
  • Oeufs
  • Fruits secs
  • Graines
  • Avocat
  • Avoine
  • Sarrasin
  • Quinoa

Le saviez-vous ?  9 habitudes saines possibles à faire en 5 minutes

Aliments déconseillées

  • Farines raffinées (pâtisseries industrielles, biscuits, pain blanc)
  • Sucre blanc
  • Crèmes glacées et autres desserts laitiers
  • Frites
  • Saucisses
  • Plats cuisinés
  • Boissons gazeuses et jus en bouteille
  • Apéritifs friandises

Conseils pratiques

Assurez-vous de suivre ces conseils pour réussir votre jeûne intermittent :

  • Buvez beaucoup d’eau toute la journée, en dehors des repas et surtout à jeun. Bien que nous ayons souvent faim, nous vivons en fait une grave déshydratation.
  • N’ayez pas faim. Il faut se sentir rassasié, mais choisissez des aliments sains.
  • Pendant les heures de jeûne, vous pouvez prendre des infusions médicinales.
  • Mâchez bien les aliments et savourez chaque plat. Soyez donc original dans les recettes et essayez de nouvelles choses.
  • Vous pouvez commencer votre jeûne intermittent en vacances pour allonger les heures de sommeil et le raccourcir.
  • Évitez de jeûner pendant de plus longues heures les jours où vous devez faire beaucoup d’efforts, conduire ou toute activité qui exige votre attention entière.

Dès le premier jeûne intermittent, vous vous sentirez plein d’énergie et de vitalité lorsque votre corps se dégonflera et devient plus léger. Les bienfaits vous donneront la motivation de continuer à jeûner plus souvent sans effort.